Des militants s’engagent dans des pourparlers de paix au Nigeria

Par l'Agence Reuter
Publié le 16 novembre 2009

 

 

LAGOS – Le principal groupe de militants du delta du Niger, une région aux prises avec de sérieux problèmes de pollution pétrolière, annonce que des pourparlers de paix avec le Président Umaru Yar’Adua, sont en cours depuis trois semaines après qu’ils eurent déclaré un cessez-le-feu dans la région.

Le Mouvement pour le Delta du Niger (MEND) a déclaré qu’une équipe de représentants incluant Wole Soyinka, écrivain et détenteur d’un prix Nobel, ainsi que deux officiers militaires séniors ont rencontré Yar’Adua pendant plus deux heures samedi le 14 novembre 2009.

Le groupe a réitéré son cessez-le-feu après que Yar’Adua eut rencontré Henry Okah un commandant sénior du groupe Med et le premier militant connu à accepter l’amnistie.

Le programme d’amnistie et l’engagement du gouvernement de s’occuper des causes sous-tendant les révoltes et attaques armées contre les installations pétrolières, donnent à  croire que c’est le plus sérieux effort à ce jour pour mettre fin à l’instabilité dans la région du delta du Niger, lieu d’opérations pétrolière par des firmes étrangères incluant Royal Dutch Shell, ExxonMobil et Chevron.