Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Fiche Consommation - Analyses & Opinions

Un GPS intégré à votre panier d'épicerie

La géolocalisation débarque au supermarché, raconte Martin Lindstrom dans un article de la Harvard Business Review après une visite du département recherche d'un des plus grands producteurs de paniers d'épicerie (caddies ou chariots) .

Texte par:

Martin Lindstrom

L'auteur a reçu la mention du Time's Magazine «les 100 auteurs les plus influents» pour le texte Brandwashed: Tricks Companies Use to Manipulate Our Minds and Persuade Us to Buy publié chez l'éditeur Crown, en septembre 2011

Source: Harvard Business Review

 

Choix de photos, références et mise en page : JosPublic
Publication : 13 décembre 2011

Et ce n'est pas une géolocalisation ( 01 ) habituelle via smartphone ( 02 ) , mais à travers un micro-ordinateur qui sera intégré au panier d'épicerie (caddy), pour comprendre comment le client achète.

«Cela révèlera la vitesse d'achat du client, combien de temps prend-il pour décider d'acheter un produit, le chemin qu'il emprunte dans le supermarché et l'ordre de placement des produits dans son caddy

Grâce aux données recueillies, la compagnie espère optimiser l'expérience d'achat du client –et savoir comment l'inciter à consommer davantage en partant de l'exemple d'un jeu de dominos, où dès qu'un produit sera placé dans le panier d'épicerie ou caddy, l'ordinateur pourra suggérer un produit complémentaire.

Les paniers intelligents font l'objet de nombreuses innovations, notamment en Asie du Sud-Est.

Début août 2011 en Chine, SK Telecom présentait le Smart Cart qui se voulait le premier panier intelligent permettant de synchroniser une tablette intégrée au panier avec le smartphone du client.

Grâce à la géolocalisation du client dans le supermarché, des réductions et des conseils d'achat lui sont proposés.

La personnalisation des paniers est aussi la voie adoptée par une entreprise canadienne, Mercatus Technologies, qui a lancé le Concierge Smart Cart ( 03 ), un panier d'épicerie disposant d'un écran qui peut être connecté au site du supermarché où chaque client dispose d'un compte sur lequel il peut pré-sélectionner des produits, créer des listes de courses et bénéficier de promotions en fonction de ses achats ou de son lieu de résidence. La personnalisation va même jusqu'aux scanners faciaux dans les supermarchés créés par la chaîne agro-alimentaire Kraft qui s'est associée à Intel afin de suggérer des idées de plats à ses clients en fonction de leur genre et de leur âge.

Scanner la tête des clients pour leur suggérer ce qu'ils veulent manger

Nombreuses sont les expressions qui se lisent sur le visage humain: la surprise, la colère, la joie, la tristesse... et si vos traits exprimaient aussi vos envies culinaires?

C'est en tout cas le pari que fait Kraft ( 04 ), qui s'est associé à Intel
( 05 ) pour développer ce qu'ils appellent le «Meal Planning Solution».

Le deuxième groupe mondial de l'alimentaire et de la boisson et le fabriquant de microprocesseurs vont lancer des scanners faciaux dans les supermarchés afin d'aider les clients à se concocter des recettes.

Dans une sorte de kiosque, qui sera présent au sein du supermarché, les clients qui effectuent des courses de dernière minute pourront bénéficier de suggestions de recettes personnalisées.

Et ce, sans devoir remplir une liste de leurs mets favoris: l'appareil scanne le visage du client afin de détecter ce qu'il pourrait vouloir manger.

L'appareil se base sur les préférences culinaires des personnes en fonction de leur genre et de leur âge. Par exemple une femme au-dessus de 30 ans est une mère potentielle, l'appareil va donc lui suggérer des mets hautement nutritifs pour ses enfants. L'appareil peut aussi suggérer des repas pour des occasions spéciales, comme les anniversaires, les dîners entre amis, et ainsi de suite.

Pour des résultats encore plus personnalisés, le client peut récupérer les données de l'historique de ses achats à travers ses cartes de fidélité, ou sa liste des courses sur l'application Kraft iFood Assistant, ou encore l'historique de ses recettes kraftrecipes. ( 06 )

«Notre objectif est d'accroître la valeur actionnariale de nos produits en en vendant plus, explique Don King, vice-président de la vente au détail chez Kraft. Nous avons une ressource exceptionnelle avec notre groupe Kraft cuisines qui développe des recettes pour nos produits, seuls ou en combinaison avec nos autres marques et d'autres. Nous aimerions livrer ces recettes personnellement à nos clients, en fonction de leurs besoins.»

L'appareil permet de détecter l'âge et le sexe de la personne en scannant son visage, explique le Time. Ses algorithmes de détection ont statistiquement appris le motif d'un visage humain grâce à une base de données de milliers de photos de visages humains.

En utilisant les zones d'ombre formées par les traits naturels du visage comme les yeux, qui sont généralement plus foncés que le reste, le dispositif peut dire à quoi vous ressemblez.

Dans 86% des cas, il devine si l'utilisateur est un homme ou une femme, et fait un peu mieux quant il s'agit de distinguer les enfants des personnes âgées. Les résultats sont positifs aussi en ce qui concerne la distinction adultes / jeunes adultes: l'appareil réussit dans 70% des cas.

Chez Intel, on souligne l'importance de mettre la technologie au service du public.

«Nous pensons que cette technologie a un énorme potentiel, explique Cris O'Malley, directeur du Retail Marketing de Intel. C'est une chose de le dire, mais il est en réalité difficile de trouver des marques qui pensent aussi qu'il est important de personnaliser la technologie pour le client.»

Mais l'appareil n'est pas parfait. L'un des grands problèmes, c'est qu'il ne parvient pas à détecter les allergies alimentaires, ni les habitudes culinaires de chacun. Kraft est toujours à la recherche d'une chaîne de supermarchés partenaire, même si le premier Meal Planning Solution devrait être installé en 2012.

La modernisation des surfaces de grande distribution ne se passe pas uniquement dans le cadre du supermarché. En Corée du Sud, la chaîne Tesco ( 07 ) a fait la promotion d'un nouveau mode d'achat en permettant à ses clients de réaliser leurs courses –avec la livraison qui suit– en sélectionnant leurs produits via des affiches grandeur nature représentant les rayons d'un supermarché classique dans le métro. Chaque produit est associé avec un QR code ( 08 ) que le client doit photographier pour activer l'achat de tel ou tel produit.

Pour John Scott, président de la fédération canadienne des supermarchés indépendants, cette évolution de l'expérience du client au supermarché est nécessaire.

«Les consommateurs d'aujourd'hui, particulièrement ceux âgés de moins de 30 ans, sont non seulement connaisseurs des nouvelles technologies, mais attendent également que les commerçants s'adaptent aux innovations à la même allure qu'eux.»

Pour accéder à d'autres textes à propos de la Consommation, cliquez ici

 

Notes & Références encyclopédiques:

01
 

Qu'est-ce que la géolocalisation ?

Retour au texte

02
 

Qu'est-ce qu'un smartphone ou téléphone intelligent ?

Retour au texte

03
 

 Qu'est-ce que le Concierge Smart Cart ?

Retour au texte

04
 

Qu'est-ce que Kraft ?

Retour au texte

05
 

Qu'est-ce qu'Intel ?

Retour au texte

06
 

Qu'est-ce que kraftrecipes ?

Retour au texte

07
 

Qu'est-ce que Tesco ?

Retour au texte

08
 

Qu'est-ce qu'un QR code ?

Retour au texte