Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Santé - Fiche: Grippe A (H1N1) - Regard sur la grippe

Grippe A H1N1 - La vaccination
Après les hockeyeurs, les familles des employés.es d'hôpitaux
maintenant les banquiers de Wall Street!

Notes de JosPublic

JosPublic dénonce ces faits d’actualité qui illustrent l’aspect méprisant de chaque humain en proie à la peur de voir ses éventuels besoins personnels passées en second plan, alors qu’une règle de priorité s’impose. JosPublic s’insurge contre l’attitude outrecuidante et irresponsable de ces mieux nantis en santé et en richesse qui volent aux véritables nécessiteux.

Alors que plusieurs Montréalais devront attendre jusqu'à Noël pour recevoir le vaccin contre la grippe A (H1N1), les 200 plus gros donateurs qui ont financé l'Hôpital général juif de Montréal ont pu passer devant tout le monde et se faire vacciner en même temps que le personnel de la santé...!

- L'analyste sportif Réjean Tremblay demande que les joueurs du Canadien soient vaccinés sans délai. Quel piètre sens des priorités, une chance qu'il y a la réponse de Patrick Lagacé pour le ramener sur la glace

- Le Québec manque de vaccin alors que l'Ontario pourvoit les cliniques privées qui les vendent à prix d'or à leurs clients fortunés.

- Si les arguments peuvent justifier la demande du personnel de l'Hôpital Saint-Justine quant à la vaccination de leur famille proche avant même les personnes prioritaires, le raisonnement s’effrite et devient inacceptable à la vaccination immédiate, ce qui fut fait, des membres du conseil d'administration de l'Institut de cardiologie de Montréal.

- Il est compréhensible que les employés.es de GlaxoSmithKline assigné(e)s à la fabrication du vaccin, le reçoivent en priorité, mais que dire de l'élasticité du réseautage qui inclue les frères, les soeurs et les colocataires. Le fédéral n’avait-il pas élaboré un fameux plan qui excluait ce genre de procédure élargie ?

Des médecins en colère qui s'insurgent contre les pratiques des hôpitaux. «Où sont les priorités dans notre société? Est-ce que les personnalités du sport et les donateurs d'élite sont une priorité» demandent-t-ils?

- À défaut de considérer les itinérants et les pauvres des pauvres comme étant les personnes les plus à risque, notre système capitaliste nord américain n'oublie pas ses banquiers ;  ceux de Goldman Sachs de Wall Street reçoivent autant de doses de vaccin qu'un hôpital new-yorkais.

.Pourtant, encore cette semaine, le directeur national de la Santé publique du Québec, Alain Poirier, nous assurait qu'il n'y avait pas de «passe-droit autorisé par le ministère de la Santé». Avec la langue de bois ou de coton, la création d’une psychose démesurée, et une attitude citoyenne irresponsable, c'est l'éthique qui se fait enfirouapée! Encore une fois !

 

Vacciner les hockeyeurs en priorité?

Oui!

 

Par Réjean Tremblay
Chroniqueur au journal La Presse

Vacciner les hockeyeurs en priorité?

Non!

Par Patrick Lagacé
Chroniquer au journal La Presse

Vaccination H1N1 aux USA : Wall Street servie en priorité
La banque d'affaires Goldman Sachs reçoit autant de doses qu’un hôpital New Yorkais

Huffington Post - USA

vendredi 6 novembre 2009
 

Le président de la banque d'affaires Goldman Sachs
Monsieur Lloyd C. Blankfein

 

Pendant que des milliers d'états-uniens à risque attendent, certains banquiers de Wall Street ont déjà en leur possession pour leurs employés.es le  vaccin «difficile à trouver».
 
NBC
rapporte que les employés.es de la bourse de New York (New York Stock Exchange) et des banquiers Goldman Sachs et Citigroup, ainsi que les employés.es de la Réserve fédérale ont tous reçu leur dose de vaccin H1N1.
 
La banque Goldman Sachs en particulier
a reçu 200 doses du vaccin, le même nombre que que l'Hôpital Lenox Hill à New York. Comme bien d'autres compagnies les banques avait fait leur demande, mais il semble qu’elles avaient les bons contacts pour être servies en premier.

Les médecins du centre hospitalier universitaire Sainte-Justine à Montréal, craignent que la hausse de l'absentéisme au sein des équipes ne nuise au fonctionnement de l'hôpital.

  Pour faire parvenir ce texte à d'autres :