Que sera l'industrie nucléaire après Fukushima? Serait-ce enfin la fin? 

Au 1er avril 2011, il y avait 437 réacteurs nucléaires en fonctionnement dans le monde alors qu’on en dénombrait 444 en 2002 et 424 en 1989, il y a plus de vingt ans, ce qui traduit une quasi-stagnation sur cette période. Ainsi, au cours de leurs 15 premières années, le nucléaire et l’éolien ont produit une quantité à peu près équivalente d’énergie aux États-Unis, mais la contribution des impôts de la population pour l’atome a été quarante fois plus importantes que pour l’éolien. C'est en 2010 que l'on constate un croisement historique entre les coûts du nucléaire et du solaire: le coût du kWh solaire devient inférieur à celui du nucléaire. Le temps serait-il venu de faire cesser le nucléaire et ses effroyables conséquences sanitaires?