Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Mission du site

Palmarès des textes les plus lus sur MétéoPolitique
Année 2012

Il semble qu'il existe un engouement pour les palmarès de textes consultés sur internet et plusieurs sites en font un. Cependant, il est important de savoir ce que cela veut dire. Aucun site ne présente les textes les plus lus car c'est impossible de le savoir. Alors nous ne devons que compter les clics sur le titre d'un texte. Mais ceci ne dit absolument rien car les logiciels d'analyse comptent les clics même d'une durée d'une seconde. Donc cela ne signifie pas que le texte a été lu. Selon mon expérience, si un texte a été consulté durant 1 à 3 minutes, les titres et vignettes de photos ont été lus, pas plus.  ...plus sur le sujet.   Amusez-vous bien!

 
 
 
 

2012

 
 

Lino Zambito était le principal propriétaire d'Infrabec, Infrabec investissement, Infrabec location, aujourd'hui en faillite, etc.

Première position

Portrait de Lino ZAMBITO

En attente de procès. Il a terminé son témoignage devant la Commission Charbonneau. La dernière des révélations de l'ex-entrepreneur: il y a, dans la couronne des villes au nord de Montréal, de la conspiration entre des bureaux d'avocats et des firmes de Génie Conseil pour financer des candidatures aux postes de maires. Lorsque élus, ceux-ci leur renverront l'ascenseur permettant ainsi aux firmes de se répartir les territoires. Depuis son passage à la Commission Charbonneau, les autres témoins confirment l'ensemble de son témoignage.

Deuxième position
même texte que celui en première position de 2011

Gaz de schiste/shale et Pétrole au Québec: qui tire les ficelles?

La prise de contrôle par les  « Gens d'affaires du gaz et pétrole » sur la Politique énergétique du Québec. Le gouvernement du Parti Libéral du Québec a dépouillé de ses droits de prospection gazière/pétrolière Hydro-Québec pour les refiler au secteur privé de l'économie. Les maîtres d'oeuvre de ce détournement de mission sont Thierry Vandal, président d'Hydro-Québec, Pierre Corbeil, ancien ministre des Ressources naturelles du Québec et Jean Charest, premier ministre du Québec. Ce geste représentera des milliards de dollars en terme de dilapidation du bien public.                                  

Troisième position

C'était en 1960 et les femmes avaient un rôle bien circonscrit dans la société Québécoise

Je pense que tout le monde a entendu parler du « Petit manuel scolaire catholique d’économie domestique » pour les femmes du Québec publié en 1960. Cette publication présente les règles de conduite à connaître par les filles de bonne famille. Si vous ne le connaissez pas et que vous n’en avez jamais entendu parler, en gros cet extrait fait l’apologie du patriarcat, c’est à la fois drôle et terrifiant. Nous vous présentons l'original et une version salace telle qu'illustrée en 2011 par le graphiste Emmanuel Bussmann. Même si le fait de le vivre n'était pas drôle, nous pouvons maintenant nous permettre d'en sourire et voir déjà les travers qui seront honnis en 2061.

 

Joe Borsellino

Quatrième position

Portrait de Joe BORSELLINO

PDG de Garnier construction de Laval, initiateur et directeur général de la Fondation Garnier Kids, et client de la firme de sécurité BCIA, ami de Tony Tomassi l'ex-député du Parti Libéral du Québec accusé de fraude. L'homme est proche de Jocelyn Dupuis ex-directeur général de la FTQ-Construction, accusé de fraude. Il est mis en cause dans le manège de la collusion à Montréal par deux témoins à la Commission Charbonneau. Il est reconnu comme témoin récalcitrant devant la Commission Charbonneau. Jean Charest, ex-premier ministre et Jacques P. Dupuis, ex-ministre de la justice du Parti Libéral du Québec ont contribué à sa fondation Garnier Kids.

André Proulx un des propriétaires

 
 

Cinquième position

Pétrolia, un portrait dans le gaz et pétrole

Pétrolia est une des 4 entreprises avec Junex qui possèdent des permis d'exploration pour les hydrocarbures sur l'île d'Anticosti. Certains permis auraient été vendus ou sous-traités à Forest Oil. L'exploration en pétrole de schiste n'est pas une opération inoffensive comme certains aimeraient nous le faire croire. Les documents et les termes confirmant la vente des permis aux compagnies sont encore secrets. Ces permis appartenaient à la section Pétrole et Gaz de Hydro-Québec.

 

 

Sixième position

C’est l’heure du bilan politique (Bilan électoral du Parti Libéral du Québec)

Depuis mars 2003, l'absence de moralité quant au bien commun et l'indifférenciation entre les objectifs de l'État et de l'entreprise privée ont créé une gouvernance dictatoriale qui, avec ses moyens répressifs avec son apogée en 2012, fait craindre l'implantation d'un État policier au Québec. Un court inventaire s'impose.

Line Beauchamp ex-ministre de l'éducation et de l'environnement pour le Parti Libéral du Québec

 

Septième position

Portrait de Line Beauchamp

Mme Line Beauchamp: au service de la population,
des pollueurs, des banquiers ou de la mafia? Certainement pas au service de l'éducation, mais certainement au service de son auto-promotion dans un flou créatif.

 

Paolo Catania

Huitième position

Portrait de Paolo Catania – Portrait d'un des témoins de la Commission Charbonneau, un entrepreneur en affaires louches

Le « flirt » avec l'illégalité de la compagnie de construction Frank Catania & Associés, fondée par Frank Catania et reprise par son fils, Paolo, en 2002, s'est retrouvé sous les projecteurs à plusieurs reprises depuis sa création en 1987.

 

Gilles Surprenant, ing.

 

 
 
 

Neuvième position

Portrait d'un ingénieur spécialiste de la collusion et la corruption: Gilles Surprenant, témoin à la commission Charbonneau

Le 23 octobre 2012, l'ingénieur Gilles Surprenant corrobore les affirmations de l'entrepreneur Lino Zambito, à l'effet qu'il passait des vacances tout frais payés par les divers entrepreneurs et que 95% des contrats dans le domaine des égouts étaient truqués. Ce qui représentait entre 30 et 35% de frais additionnels pour les contribuables montréalais. 

 

Robert-J. Marcil, ing.

 
 
 
 
 
 

Dixième position

Portrait de Robert-J. Marcil, ingénieur, de la ville de Montréal qui joue à l'ingénu. Il fut témoin à la commission Charbonneau

Après les entrepreneurs montrés du doigt pour avoir instauré un système de collusion à Montréal, c'est maintenant au tour de l'ex-directeur des travaux publics et de la voirie de Montréal Robert Marcil de s'expliquer devant la commission Charbonneau. À la fin de la première journée, la Commission a mis en garde l'ingénieur quant à ses réponses. À la fin de la deuxième journée le finfinaud était démasqué sur le code d'éthique des ingénieurs et la bonne gestion à la ville de Montréal. Par l'ensemble de son témoignage il joue sur la ligne du mépris de cour. Il n'a rien avoué quant à la corruption, préférant passer pour un imbécile incompétent.

Suite de Commentaire de JosPublic

Un site internet c'est comme un journal papier, ce qui vous attire, c'est un mélange de trois choses: le sujet en général, la photo et le titre. Après avoir cliqué, normalement à la fin du premier paragraphe vous savez si vous allez continuer à lire ou passer à autre chose. Si vous continuez, nous voilà dans les hypothèses multiples...si le téléphone sonne et que vous ne fermez pas la page, je saurai que vous avez passé 45 minutes sur la page, mais cela ne sert pas d'évaluation du temps de lecture. Je saurai que le texte n'aura pas été lu car je connais le temps de lecture nécessaire à chaque texte. Les plus longs demandent 25 minutes d'attention si on ne clique sur aucune référence en cours de route. Les plus courts sont de 5 minutes.

Il est vrai que
MétéoPolitique présente beaucoup de textes très longs, mais attention, plus j'ajoute de photos, plus le texte semble s'allonger dans la page. Je parle plutôt de longueur en temps de lecture. La majorité des textes sont en fait des dossiers, car comment fusionner une dizaine d'articles de journaux en rapetissant la longueur. Même en essayant de couper toutes les redites, l'accumulation des faits et des hypothèses en découlant augmente le temps de lecture. C'est la différence et la qualité qu'offre MétéoPolitique et voilà pourquoi d'ailleurs d'année en année le lectorat du site augmente et surtout le temps de lecture augmente proportionnellement.

Alors, ci-dessus, le palmarès des textes sur lesquels les internautes ont le plus cliqué en 2012. En attendant le palmarès de 2013.

 

Sources: MétéoPolitique et Google Analytique

Publication par : JosPublic
26 décembre 2013

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

 

Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Mission du site - Haut de page