Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Santé - Fiche: la grippe pandémique - Regard

Grippe A : des fabricants de cercueils haussent la cadence

Note du Webmestre: Quant à charrier c'est ainsi que les médias sont à créer une pandémie médiatique

Par Canal Argent TVA
Québec - Canada
30 octobre 2009


Les fabricants de cercueils sont aux aguets. La grippe A (H1N1) pourrait être une occasion à saisir pour quiconque a prévu le coup.

Pour être en mesure de répondre à la demande dans l’éventualité d’une augmentation du nombre de mortalités liées à la grippe A, certaines entreprises ont décidé de revoir leur production. C’est le cas de Fournitures Funéraires Victoriaville qui a fait grimper ses inventaires de 10%.

La société n’a pas encore constaté une hausse de la demande, mais elle se prépare néanmoins à faire face à la crise. «Nous essayons de gérer nos inventaires de façon différente. Nous avons commencé à augmenter notre production il y a un mois et nous allons continuer jusqu’en mars», a indiqué le président de l’entreprise, Alain Dumont.

Fournitures Funéraires Victoriaville dit ne pas compter sur la grippe A (H1N1) pour augmenter son chiffre d’affaires, mais selon M. Dumont, dans ce marché hautement compétitif, mieux vaut être prêt. «On a une quinzaine de compétiteurs au Québec, mais la compétition vient aussi des États-Unis, de la Chine et du Mexique», explique-t-il.

Le Canada est le principal marché de Fournitures Funéraires Victoriaville qui exporte également ses produits vers les États-Unis.

D’autres entreprises refusent de croire que la grippe A (H1N1) leur apportera un surplus de travail. «Je pense que c’est une grosse boule de neige. Nous allons maintenir notre production actuelle», a pour sa part affirmé le président de Cercueils Bernier, Yves Bernier
 

  Pour faire parvenir ce texte à d'autres :