Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Finance - Fiche Corruption - Analyses et Opinions

En mars 2016 il est: député provincial de la circonscription de Rosemont
Région de l'Île de Montréal
Membre du Parti québécois
Vice-président de la Commission des finances publiques
Porte-parole de l'opposition officielle en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile, de santé publique et de prévention

Portrait au 5 février 2012

03

Dr Philippe COUILLARD

 

Le silence coupable du bon docteur Couillard

Philippe Couillard a dit deux choses au sujet du passé trouble de son parti en matière éthique.   Pour être poli, je dirai qu’il a été paradoxal.   Interrogé le 13 mars 2016 à savoir s’il était « à l’aise avec l’héritage de Jean Charest » il a répondu: « je suis à l’aise avec tout l’héritage du PLQ ». Donc: c’est oui.   Mais il ne semble pas parfaitement à l’aise avec le passé car il a cru bon de dire aussi, la veille, que le PLQ, « c’est mon parti maintenant ».   Ce qui peut laisser croire qu’il fait une distinction claire entre « son » parti et celui de son prédécesseur. Toujours prêt à rendre service, je voudrais aider M. Couillard à tirer les choses au clair sur ces questions d’intégrité en lui posant des questions précises qui ne concernent que lui et son propre jugement éthique.

02

Le meilleur outil contre la corruption: les cols bleus !

Soumissionner sur son propre emploi, est-ce une bonne idée et dans l'intérêt de qui ? Et la réponse de Pierre Dubuc, rédacteur en chef de l'Aut'Journal

 
 
01

La perception de corruption: un cancer pour le Québec

C’est bien pire qu’on pouvait le penser. Certes, le refus du gouvernement Charest de tenir une commission d’enquête sur le milieu de la construction pousse la majorité des Québécois à s’interroger sur les motivations de ce refus. Cependant, on pouvait considérer le problème de la corruption comme réel, mais marginal dans l’ensemble du portrait québécois.