Les accointances du Dr Philippe Couillard avec des crapules
Malgré ses liens d'affaires ou personnels, il les a tous reniés

Le 7 novembre 2016, le premier ministre du Québec Dr Philippe Couillard a affirmé que William Bartlett, au cœur des allégations de fraude à la Société immobilière du Québec (SIQ), n'était qu'un simple bénévole lors de l'élection partielle de 2007 dans la circonscription où le bon Dr s'est fait élire.   Des documents obtenus par Radio-Canada précisent le contraire. Il était une personne importante parmi les organisateurs et on dit même de lui qu'il était un pilier du Parti libéral du Québec.  Le bon Dr Couillard n'a pas reçu le conseil de toutes les mères à leur adolescent lorsqu'elles disent... Philippe!  Fais attention qui tu choisis comme ami!
 
                                                                                                                                 - JosPublic

 

 
 
 
 
 

William Bartlett un des piliers du Parti Libéral du Québec

 

Pressé de questions par les partis d'opposition au sujet du reportage d'Enquête, le premier ministre Couillard a voulu prendre ses distances avec William Bartlett.

M. Bartlett n'était pas un organisateur.   C'est un bénévole qui venait le jour des élections, comme le font les bénévoles de tous les partis politiques ici représentés.
                        -  Dr Philippe Couillard

Les journalistes de Radio-Canada ont obtenu un document intitulé « Comité du jour J 2007, Équipe de Philippe Couillard, Jean-Talon ».   Ce document fait la liste d'une douzaine de personnes qui ont des responsabilités pour le jour de l'élection, par exemple le transport, le juridique, le pointage et la saisie du vote.   Tout en haut de cette liste se trouve le nom de William Bartlett en tant que responsable de la « coordination ».

Selon son curriculum vitae, William Bartlett a occupé des fonctions officielles au Parti libéral du Québec (PLQ) de 1981 à 1985, à titre de président et membre de la commission politique.   Il a aussi agi comme conseiller spécial auprès du ministre des Relations internationales du Québec durant le Sommet de la Francophonie de 1987.

Solliciteur de fonds

Par ailleurs, selon des documents internes du PLQ, le nom de William Bartlett apparaît dans la colonne des gens qui ont vendu des billets pour deux cocktails de financement, en 2007 et en 2008.

En Chambre, le premier ministre Philippe Couillard a toutefois souligné que William Bartlett n'avait pas de certificat de solliciteur officiel du Parti libéral du Québec.   « Il n'était pas un solliciteur de fonds, n'a jamais eu de certificat de solliciteur pour le financement », a-t-il dit.

Certaines sources nous ont confirmé que William Bartlett les avait approchées pour qu'elles achètent des billets en vue d'une activité de financement du PLQ.

Toujours impliqué

«Récemment, il a été à un événement qui a honoré un des anciens députés du même comté», a dit le premier ministre.

En effet, le bureau de M. Couillard a confirmé que M. Bartlett était invité à la cérémonie de remise de la Légion d’honneur, remise à l’ancien député libéral Gil Rémillard lors de la visite au Québec du premier ministre français Manuel Valls.   Il était présent à la demande de M. Rémillard, a-t-on ajouté.

En 2007, le premier ministre a remercié M. Bartlett pour sa victoire lors d’un discours à l’Assemblée nationale.   «On ne remercie pas publiquement des bénévoles qui sont très peu importants», a lancé Jean-François Lisée, le chef de l'opposition à l'Assemblée nationale.

 

Source: Radio-Canada pour la Société CBC/Radio-Canada; Le Journal de Québec/Montréal pour Québecor inc.

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 9 novembre 2016

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  Exploration et exploitation de gaz ou pétrole sur l'Île-d'Anticosti. Le ministre Pierre Arcand sans gêne aucune ment à la population

  Philippe Couillard réécrit l'histoire de la tolérance au Québec

  Fiche: le vrai du faux

Dr Philippe Couillard
les a tous reniés

William Bartlett

Hans Black

Dr Yves Bolduc

Jacques Daoust

Sam Hamad

Glenn J. Mullan

Pietro Perrino  (Pas encore mais, cela ne saurait tarder. Dès que l'affaire BCIA sera soulevée par l'UPAC)

Arthur T. Porter

Frédéric Schautaud