Retour à :  Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Vrai ou faux

Déclaration sur la place publique

 
 

Dr Philippe Couillard
Premier ministre du Québec
en 2016

Les accointances du Dr Philippe Couillard avec des crapules. Malgré ses liens d'affaires ou personnels, il les a tous reniés

Le 7 novembre 2016, le premier ministre du Québec Dr Philippe Couillard a affirmé que William Bartlett, au cœur des allégations de fraude à la Société immobilière du Québec (SIQ), n'était qu'un simple bénévole lors de l'élection partielle de 2007 dans la circonscription où le bon Dr s'est fait élire.   Des documents obtenus par Radio-Canada précisent le contraire. Il était une personne importante parmi les organisateurs et on dit même de lui qu'il était un pilier du Parti libéral du Québec.

11

Jacques Daoust
Ex-ministre du Parti Libéral du Québec

 

Démission d'un menteur: Jacques Daoust nie être intervenu pour faire vendre les actions de Rona

Même si son chef de cabinet a autorisé la vente des actions que l'État québécois détenait dans RONA, le ministre Jacques Daoust persiste à dire qu'il n'en savait rien.   Le ministre Jacques Daoust a rencontré les membres du conseil d'administration d'Investissement Québec le jour de leur décision de liquider une position dans le capital du détaillant Rona, indiquent des documents rendus publics.   De plus dans un courriel de novembre 2014, le vice-président d’Investissement Québec, Jean-Jacques Carrier a demandé à M. Ouellet si le ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations était «en accord avec cette vente».   Ce à quoi le chef de cabinet de M. Daoust a répondu «OK», après un délai de quelques heures.   Jacques Daoust, nie avoir été mis au courant de la vente des actions du quincailler que possédait Investissement Québec depuis des mois. Devant l'imbroglio créé par les  différentes versions de la situation le premier ministre Dr Couillard n'a pas renouvelé sa confiance au ministre. Ce dernier a démissionné le 19 août 2016 et pourra s'occuper de son vignoble avec son fils. Ce qu'il avait déclaré à l'ex-PDG de Rona.  - Plus d'informations à venir...

10

Pierre ARCAND
Ministre du Parti Libéral du Québec

 

Exploration et exploitation de gaz ou pétrole sur l'Île-d'Anticosti. Le ministre Pierre Arcand sans gêne aucune ment à la population

Pierre Arcand, a contredit l'entreprise Pétrolia, en déchargeant le gouvernement du Parti Libéral du Québec de toute responsabilité dans l'exploration pétrolière sur l'Île d'Anticosti.  Pourtant toute l'histoire du développement de l'exploration et l'exploitation du gaz et du pétrole autant sur Île-d'Anticosti que partout au Québec est un projet cautionné par le Parti Libéral du Québec

08

Tim DUBOYCE
Porte-Parole de
TransCanada pipeline

Tim Duboyce porte-parole de TransCanada pipeline, serait-il payé pour mentir?

Selon le porte-parole de TransCanada, après la construction les agriculteurs peuvent réutiliser leurs champs. En général c'est faux. Pire il ose affirmer que les oléoducs de TransCanada ne produisent pas de fuites de pétrole. Voilà comment on tente de rouler la population dans la farine, tout en ayant l'air de sérieux gens d'affaires.  Les consultations publiques se déroulent présentement, c'est à ne pas manquer, ne serait-ce que pour entendre les inepties de ces prometteurs menteurs.                

07

François BUGINGO
Ex-journaliste

 
 
 
 

Le journaliste a menti. Le vrai du faux selon François Bugingo

Le journaliste François Bugingo a inventé de toutes pièces plusieurs reportages internationaux. Lesquels sont vrais, lesquels sont faux? Depuis quelques temps son opinion prenait de plus en plus de place et appuyait presque toujours un côté de la médaille. Était-il à la solde d'un protagoniste internationaux? Est-ce un mythomane ou tout simplement mentait-il pour mousser sa carrière? C'est le 23 mai 2015 que le journal La Presse a sorti en exclusivité cette nouvelle. Les faits relatés dans ce texte sont principalement basés sur ceux des journaux depuis la médiatisation de la nouvelle.

06

Jean TREMBLAY
Maire de Saguenay

Le maire Jean "là-là" Tremblay et sa clique de menteurs

Dans le dossier des pertes de certification de la forestière Résolu. Tous les dessous du "Terrorisme municipal" au Saguenay

 
 
05

Yves BOLDUC
Hommes d'affaires dans la restauration, médecin, député et ministre du Parti Libéral du Québec.

Nouvelle analyse: le Dr Yves Bolduc a menti à tout'l'monde

Demande de démission et plainte à l'Ordre des médecins du Québec seraient appropriées. Depuis le début de l'affaire Bolduc, JosPublic a suivi toute l'argumentation des uns et des autres. À son avis la vision du chroniqueur financier, François Pouliot du journal Les Affaires, est la plus claire. Sauf, que ni Pouliot ni JosPublic n'avait vu ou relu ce que le Dr Bolduc avait déclaré le 4 octobre 2012.

09

Pierre-Karl PÉLADEAU
Homme d'affaires

 
 
 
 
 
 
 
 

Pierre-Karl Péladeau: début en politique par un mensonge

Il aurait pu nous décevoir en nous servant la langue de bois, mais il fait pire, il décide de se lancer en politique à partir d'un mensonge. On ne s'improvise pas candidat en une semaine lorsqu'on est milliardaire et que le poste politique convoité demande que l'on érige un mur entre sa fortune et ses décisions politiques. Ce genre d'implication demande de la préparation.  Pour donner un exemple de préparation: il est de notoriété publique que Péladeau intervenait directement dans la gestion du journal et de son éditorial. Avez-vous remarqué que le Journal de Montréal et le Journal de Québec ont laissé tomber sans tambour ni trompette, leurs analyses quotidiennes des dépenses de l'État. Avez-vous remarquez que le Parti Québécois a retiré de sa plate-forme électorale, le 1er mars 2014, une révision de la loi anti-scab qui avait été dénoncée par le même Pierre-Karl Péladeau, voilà une autre preuve de préparation. Voyons, la teneur du mensonge.

04

Bertrand TREBMBLAY
Journaliste

Bertrand Tremblay accuse malicieusement Nicolas Mainville de Greenpeace

Bertrand Tremblay, doyen des journalistes du Saguenay/Lac-Saint-Jean écrit des chroniques pour le journal Le Quotidien (de Gesca/Power Corporation of Canada). Il s'est permis de mentir dans un texte qui se voulait une apologie de Philippe Couillard, la chef du Parti Libéral du Québec et un blâme des environnementalistes. Après avoir vérifié la véracité de ses propos JosPublic doit constater qu'il a agi en cette occasion comme un menteur.

03

Philippe FILLION
Directeur du développement des affaires - Océan

Aucun déversement d'hydrocarbures. Philippe Fillion a menti

Nous sommes le dimanche soir du 17 décembre 2013, en pleine tempête de neige. Un bateau remorqueur du Groupe Océan, l'André H., a «échappé» deux des trois petits navires qu'il tirait vers l'île aux Coudres. Le 18 décembre 2013 il est constaté que les deux navires du Groupe Océan de Québec sont figés dans les glaces et qu'ils ne seront sortis de leur fâcheuse position qu'au printemps 2014.

02

Jean-Jacques SAMSON
Chroniqueur

Le chroniqueur Jean-Jacques Samson du journal de Québec blâmé par le Conseil de Presse 

MM. Jason Keays et Étienne Alexis Caron, ainsi que trois citoyens en appui, déposent une plainte le 18 février 2013 contre le journaliste Jean-Jacques Samson concernant une chronique publiée le 15 février 2013, sous le titre « Les parasites de l’ASSÉ ». Les plaignants reprochent au journaliste d’avoir publié des informations inexactes, véhiculé des préjugés et du mépris et d’avoir publié des propos diffamatoires portant atteinte à la réputation des leaders étudiants.

01

Jacques DUNNIGAN

Conseiller et lobbyiste pour l'industrie de l'amiante

Jacques Dunnigan, PhD et l'amiante
Le professeur-chercheur moralement dégoûtant de l'année 2011

Le supposé Dr qui aide l'industrie de l'amiante à se justifier a accusé Mme Rachel Lee de mentir et de ne pas souffrir de mésothéliome, maladie liée à l'amiante. Le 21 décembre 2011 Mme Lee est décédée de sa maladie. Cette attaque du docteur au nom de l'industrie démontre une insensibilité et une cruauté extrêmes, qui déshonorent le Québec.