Retour à : Plan du site - Entrée MétéoPolitique - Finance - Économie et Finance Regard

"Les États-Unis-d'Amérique parasitent l'économie globale"
déclare Vladimir Poutine premier ministre de la Russie

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine ( 01 ) a accusé les États-Unis de vivre au-dessus de leurs moyens "comme un parasite" sur l'économie mondiale et a affirmé que la domination du dollar a été une menace pour les marchés financiers

Sources: Agence de presse Reuters Monde
Publications:
1er août 2011
En photo: Vladimir Poutine, premier ministre de la Russie

 

Traduction du texte, choix des photos, mise en page : JosPublic
Publication ici:
2 août 2011
Temps de lecture:
4 minutes

Lors d’une tournée au camp d’été du groupe pro-Kremlin Nashi, ( 02 ) M. Poutine a déclaré «Ils vivent au-delà de leurs moyens et déplace une partie du poids de leurs problèmes sur l'économie mondiale".

«Ils vivent comme des parasites hors de l'économie mondiale avec leur monopole du dollar", a déclaré M. Poutine lors de la réunion en plein air devant de jeunes Russes admiratifs dans un contexte qui ressemblait à une campagne précoce de relations publiques avant les élections législatives et présidentielles russes.

L'annonce, du
président états-unien Barack Obama ( 03 ), d'un accord de la dernière chance pour couper environ 2,4 billions d'argent consacré aux affaires de l'État, en l'espace d'une décennie évitant ainsi un défaut de paiement sur la dette et le risque d’une décote de crédit, a apaisé les angoisses des marchés et conduit la bourse russe à ses plus hauts niveaux depuis trois mois, mais il reste encore des craintes face au risque d’un déclassement de crédit.

«

Dieu merci, ils avaient assez de bon sens et
de responsabilité pour prendre une décision équilibrée
                                                            
 -  Vladimir Poutine

»

Monsieur Poutine, qui a souvent critiqué la politique de change extérieure des États-Unis a noté que la Russie détient une grande quantité d'obligations et de bonds du trésor états-uniens.

«Si, là-bas (en Amérique), il ya un dysfonctionnement systémique, cela va affecter tout le monde ", a déclaré M. Poutine devant les jeunes Russes
.

"Des pays comme la Russie et la Chine détiennent une part importante de leurs réserves dans des titres américains ... Il devrait y avoir d'autres monnaies de réserve."


Commentaire
de
JosPublic

La phrase ci-haut nous ramène à un texte du site qui explique quelques raisons et faits démontrant que les États-Unis sont en état de panique. Comme pour l’Empire Romain en déclin, les États-Unis sont impliqués dans tellement de conflits que les finances ne suivent plus. À cet égard, voici les trois trappes déployées par l'administration Obama : 1. faire démissionner le directeur du Fonds monétaire international FMI, Dominique Strauss-Kahn, qui s’était publiquement prononcé pour une nouvelle monnaie gérée par le FMI. 2. l'attaque des firmes de cotations états-uniennes contre la valeur de la monnaie européenne (l’Euro); 3. l’attaque contre la Libye afin de saisir l’or que le pays avait accumulé dans le but de se prémunir contre la fluctuation appréhendée du dollar états-unien.

Donc, une toute petite phrase incluse dans un discours démontre que la stratégie états-unienne a échoué et que la Russie n'a pas renoncé à imposer une nouvelle monnaie mondiale. Lors de la dernière réunion du G20, le président russe Dmitri Medvedev ( 04 ) avait même osé remettre à chacun des participants une pièce type de cette nouvelle monnaie à laquelle plusieurs pays s’étaient montrés intéressés dont la République de Chine. Un empressement au changement que ne partagent pas les États-Unis-d'Amérique. ( référence La guerre de la monnaie ou devise mondiale ( 05 ))

Les liens Américano-russes s’étaient tendus durant la présidence de Poutine de 2000 à 2008, mais se sont améliorés de façon significative depuis que son protégé et successeur, le président Dmitri Medvedev a répondu positivement au désir d'Obama pour un nouveau départ dans les relations bilatérales.

Le groupe Nashi dont le nom signifie «notre peuple» a été créé par le Kremlin ( 06 ) pour contrer la dissidence populaire après l'activisme des jeunes de la "Révolution orange" ( 07 )  ayant contribué au renversement d'un gouvernement pro-Moscou en Ukraine en 2005. Le groupe travaille à répandre le culte de la personnalité autour de Poutine et fait régulièrement des campagnes contre les détracteurs du Kremlin.

Les sondages d'opinion montrent que le premier ministre Poutine, est encore largement perçu comme le chef suprême du pays et conserve près de 70 pour cent d'approbation de la population. Ce qui n'est pas le cas pour son parti Russie-Unie ( 08 ) qui essaie d'inverser une baisse de popularité avant les élections parlementaires de décembre 2011

Notes & Références:

01

Qui est Vladimir Poutine ?

Retour au texte

02

Qui est le groupe Nashi ? (Réponse en anglais)

Retour au texte

03

Qui est Barak Obama ?

Retour au texte

04

Qui est Dmitri Medvedev ?

Retour au texte

05

Vers le texte : La guerre de la monnaie ou devise mondiale

Retour au texte

06

Qu'est-ce que le Kremlin ?

Retour au texte

07

Qu'est-ce que la Révolution orange ?

Retour au texte

08

Qu'est-ce que Russie-Unie ?

Retour au texte