Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction

Regard sur les activités de la
Commission Charbonneau

 
08

Unanimement: les députés.es de l'Assemblée nationale du Québec étudieront les 60 recommandations de la Commission Charbonneau

«Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement de donner suite aux recommandations de la commission Charbonneau en les étudiant de manière exhaustive en vue de leur application.»

07
 

Les torpilleurs du Rapport de la juge France Charbonneau

Voici une présentation des personnes qui tentent ou qui ont tenté de torpiller le rapport et surtout les recommandations de la juge France Charbonneau.  Dans certains cas leurs intentions sont nébuleuses, d'autres démontrent un conflit d'intérêt.  Dans tous les cas ces personnes sont dans le déni, le camouflage, la réécriture de l'histoire.  Surtout ils et elles font la preuve qu'il n'ont pas la moralité nécessaire pour détenir un poste de représentation publique.  À moins que le cynisme nous pousse à dire qu'ils sont aussi corrompus que les gens qu'ils représentent.  

06

France Charbonneau
Président de la Commission

 

La juge Charbonneau frappe là, où ça fait mal!

Si les travaux de la commission d'enquête (261 jours d'audience) ont agi comme un coup de semonce que plusieurs n'ont pas encore compris, le rapport met le Québec face à une vague de blâmes forçant à aller un cran plus loin sur la voie de la vigilance.  Les commissaires France Charbonneau et Renaud Lachance avait tout en main pour tirer des conclusions défavorables à l'égard de bon nombre de politiciens, de fonctionnaires, de firmes de génie, d'entrepreneurs, avocats et comptables qui ont été des rouages du système qui a fait l'objet d'une analyse.

 

Roderick A. MACDONALD

 

L'un des commissaires de la commission Charbonneau, le professeur Roderick A. Macdonald est décédé

Professeur de droit de l'Université McGill, il a été emporté par la maladie. Il souffrait d'un cancer des amygdales qui l'a empêché de siéger à la commission Charbonneau ce qui avait forcé la présidente France Charbonneau à réorganiser son équipe au début des travaux. Le commissaire Roderick A. Macdonald avait comme mandat de concentrer ses recherches sur les études et les analyses nécessaires à l'identification des recommandations que fera la commission au gouvernement. Professeur de droit respecté, Roderick A.Macdonald a notamment été consultant auprès de la commission Bouchard-Taylor (2007-2008) et de la Commission royale sur les peuples autochtones (1991-1992). Il a également été consultant pour le ministère fédéral de la Justice sur l'interaction entre le droit fédéral et le Code civil du Québec. Il a été fait officier de l'Ordre du Canada en 2012 et il a reçu une médaille du Jubilé de diamant de la reine Élisabeth II en 2013. Il avait 65 ans. Source Ici Radio-Canada, le 13 juin 2014

 

Me Claudine ROY

La procureure Claudine Roy quitte la commission Charbonneau

La Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction (CEIC) devra réorganiser son équipe de procureurs. La procureure Claudine Roy a donné sa démission de la CEIC. Me Roy a mené plusieurs interrogatoires au cours des derniers mois. L'annonce c'est fait le 16 juillet 2013

 

Me Claude CHARTRAND

Me Claude Chartrand démissionne de ses fonctions

Après la démission du procureur en chef de la commission Charbonneau, voici que son adjoint annonce lui aussi son départ. Me Claude Chartrand, qui digère mal d'avoir été confiné à des tâches administratives

 
 

Me Sonia LeBel

 
 

Nouvelle procureur en chef de la Commission Charbonneau,  Me Sonia LeBel - Radio-Canada Nouvelles, 7 novembre 2012

La commission Charbonneau a annoncé la nomination de Sonia LeBel au poste de procureure en chef. Elle remplacera Sylvain Lussier, qui a dû démissionner en raison d'allégations de conflit d'intérêts à son égard. Membre du Barreau du Québec depuis 1991, Me LeBel a à son actif une expérience de 20 ans comme procureure de la Couronne provinciale. Elle s'est particulièrement spécialisée dans les infractions liées aux stupéfiants et au crime organisé.

05

Me Sylvain Lussier
ex-Procureur en chef de la Commission Charbonneau

La démission de Me Sylvain Lussier: un cas patent de conflit d'intérêts. Bon débarras!

Le procureur en chef de la Commission Charbonneau, Me Sylvain Lussier, a démissionné de son poste en raison de ses liens passés avec une firme perquisitionnée dans la mire de l'escouade Marteau. Me Lussier l'a annoncé le 17 octobre 2012 à la Commission, qui a finalement rendu sa lettre de démission publique

 
 
04

Me Sylvain Lussier
Procureur en chef de la Commission Charbonneau

 
 
 
 

Le procureur en chef de la Commission Charbonneau descend dans l'arène politique et se discrédite

Dans une sortie surprenante, le procureur en chef de la Commission Charbonneau à mis en cause l'honnêteté de Jacques Duchesneau. Ce dernier a à son tour en cause la neutralité de Me Sylvain Lussier, l'avocat en chef chargé d'aider la juge France Charbonneau à faire la lumière sur les allégations de corruption et de collusion qui entourent le monde politique et l'industrie de la construction. La fin de l'histoire est loufoque puisque l'avocat s'est rétracté!!! Ceci soulève plus de questions que ça en règle. Voilà un cas où les journalistes ont créé de l'histoire à publier. JosPublic a suivi le débat pour vous et vous présente un éditorial, la position non seulement des deux belligérants médiatiques mais aussi la position des partis politiques qui sont intervenus dans la mêlée en disant n'importe quoi et son contraire!

03

L'homme qui marcha sur les eaux corrompues du Ministère du Transport du Québec

Accueil dans un atmosphère de casse-pieds, purgatoire organisationnel, méfiance des corps policiers, manoeuvre des politiciens pour éviter la découverte du pot au rose, refus de tenir une commission d'enquête. Le témoignage de Jacques Duchesneau à la Commission Charbonneau démontre l'indolence et l’aveuglement volontaire qui ont caractérisé la gestion libérale des problèmes de corruption et de collusion.

 

La juge Charbonneau prépare la guerre à la corruption

À la demande de la juge France Charbonneau, Québec s'apprête à donner des pouvoirs d'inspection et de perquisition à la commission d'enquête publique sur l'industrie de la construction, a appris Le Journal de Québec. Un projet de loi en ce sens sera déposé à l'Assemblée nationale d'ici quelques jours. 12 mai 2012

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

16 mai 2012 - La GRC remet 100 vidéos à la commission Charbonneau

 27 avril 2012 - La Cour supérieur a tranché et c'est un message clair à la GRC: collaborez à la commission!

Tandis que les autres corps de police acceptent volontiers de collaborer avec la commission Charbonneau, la police fédérale lui ferme ses portes. La GRC se réfugie derrière son statut d'agence fédérale pour affirmer qu'elle n'est pas soumise aux pouvoirs d'une commission d'enquête provinciale. La commission a envoyé des subpoenas pour forcer les policiers de la GRC à livrer ces documents dès mardi - on voit que ce pouvoir qui n'était pas dans la première mouture de la commission n'est pas inutile. Mais la police fédérale a réagi en déposant vendredi une requête pour faire annuler ces ordres. La juge Guylaine Beaugé, de la Cour supérieure, entendra aujourd'hui la requête de la GRC. Elle aura la délicate tâche de décider de la validité de l'ordre émis par sa collègue France Charbonneau, temporairement commissaire et présidente de la commission.

02

Lino ZAMBITO

Financement des partis : Lino Zambito se vide le coeur - portrait d'un entrepreneur repentant!

12 avril 2012 - L'un des acteurs du scandale du contrat de l'usine d'épuration des eaux à Boisbriand refuse d'être le bouc émissaire de tout un système. Lino Zambito, propriétaire de construction Infrabec qui fait face à une dizaine d'accusations, veut aujourd'hui dénoncer le financement des partis politiques qui mène, selon lui, à bien des dérives dans la construction.

 

Gilles CLOUTIER

11 avril 2012 - Un spécialiste du financement occulte des partis politiques brise le silence. Gilles Cloutier, qui a été démarcheur pendant 10 ans pour la firme de génie-conseil Roche, soutient qu'il a multiplié les cadeaux aux élus, qu'il a produit de fausses factures pour l'entreprise afin de donner aux partis politiques municipaux et qu'il a trouvé des centaines de prête-noms pour les partis politiques provinciaux.

 

L'aspect public des audiences remis en question

10 avril 2012 - La commission Charbonneau a prévu de nombreuses exceptions pour que les témoignages dans le cadre de ses futures audiences se déroulent derrière des portes closes plutôt qu'en public.

 
01

Jean CHAREST
Premier ministre du Québec

La commission Charbonneau obtient les pleins pouvoirs. Le premier ministre Jean Charest cède sur toute la ligne

10 novembre 2011 - À l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres tenue le 9 novembre 2011, le premier ministre du Québec, Jean Charest, a annoncé l’adoption d’un décret qui octroie tous les pouvoirs conférés par la Loi sur les commissions d’enquête à la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction

 

Retour : Plan du site - MétéoPolitique - Finance - Corruption - Commission Charbonneau - Haut page