Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Eau - Glossaire

M

 

Macrophyte
Végétal aquatique de dimension visible à l’œil nu. Il s’agit des plantes aquatiques et des algues Chara et Nitella par opposition au phytoplancton et au périphyton.

Marais
Dans un marais, le substrat est saturé ou recouvert d’eau durant la plus grande partie de la saison de croissance de la végétation. Le marais est caractérisé par une végétation herbacée émergente. Les marais s’observent surtout à l’intérieur du système marégraphique et du système riverain.

Marécage
Les marécages sont dominés par une végétation ligneuse, arborescente ou arbustive croissant sur un sol minéral ou organique soumis à des inondations saisonnières ou caractérisé par une nappe phréatique élevée et une circulation d’eau enrichie en minéraux dissous.

Matières en suspension (MES)
Particules solides de petite taille, qui ont la possibilité de se maintenir un certain temps entre deux eaux. Il s’agit de particules de sol, de matière organique en décomposition ou bien d’organismes microscopiques. Ces particules proviennent entre autres de l’érosion des sols.

Mésotrophe
En grec, bien nourrit (méso = moyennement et trophe = nourriture). État transitoire, stade intermédiaire d’un lac entre le stade oligotrophe et le stade eutrophe. Les lacs mésotrophes sont caractérisés par un enrichissement en matières organiques, une quantité de végétaux moyenne et un certain déficit en oxygène.

Milieu humide
Les milieux humides sont des sites saturés d’eau ou inondés durant une période suffisamment longue pour influencer les composantes du sol et de la végétation. Se rapprochant davantage du milieu aquatique lors des inondations, le milieu humide devient presque un milieu terrestre durant les sécheresses. Les milieux humides agissent comme une protection naturelle en tant que zone tampon. Leur structure sert à la filtration des polluants et des sédiments en suspension dans l’eau. Ils sont aussi des régulateurs naturels, en retenant les surplus d’eau, diminuant ainsi les risques d’inondation et d’érosion des rives. Les marais, marécage et étang sont des exemples de milieux humides.

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Environnement - Fiche Eau - Glossaire - Haut de page