Retour à : Plan du site - Entrée MétéoPolitique - Démocratie - Fiche Gouvernants illégitimes - Trilatérale

Crise financière et terrorisme au sommaire de la 40e Commission Trilatérale de Tokyo


Par Joël-J. Legendre
Correspondant à l'étranger pour le Groupe RTL
Blogue "Asian Gazette"
Tokyo, Japon
24 avril 2009

Ont-ils les moyens de régler la crise économique et financière mondiale?

Hôtes de marque au Japon

Ils sont tous ici...

Lorsque je me suis approché de Henry Kissinger ce soir à Tokyo, il était égal à lui-même, n'apprécie pas vraiment les interviews surtout quand elles sont improvisées mais il est fair-play ici devant tant de monde, et il sait jouer tant sur les mots que sur les symboles (a fruitful crisis?). Ses mots sur la crise sont simples: la confiance, encore la confiance toujours la confiance. (Le gouverneur de la BCE Trichet nous a dit la même chose la semaine dernière)

L'homme force le trait, il est élégant et on le sait féroce, enjoué et intraitable. Les interviews ne sont pas son fort et surtout lorsqu'il s'agit de répondre à un journaliste français. Motif? "Dear Henry", le Dr. Kissinger, est encore "mal à l'aise" suite au dossier Amérique Latine et les opérations Condor & Co suivi du traitement judiciaire typiquement made in France...

La crise et la fuite en avant?

Parmi les critiques de ce laboratoire libéral qu'est la Trilatérale, ce commentaire: "Washington a choisi la fuite en avant. Henry Kissinger a affirmé que la crise était une occasion inespérée pour terminer la globalisation en profitant de l’affaiblissement de
tous ceux qui s’y opposaient."


On aurait pu craindre le choc mais non, son hôte au Japon, Kobayashi Yotaro (Fuji Xerox) est arrivé pour recevoir les félicitations d'usage et d'un pas dodelinant, les 2 hommes se sont installés dans leur posture d'hommes presque aussi puissants que... Rockfeller, tandis qu'est apparu devant moi, autoritaire mais courtois, le célèbre juge Bruguière.

Le "Juge Bruguière" est un personnage digne de romans! Son arrestation de Carlos et son savoir sur la guerre froide, son expertise des milieux islamistes, et aujourd'hui un regard assez critique sur la façon dont le Japon conçoit (ou plus exactement ne conçoit pas) sa sécurité, commence à bien connaître l'archipel qu'il juge mal prêt au risque terroriste malgré les "cellules dormantes" typiques des extrémistes pakistanais, bengladeshis ou malais.

Jean Louis Bruguière était venu enquêter au Japon sur commission rogatoire sur les filières terroristes islamistes en particulier pakistanaises. Cette fois il est l'hôte du Japon, le Premier Ministre Taro Aso est venu faire un discours devant les membres co-optés de la Trilatérale et notre fameux juge est présent pour un tout autre genre de mission. Il est l'homme qui maîtrise pour les européens et les américains les dossiers de surveillance des réseaux financiers des terroristes.

Après le discours du premier ministre japonais Taro Aso introduit par le président Asiatique de la Trilatérale Kobayashi, j'ai rencontré notre juge pour ma radio française favorite, et j'en reparlerai prochainement de l'ex juge Bruguière, qui mériterait
des heures de programmes à lui tout seul, il est ici quelques jours en plus des VIP incontournables.

Anne Lauvergeon, super craquante et toujours avec une info ("le vrai capitalisme est de retour"), messieurs Denis Ranque ("Thales s'installe partout discrètement"), mais aussi Jean Louis Bourlanges, Edmond Alphandery, Patrick Combes, Hervé de Carmoy (voir aussi une analyse d'un livre qui montre bien la pensée de ce croisée des temps modernes (01)) et Jacques Andréani pour l'édition 2009 de la Commission Trilatérale dont la réunion plénière se tient donc à Tokyo ce week-end des 25 et 26 avril. 

David Rockfeller         

L’idée de la création de cette organisation fut initialement émise en juin 1972 par David Rockefeller, lequel fut rapidement rejoint par Zbigniew Brzezinski. La Commission Trilatérale fut officiellement créée à Tokyo le 1er juillet 1973.

A cette époque, le leadership mondial des États-Unis commençait à être fragilisé dans le secteur industriel et commercial par les performances de l’Allemagne et du Japon, tandis que s’amorçaient la crise économique due à la hausse du prix du pétrole et la crise monétaire due à l’abandon du système de Bretton Woods, les États-Unis étant à la source de ces deux phénomènes. L’idée était de substituer au leadership américain un partnership trilatéral.

La Trilatérale? Inutile on a le G-20

Commentaire entendu hier à Tokyo d'un haut responsable français, "la Trilatérale ne sert plus à rien, nous avons le G-20"!

Ah? Mais ils sont tous ici, les Ex plus puissants responsables de la politique et de l'économie mondiale au lendemain de la réunion des donateurs du Pakistan (les 5 milliards de $).

Et puis la présence de Jean Louis Bruguière, ce grand spécialiste de la lutte anti-terroriste au pays du soleil levant, pour cette Trilatérale qui se penchera sur le terrorisme et les dossiers Afghans et Pakistanais, est significative si on se souvient que durant quatre jours, du 27 au 30 mars 2002, le juge anti-terroriste a rencontré, à Karachi et Islamabad, les responsables pakistanais. Il venait faire le point sur l'attentat du 8 mai 2002, qui a coûté la vie à 11 employés de la Direction des Constructions Navales.
Le bus qui les transportait a été pulvérisé devant l'hôtel Sheraton de Karachi par un kamikaze au volant d'un faux taxi. Cet attentat demeure l'action "islamiste" la plus meurtrière commise contre des Français.

Mes sources japonaises me disent que "les terroristes" étaient alors focalisés, intéressés par des dispositifs et matériels électroniques français au Pakistan.

Selon le juge, du Moyen Orient jusqu'en Asie, le risque terroriste est devenu une menace grandissante, appuyé par les régimes islamistes ou sympathisants, de l'Iran à l' Indonésie, et les effets pour les démocraties sont dores et déjà redoutables.

Dernier mot, le Dr Joseph Nye est le représentant américain, on avance ici qu'il serait le nouvel ambassadeur du Président Obama au Japon. Il pourra tenir la main de Dear Henry (Kissinger) toujours apte au service avec ses... 86 ans!

Une Trilatérale qui devra rajeunir, l'effet Obama-Sarkozy?

En conclusion, on cherche Indiens et Russes dans les couloirs de l'hôtel Okura, il y a quelques chinois. Au fait... les ex communistes chinois devenus parfaits oliphants du capitalisme, on les met dans quelle catégorie? J'avais déjà posé la question à la conférence de presse (vraiment très très restreinte, on était quatre) lors d'une précédente session de la TC et Paul Volcker (très sympathique) m'avait alors très clairement évoqué l'entrée progressive des chinois. Timide et trop analytique aujourd'hui la
Trilatérale alors que le monde exige des actes?     

A la TC 2009 de Tokyo, la rumeur est que les agences de presse ne couvrent pas la conférence car ce ne sont pas des "hot news" me rapporte un confrère italien, or ces sommets et les conférences internationales ouvertes ou en huis clos, comme la Trilatérale, se succèdent (G-20, Durban II, TC de Tokyo) sans que les grands médias nous éclairent beaucoup sur ce qui s’y
joue et s’y décide vraiment pour le commun des mortels. Cela dit, tous les textes présentés seront communiqués sur le site de la Commission. Précision nécessaire pour calmer les esprits.

Références

01

Blogue "La lettre volée" Samedi 14 juin 2008 - Analyse et présentation du livre d'Hervé de Carmoy "L'Euramérique"

Retour au texte