Retour à :   Plan du site - Entrée de MétéoPolitique     

Les archives vivantes de MétéoPolitique en lien avec l'actualité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Nouvelle      10

Trahison du sens des recommandations de la Commission Beauchamp et de la Politique nationale de l'eau par le Parti Libéral du Québec

 
 

 

2 milliards de litres d'eau embouteillée pour moins de 150 000 $ en redevances au gouvernement

Le montant de 150 000$ ne couvre même pas les coûts d'opération nécessaire pour suivre la facturation.  Neuf entreprises, dont Eaux vives Water (Eska), ont puisé 2 084 284 500 litres d'eau potable au Québec en 2017, et ont versé des redevances de 145 899,92 $, lors de cette même année, au gouvernement du Québec. Des organismes y voient une certaine incohérence, d'autant plus que Québec vient de présenter sa Stratégie québécoise de l'eau 2018-2030. Il s'agit de fabricants de boissons gazeuses, de glace et d'embouteilleurs d'eau.  Pas un mot des plus gros consommateurs d'eau (chiffre de 2008)  comme Molson avec ses plus de 2 798 097 mètres cubes d'eau pour sa bière et les producteur O-Canada Corp. et ses 2 115 505 et Sucre Lantic avec sa consommation de 1 653 152 mètres cubes d'eau - Liste des 58 entreprises de Montréal consommant plus de 100 000 mètre cubes d'eau ne payant rien à la province.

Depuis l'adoption du Règlement sur la redevance exigible pour l'utilisation de l'eau en 2010, le montant de 0,07 $ par mètre cube d'eau exigé aux embouteilleurs qui puisent plus de 75 mètres cubes d'eau par jour n'a jamais été augmenté.  Une indexation annuelle est pourtant prévue. « En fonction des unités de mesure actuellement utilisées, l'indexation de 0,0025 $ et de 0,07 $ devient un exercice superflu, puisque le faible taux d'indexation de chaque année n'est pas suffisant pour modifier l'un ou l'autre de ces taux », peut-on lire dans le rapport de mise en œuvre du règlement, publié en juin 2017 par le ministère.

Tous les ministres de l'Environnement du Québec ont été timorés sur le sujet. De subterfuge en subterfuge pour éviter à leurs bailleurs de fonds d'être taxés pour cette ressource essentielle. Pour le moment un hôpital manquerait d'eau à la source qu'il n'aurait même pas une priorité sur l'embouteilleur de bière. 

Pour plus de détail sur la nouvelle c'est ICI

L'archive

 
 

  L'Eau, la Commission Beauchamp et la Politique nationale de l'eau
-
Sur MétéoPolitique

« Des milliards de dollars se dépensent pour savoir si nous sommes seuls dans l’Univers, alors que nos semblables sur Terre meurent de soif. Voilà qui témoigne de nos différents niveaux de conscience. Nous accaparons, dilapidons, marchandons l’eau de façon illégitime; pire, nous méprisons nos propre lois. C’est criminel. Agissons sans complaisance envers ceux et celles pour qui l’eau ne représente qu’une source de bénéfices parmi d’autres. Il faut s'assurer que les droits des citoyens et citoyennes reconnaissent enfin l’accès à l’eau de qualité et en quantité suffisante dans le respect de sa pérennité. Si cela se réalise dans le cadre du principe que l’intérêt du plus grand nombre doit prévaloir sur l’intérêt de quelques-uns, nous réussirons à ne pas trop dégrader l’eau, élément primaire vital à notre passage sur Terre. » - André Bouthillier cofondateur de la Coalition québécoise pour une gestion responsable de l'eau - Eau Secours!

La Nouvelle     03

Le Parti Libéral du Québec par Hydro-Québec dépouille le Québec de ses inventions

Pierre MOREAU
Ministre de la dilapidation du patrimoine économique québécois

Le gouvernement du Québec a utilisé la langue de bois pour faire croire aux québécois que ce n'était pas une vente. Lorsqu'on lit bien le communiqué et les textes entourant la transaction il est évident que les québécois et québécoises ne sont plus propriétaires TM4.

Hydro-Québec vend la filiale de son moteur-roue TM4 pour 165 M$

Hydro-Québec se départit de sa filiale TM4 qui fabrique et commercialise son moteur électrique. C’est l’entreprise américaine Dana qui met la main sur TM4 pour 165 millions $.

Hydro-Québec demeurera toutefois actionnaire de TM4 avec une participation minoritaire de 45 % au capital d’une nouvelle coentreprise.

La direction de TM4 avait préparé la vente en restructurant l'entreprise, ce qui avait mené au licenciement d’une trentaine d’employés à son usine de Boucherville.   Devrons-nous maintenant payer le gros prix pour équiper tout projet de monorail au Québec? Pas un mot sur la propriété de l'invention et de ses retours sur investissement!

Ici pour lire le communiqué de presse

 

L'archive

 

 Le monorail TrensQuébec subira-t-il le même sort que le moteur- roue ?
  - Sur MétéoPolitique

Pierre Couture, commence sa carrière de recherche à Hydro-Québec où il travaille à la conception du tokamak de Varennes.  Il fait ensuite un stage à l' Université de Princeton au New Jersey de 1983 à 1986, puis revient au Québec à l’Institut de recherche d'Hydro-Québec à Varennes.  Huit ans plus tard, peu de temps après le Sommet de la Terre de Rio de Janeiro qui visait à démontrer la capacité collective à gérer les problèmes planétaires et qui affirmait la nécessité du respect des contraintes écologiques, le moteur-roue de TM4 sortait au grand jour en décembre 1994 après plus de 12 ans de recherches. Autre innovation due à Pierre Couture, le monorail TrensQuébec est au stade de recherche et développement.

La Nouvelle   02

Dr Philippe Couillard et l'art de ne pas dire la vérité

Dr Philippe COUILLARD

Chef du Parti Libéral du Québec

La véritable heure juste sur la création d'emplois au Québec
Le 20 juin 2018 - à partir du Journal de Québec et Montréal

Samedi le 16 juin 2018, les  journalistes de la chronique l’ « Heure juste » du Journal de Montréal écrivaient que les récents chiffres sur l'emploi donnaient raison au premier ministre quant à sa promesse de créer 250 000 emplois entre 2014 et 2018.

Les libéraux s’étaient donné cet objectif en campagne électorale et ont beaucoup claironné depuis qu’il a été atteint.  Mais sur ce thème comme bien d’autres qui relèvent de l’économie et des finances publiques, il faut regarder au-delà des déclarations pompeuses pour comprendre qu’elles n’équivalent parfois qu’à de la poudre aux yeux.

Selon les données de l'Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada, il se serait effectivement créé tout près de 225 000 emplois entre avril 2014 et avril 2018 (en tenant compte des effets saisonniers).  Or, il importe de rappeler que ce phénomène n'a rien d'exceptionnel.  Au contraire, il est plutôt normal d'observer une telle fluctuation dans l'emploi depuis les 25 dernières années au Québec.

Le graphique suivant présente l'évolution de l'emploi depuis janvier 1993... ici pour lire la suite

L'archive

 

Dr Philippe COUILLARD

Chef du Parti Libéral du Québec

  Dr Philippe Couillard, le chef du Parti Libéral du Québec promet la création de 250 000 emplois au cours des cinq prochaines années.

Les spécialistes de l'emploi et de l'économie analysent la promesse du chef libéral pour en venir à la conclusion que c'est une fausse promesse, puisque de toute façon avec le cours normal de la croissance économique, le chiffre sur cinq ans ne permet pas de dire que le gouvernement créera de l'emploi supplémentaire à celui qui s'avérera de toute façon. Voyons le texte et ce qu'ils en disent...

La Nouvelle  01

Le lait: les distributeurs et détaillants dupent le consommateur qui prend soin de sa santé

 

À qui profite le lait bio ?

Payez-vous trop cher pour votre lait bio?  Selon les producteurs de lait, l’écart de prix entre ce qu’ils reçoivent et ce que vous payez est difficile à justifier.  Bien qu’il soit dur d’y voir totalement clair, tout porte à croire que c’est le cas, selon des experts.  

Sur les tablettes de l’épicerie, vous hésitez.  D’un côté, un litre de lait à 1,85 $.  De l’autre, sa version bio, à 3,49 $.  Une différence de 1,64 $, presque le double.  L’écart est moindre pour d’autres formats, mais il reste important.  Il faut bien compenser le producteur pour ses coûts plus élevés, vous dites-vous.  Mais est-ce bien là la raison?

Linda Labrecque, vice-présidente du Syndicat des producteurs de lait bio du Québec, explique que les 124 fermes bios ont des normes strictes à respecter, comme ne pas utiliser de pesticides ou d’engrais chimiques. Interdit aussi d’utiliser des médicaments de synthèse (antibiotiques, notamment).  Les animaux doivent aussi manger bio, des produits qui «sont le double du prix des conventionnels». Les vaches ont accès à plus d’espace, vont plus à l’extérieur.

Les producteurs bios reçoivent donc une prime pour compenser ces frais plus importants.  Elle varie selon l’usage qui est fait du lait.  Pour le lait de consommation et le yogourt, elle est de 30 ¢ le litre. Pour le fromage et beurre, de 19 ¢ le litre. 

«Le producteur recevant une moyenne de ces deux primes selon les ventes de chacun des produits, la prime moyenne est de 22,55 ¢ le litre», précise François Dumontier, directeur adjoint, relations publiques et gouvernementales pour les producteurs de lait du Québec. 

«C’est une prime qui vient couvrir [ces frais]. Ce n’est pas plus payant, mais c’est vraiment nécessaire, sinon on n’en produit pas», indique Mme Labrecque.

Coûts supplémentaires

M. Dumontier soulève donc la question : qu’est-ce qui explique l’écart de prix aussi important entre les laits conventionnel et bio, alors que seulement 30 ¢ par litre est attribuable aux coûts des producteurs?

Mme Labrecque se questionne aussi, surtout du point de vue du détaillant.  «Il n’a pas à se faire certifier, c’est la même essence, c’est la même tablette. Comme consommateur, ce bout-là, c’est plus incompréhensible qu’ils se gardent des grosses marges.»

 

L'archive

 

Ce qui est bon pour les veaux est franchement dangereux pour l'humain

Selon deux nouvelles études scientifiques, cancer et mortalité précoce iraient de pair. Consommer trop de lait peut réduire l’espérance de vie et augmenter le risque de certains cancers. Voilà qui semble confirmer ce que le journaliste Claude-Jean Devirieux savait déjà en 1976 et n'avait pu publier à cause du lobby du lait.

Enfin un lait sans danger pour l'humain et, comment le liquide est devenu une vache à lait pour une laiterie

En Australie, en Nouvelle-Zélande, en Chine et aux Etats-Unis on se dispute à propos… du lait.  Les consommateurs qui supportent mal les produits laitiers achètent en masse une boisson qui, d'après eux, ne les incommode pas.   Le journal d'affaires Bloomberg a tenté de comprendre pourquoi les consommateurs sont fous de ce lait au prix exorbitant et dont les propriétés n'ont pas encore été prouvées.

La Nouvelle   09

Le grand démocrate Justin Trudeau empêche les Vénézuéliens canadiens de voter à l'élection présidentielle vénézuélienne du 20 mai 2018

Chrystia FREELAND ministre des Affaires extérieures et Justin TRUDEAU premier ministre du Canada

 

Le Canada interdit aux Vénézuéliens vivant sur son sol d’élire leur président

Le Canada vient de notifier à l’ambassade du Venezuela l’interdiction d’organiser des bureaux de vote dans le cadre de l’élection présidentielle vénézuélienne.

Cette décision contrevient à la Convention de Vienne sur les relations consulaires.

Identiquement, la France et l’Allemagne avaient violé la même convention en interdisant aux ambassades syriennes d’organiser des bureaux de vote dans le cadre de l’élection présidentielle syrienne de juin 2014  (01).

Le Canada, la France et l’Allemagne prétendent défendre la démocratie en s’opposant à la tenue d’élections présidentielles.  Le Pentagone a planifié de détruire successivement les États et les sociétés du « Moyen-Orient élargi », puis du bassin des Caraïbes, en commençant par le Venezuela (02).

Ici pour lire le plan de la direction de l'armée états-unienne nommé SouthCom contre le Venezuela (03) .

(01) «  La France coupable d’interdire l’élection présidentielle syrienne », par Damien Viguier, Réseau Voltaire, 18 mai 2014.

(02) «  Interprétations divergentes au sein du camp anti-impérialiste », «  Le projet militaire des États-Unis pour le monde  », par Thierry Meyssan, Haïti Liberté (Haïti) , Réseau Voltaire, 15 et 22 août 2017.

(03) « Plan to overthrow the Venezuelan Dictatorship – “Masterstroke”», by Kurt W. Tidd, Voltaire Network, 23 February 2018. «  Le "Coup de Maître" des États-Unis contre le Venezuela », par Stella Calloni, Traduction Maria Poumier, Réseau Voltaire, 11 mai 2018.

L'archive

Chrystia FREELAND
Ministre des Affaires étrangères du Canada depuis le 10 janvier 2017

Chrystia Freeland à la tête d'une mafia politique ukrainienne opérant à partir du Canada.

Le Globe & Mail, journal de Toronto, a révélé que la principale agente propagatrice de haine envers la Russie Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères du Canada, avait un accord avec George Soros pour écrire sa biographie après qu’elle eut perdu son emploi de journaliste au Financial Times et à l’Agence de presse Reuters, et ce avant qu'elle ait commencé sa campagne pour être élue au parlement canadien.

La Nouvelle   08

C'est imams qui se prennent pour Dieu

Fatima Houda Pepin

 

Ces imams qui pervertissent l’islam

Je dédie cette chronique à l’imam de mon enfance, celui qui m’a appris à dessiner mes premières lettres d’alphabet arabe sur une tablette en bois (louha).

Il m’avait tellement fascinée par son intelligence et sa voix d’or, que je retournais à l’école coranique pour poursuivre mon apprentissage, auprès de lui, parallèlement à ma scolarité à l’école publique.

C’était l’époque où les imams étaient des personnages qu’on respectait pour la sincérité de leur foi, leur honnêteté et leur piété.  Ils étaient entièrement dédiés à leur fonction.

Ne pas se prendre pour Dieu

Imam, en arabe, signifie celui qui se met devant (amam).  Dans l’islam sunnite majoritaire (90 % des musulmans du monde), c’est celui qui guide la prière commune, dans une mosquée donnée, notamment le vendredi (salat al joumouâ).

L'archive

 

 

  Les au revoir de Fatima Houda-Pepin

8 avril 2014 - Mme Houda-Pepin représentait les électeurs de la circonscription La Pinière, région Montérégie, Rive-Sud de Montréal, à l'Assemblée nationale depuis 1994.  Mais ses opinions en matière de laïcité avaient donné lieu à un bras de fer avec son chef Philippe Couillard, de sorte qu'elle avait été exclue du caucus libéral en janvier 2014.  Lors de la soirée des élections, le 7 avril 2014, l'annonce de l'élection d'un gouvernement libéral a d'ailleurs été accueillie presque dans l'indifférence chez les militants de Mme Houda-Pepin.  Démoralisée par la tournure de la campagne, Fatima Houda-Pepin souhaite fonder un groupe de réflexion afin de réinventer la politique.

La Nouvelle      07

Les gens d'affaires et leurs affiliés politiciens n'apprennent rien de leur expérience

La volonté du gouvernement de droite de Shinzo Abe est de "relancer tous les réacteurs jugés sûrs par l'autorité de régulation", le 14 septembre 2014

Un groupe technique autorise Tepco, opérateur à l’origine de l’accident de Fukushima, à redémarrer deux réacteurs nucléaires

L'autorité japonaise de régulation nucléaire a annoncé mercredi 27 décembre 2017 avoir donné son feu vert définitif à Tepco pour redémarrer deux de ses réacteurs au Japon, une première pour cet opérateur énergétique depuis la catastrophe de Fukushima, dont il est considéré comme responsable.  Ici pour lire la suite

Le Premier Ministre Shinzo Abe a fait adopter une loi selon laquelle tout journaliste disant la vérité sur les impacts de la catastrophe nucléaire est passible de 10 ans de prison.  

De plus les médecins disant à leurs patients que leur maladie pourrait être due aux radiations, ne seront plus payés, ainsi il y a un immense silence tant au Japon que dans les médias globaux.

 

Centrale nucléaire Daiichi à Fukushima:alors que TEPCO a ruiné la vie de 80 000 personnes qui ont tout perdu, de la maison ou de la ferme jusqu'aux photos de famille, les scientifiques japonais poussent en avant leurs expériences nucléaires sans même attendre que la catastrophe du 11 mars 2011 soit résorbée.  Aberrant, non ! - JosPublic

L'archive

 

Dr Helen CALDICOTT

La fusion nucléaire de Fukushima ne faiblit pas en 2017 et la radiation pourrait se trouver dans votre assiette

La Dr Helen Caldicott nous remet sur les rails en commentant les dernières nouvelles provenant du Japon.  Nous savions qu'à terme la pollution se rendrait inéluctablement chez chacun de nous peu importe notre lieu de résidence sur Terre.   Le dire nous méritait le titre de complotiste.   Pourtant nous savons que la pollution voyage par l'air, par l'eau, mais aussi par la nourriture qui se retrouve aujourd'hui dans un marché mondialisé et des poissons de l'océan Pacifique sont déjà à proscrire de notre régime alimentaire.  

La Nouvelle    04

Est-ce que le gouvernement du Parti Libéral du Québec reculera?  Revenu universel: une image d'avenir ou une utopie de plus à empoussiérer les tablettes gouvernementales?

 

La Finlande teste le concept du revenu universel

   Alors que beaucoup de pays d'Europe confrontés à un chômage endémique parlent depuis longtemps de la possibilité d'instaurer un revenu universel garanti, la Finlande est passée de la parole aux actes.  Depuis quelques mois, 2000 Finlandais en bénéficient.   Hyperactif et très habile de ses mains, Juha Jarvinen passe maintenant beaucoup de temps dans son atelier pour sculpter, par exemple, des tambours traditionnels chamaniques.  Comme ses autres œuvres, il peut maintenant les vendre sans craindre de voir ses allocations amputées d’autant.  Selon lui, cette approche risque d’être très bénéfique, car elle encourage les bénéficiaires à passer à l’action.  « La plupart des gens ont envie de travailler, de faire des choses et d’être utiles pour la société », dit-il.

L'archive

 

 

  Abolition de l'aide sociale: remplacée par un Revenu annuel de base pour chaque individu.

Partie 1
Alaska, Villes de Winnipeg et Dauphin au Manitoba

Partie 2
Finlande, Pays-Bas, Suisse, France
Sondage à l'Union Européenne

Partie 3
Silicone Valley et Province de Québec au Canada

Partie 4
Les enjeux et pièges du Revenu universel garanti

La proposition qui circule à travers l'Occident à l'effet d'abolir l'aide sociale pour la remplacer par un revenu annuel de base pour chaque individu, laisse songeur.   Si ce sont les partis politiques et groupes communautaires de gauche qui en ont parlé en premier, ce sont aujourd'hui en 2016 des partis politiques du centre et de droite qui ont repris le flambeau.   Avant de comprendre ce que cela cache, si c'est le cas, commençons par faire le tour de la question.   En premier, avec le cas de l'Alaska qui est souvent cité et une expérience tenue au Manitoba qui s'est éclipsée avec le parti politique qui avait mis le programme en place. Texte présenté en quatre parties 1. Alaska et Winnipeg/Dauphin 2. Finlande, Suisse, Pays-Bas, la France et autres. 3. Québec, Silicone Valley. 4. Les enjeux et pièges du Revenu universel garanti.

La Nouvelle 13

L'islam-radical à la conquête du Canada et du Québec... les bobos politiques cèdent du terrain

Niqab: les fausses victimes

Réalité

Il faut revenir sur terre.

Celle qui porte le niqab ne se fait pas exclure de la société : elle s’en exclut elle-même.

Elle n’est pas rejetée à cause de l’intolérance ambiante.  C’est elle qui rejette la société et qui refuse intégralement l’ensemble de ses codes et de ses usages.  C’est elle qui déclare son refus d’appartenir au monde occidental et manifeste contre lui de l’agressivité.

On veut nous faire croire que le niqab est un symbole de modestie religieuse.  C’est au contraire un symbole d’exhibitionnisme identitaire.  On le porte justement pour soumettre la société dans son ensemble à des mœurs qui lui sont non seulement étrangères, mais hostiles.  En fait, il témoigne de la volonté de conquête de l’islam - radical.

Devant l’islam radical, certains se bandent les yeux.

Pour accéder à la totalité du texte c'est ICI

L'archive

 

Malek CHEBEL
Algérien d’origine, anthropologue, historien, psychanalyste et écrivain

 

  L'Islam incruste son fondamentalisme au Canada - Sur MétéoPolitique

Pourquoi vous présenter ce texte? N'est-ce pas dépassé, la charte des valeurs québécoises étant passée à la trappe de l'histoire? Malheureusement la situation qui a donné naissance à l'idée de charte est toujours là et de façon de plus en plus ostentatoire.  Le gouvernement du Parti Libéral du Québec annonce qu'il aurait une solution pour faire face aux fondamentalistes de l'islamisme.  Sauf que le congédiement, par Philippe Couillard, de la seule femme musulmane qui siégeait à l'Assemblée nationale et ensuite l'acharnement à lui faire perdre son élection dans sa circonscription invitent à la méfiance.  Ce sujet doit demeurer en débat public. Surtout depuis que des forces islamiques poursuivent devant les tribunaux des médias et des personnes qui ont osé les démasquer, comme l'ont si bien fait Djemila Benhabib, Louise Mailhoux, le blogue Poste de Veille et le site Vigile.net.  Ne perdons pas de vue les enseignements du savant Malek Chebel.                     - JosPublic

Texte de
Mustapha AMAROUCHE

 

  Le hidjab: outil pornographique - Sur MétéoPolitique

En sus de le légitimer par des textes coraniques dont les interprétations divergent grandement, les défenseurs du voile islamique disent qu'il assure la pudeur de la femme. La pudeur, selon Larousse, est la disposition à éprouver de la gêne devant ce qui peut blesser la décence, devant l'évocation des choses sexuelles.  Étendre le vêtement aux cheveux, au cou, aux bras, et même au visage témoigne d'une vision extrémiste qui sexualise la femme à outrance. Dans cette optique, toute la femme, âme et corps, est niée pour être réduite à l'état d'objet sexué. L'islamisme a une vision pornographique de la femme, car il l'ampute de sa dimension humaine, citoyenne, d'être social pensant et agissant.

La femme devient un champ de labour copulatoire qui se doit d'être disponible à tout moment au seul plaisir du mâle. Et le hidjab, censé cacher cette honte, est en même temps un acte de propriété qui aliène totalement un être humain à un autre sur la base de l'apartheid sexué.   Le soubassement idéologique du voile, à contrecourant de l'Histoire, réduit à néant les siècles de lutte féminine ayant pour but justement de la tirer de cette condition d'être inférieur, de sexe reproducteur.

   L'homme arabe haït la femme- Sur MétéoPolitique

Excision, violences domestiques, négation des droits civiques… Certains vous diront que c’est notre «culture» et notre «religion» de faire ceci ou cela aux femmes. Sachez bien que celui qui en a décidé ainsi n’a jamais été une femme.

 

  Le port du voile pour les femmes: 3 000 ans de machisme religieux - Sur MétéoPolitique

Le voile imposé aux femmes est commun aux trois religions monothéistes.  Regard d'un écrivain algérien sur un signe religieux qui, selon lui, est un marqueur de soumission de la femme à l'homme.

La Nouvelle    05

On lui diagnostique la maladie de Lyme après 16 ans de souffrance

 

Elle croyait qu’elle avait la sclérose en plaques et prenait les mauvais médicaments

Le 20 juin 2017, Sophie Legault a appris qu’elle avait la maladie de Lyme, un syndrome transmis par la piqûre d’une tique.  La maladie a évolué vers le nord dans les dernières années, favorisée par les changements climatiques.

En 2001, des médecins québécois ont annoncé à Mme Legault qu’elle souffrait de la sclérose en plaques, dont les symptômes sont semblables à la maladie de Lyme.   Pendant 16 ans, elle a pris différents médicaments contre cette maladie, mais ils ne fonctionnaient pas, selon elle.   Elle a donc perdu graduellement de la force dans ses jambes, ce qui l’a obligée à quitter son emploi de technicienne en laboratoire en 2016.

Après avoir visionné un documentaire sur la maladie de Lyme en décembre 2016, Mme Legault est allée consulter la Dre Maureen McShane, à sa clinique de Plattsburgh aux États-Unis, qui a diagnostiqué la maladie.  La spécialiste américaine n’a pas voulu se prononcer quant à une erreur du diagnostic de sclérose en plaques pour Mme Legault, mais selon elle, il n’est pas rare de voir de faux diagnostics.

« C’est plus que probable, j’ai déjà eu une patiente qui n’avait pas la sclérose en plaques malgré un diagnostic dans ce sens. Elle avait plutôt la maladie de Lyme », a expliqué la Dre Maureen McShane.   Elle estime que le fait que les médicaments contre la sclérose en plaques ne fonctionnaient pas est un bon indicateur. La suite sur le Journal de Québec

L'archive

 

 

  La maladie qui tique! La maladie chronique de Lyme n'est pas couverte par l'Assurance-maladie du Québec. 800 $ aux deux semaines pour se débarrasser de la maladie de Lyme - Sur MétéoPolitique

Le système canadien de diagnostic de la maladie est très peu fiable.  Pour obtenir un diagnostic sérieux les gens malades doivent se rendre aux États-Unis passer des tests et acheter leurs médicaments sur place. Le système québécois ne reconnaît pas la chronicité de la maladie et donc ne rembourse pas. Dès lors, si vous n'avez pas la maladie selon votre médecin, soyez assuré que votre assurance-salaire ou médicaments fera de même.