Retour à :  Plan du site- Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Forêt  - Éditoriaux  JosPublic

Des politiciens.nes qui blâment le messager plutôt que le prédateur

Ils sont fiers d'eux, ils se sont trouvé un ennemi à blâmer au lieu de prendre le taureau par les cornes et mettre Resolu face à ses responsabilités. Alors les zozos ci-dessous demandent au gouvernement fédéral de faire une campagne de menterie publique, à même nos taxes pour vanter les façons de faire de Résolu. 183 compagnies forestières se conforment aux normes forestières et la seule qui aurait raison serait Les produits forestiers Resolu? Description ci-dessous de la démarches des têteux.

 

 

 

Jean-Pierre Boivin, préfet de la MRC Maria-Chapdelaine

Marc Asselin
Maire de la ville d'Alma

 

Le 27 mai 2015 une délégation de maires du Québec et de l'Ontario ainsi que d'intervenants de l'industrie forestière qui s'est rendue à Ottawa, croit avoir réveillé le gouvernement fédéral concernant les actions à prendre pour réduire les impacts des pressions de Greenpeace et les effets de la mise en place du plan de rétablissement du caribou forestier.

«Il y a une belle ouverture de la part du gouvernement et ils se sont engagés à mettre en place un programme pour communiquer à l'international les pratiques forestières canadiennes afin de contrebalancer les propos mensongers véhiculés par Greenpeace» a mentionné Jean-Pierre Boivin le représentant de la Fédération québécoise des municipalités, même s'il sait que que Greenpeace ne ment pas et que la perte de certification incombe uniquement à Resolu.

Le cri du coeur des maires a fonctionné dit le préfet de la MRC Maria-Chapdelaine. « (le ministre a) accepté de mettre sur pied une table de travail sur le caribou forestier afin de tenir compte des municipalités forestières. Jamais nous n'avons été consultés. Nous allons avoir une journée de travail prochainement». La délégation s'est entretenue avec Denis Lebel pendant une heure. Ils ont également pu discuter avec le chef de cabinet du ministre des Ressources naturelles. Sauf que le communiqué du gouvernement ne parle pas d'une campagne médiatique. Au mois de mai 2015, le gouvernement fédéral refusait d'intervenir.

La saga de Resolu

Ce qu'en dit Greenpeace

Jean Tremblay
Maire de Saguenay

Nathalie Normandeau, ex-ministre Libérale des ressources naturelles du Québec