Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Vrai ou faux

Degré de vérité des
déclarations sur la place publique

 
 

Justin TRUDEAU
Premier ministre du Canada
en 2016

 

Justin Trudeau refuse de condamner le nazisme et engage davantage les canadiens.nes au sein d'une armée mercenaire

Comme des millions de canadiens et canadiennes j'ai vibré aux paroles de Justin Trudeau durant la campagne électoral d'octobre 2015.   Aurais-je mal compris ou lu? Après avoir promis d'assigner l'armée au service de l'Organisation des nations unies (ONU) et ses missions de maintien de la paix dans le monde, le voilà qui maintien les troupes canadiennes à la formation de bataillons nazis en Ukraine.   Déjà sous Stephen Harper le Canada s'était attaché pieds et mains liés a l'Ukraine lors d'un débat récurent à l'ONU qui dénonçait le nazisme.   Le premier ministre nous sort du bourbier guerrier de la Syrie sur la pointe des pieds en s'engageant davantage a soutenir l'armée mercenaire des États-Unis en Europe. Elle se nomme l'OTAN.  Ci-dessous plus de détail en plus d'une lettre bien senti du chroniqueur John Ryan d'Ontario au ministre des Affaires extérieur, Stéphane Dion.