Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Shannon

Défense national - Secteur Québec de la Force Terrestre - base de Valcartier au Québec
Dossier Trichloréthylène
Chronologie des événements

26 juin 1951

L'eau de la rivière Nelson, un affluent de la rivière Saint-Charles où s'abreuve les résidents de Québec, devient laiteuse et huileuse. La ville conclut que la pollution coule dans l'eau de drainage des usines d'armes et du centre de recherche de Valcartier.

28 septembre 1953

La Ville de Québec exige que l'armée corrige une "menace à la santé publique sur le territoire de Valcartier". Un ruisseau alimentant la rivière Nelson serait extrêmement contaminé par l'eau de drainage baignant les terres des militaires. La mairie demande que la Défense nationale "élimine les dangers de contamination chimique qui pourraient altérer l'eau et, même, la rendre non potable." L'armée conteste.

5 décembre 1959

L'eau de la Capitale a un goût étrange. L'enquête de la Santé publique démontrerait qu'une usine d'armes de Valcartier est la source.  Des rejets devant êtres dirigés vers une fausse septique se déversent dans le ruisseau de Valcartier qui alimente la rivière Nelson. Les militaires ont corrigé.

10 février 1960

La Santé publique de la Ville de Québec recommande carrément de détourner le ruisseau dans lequel les militaires déversent leurs rejets afin d'éviter que cette pollution coule jusqu'à la prise d'eau de la Capitale. Les produits chimiques qu'on y trouve seraient trop nombreux. "La principale source de contamination (de l'eau de Québec) serait ainsi éliminée."

12 avril 1963

L'eau de Québec goûte le pétrole. L'enquête révèle que la contamination provient des entrepôts à munitions de Valcartier, situés à environ 1000 pieds de la rivières Nelson. Le pétrole baignait tout le sol avoisinant. Le fabricant d'armes responsable promet de corriger.

11 novembre 1968

"Les opérations industrielles ont sensiblement augmenté depuis quelques mois et l'eau à la sortie de l'usine d'épuration (de la base de Valcartier) n'a plus les standards de qualité précédemment acceptés", déplore un autre rapport de la mairie de Québec

9 septembre 1969

Des citoyens inquiets contactent le journal Le Soleil. L'eau de la rivière Nelson est couverte de nappes d'huile. Les autorités municipales confirment que els plaintes à ce sujet sont fréquentes. Des citoyens suspectent le centre de recherche et la base de Valcartier.

6 juillet 1977

Une nappe d'huile souille la rivière Nelson en amont de la prise d'eau potable de Québec. L'eau captée est polluée. Au centre de recherche de la base militaire de Valcartier, un réservoir souterrain de 15 000 gallons d'huile se déverse dans le cours d'eau, indique un article du journal Le Soleil. Quelques 1000 gallons ont coulé dans l'égout fluvial de l'armée, une conduite qui se déverse directement dans la rivière Nelson.

1978

Rapport de la Défense national aux dirigeants de la base de Valcartier. Le rapport blâme le Centre de recherche voici un extrait « déverser les eaux usées dans un étang perméable qui baigne dans la nappe phréatique est inacceptable ».
 

24 juillet 1982

Les riverains de de la rivière Nelson, à Val-Bélair, s'inquiètent des produits chimiques qui affectent périodiquement l'eau de leur rivière. Des truites mortes les troublent. Ils soupçonnent sans preuve, les rejets des militaires de Valcartier

octobre 1997


Un employé cadre de SNC TEC informe l'officier d'environnement du Centre de recherche pour la Défense Valcartier (CRDV), de la présence de TCE dans le réseau d'aqueduc de la garnison Valcartier qui dessert SNC TEC.

29 octobre 1997

Le groupe conseil TS, mandaté par le CRDV pour échantillonner et analyser l'eau potable, confirme la présence de TCE (les concentrations varient entre 55 µg/l et 60 µg/l). La norme canadienne étant de 50 µg/l.

30 octobre 1997

SNC TEC envoit les résultats des concentrations de TCE qu'ils ont relevées dans le réseau d'aqueduc de la garnison à l'officier d'environnement du CRDV. Les résultats (57 µg/l) coïncident avec ceux obtenus par le groupe conseil TS

30 octobre 1997

Le CRDV informe Santé Canada de la présence de TCE dans l'eau potable de la garnison Valcartier. Il lui fait part des résultats des tests et lui demande de procéder à une enquête sur l'eau potable de la garnison Valcartier.

31 octobre 1997

Le CRDV informe l'officier d'environnement de la garnison Valcartier, de la présence de TCE dans le réseau d'aqueduc administré par la garnison Valcartier. Il lui fait part des concentrations en TCE relevées.

5 novembre 1997

Santé Canada présente un rapport d'enquête sur l'état de la situation à la garnison Valcartier et au CRDV. Les recommandations stipulent: "…qu'aucune mesure de restriction ou de non-consommation n'est présentement nécessaire".

18 décembre 1997

Première rencontre entre SNC TEC et la garnison Valcartier suite à une demande de cette dernière. Discussion concernant la problématique du TCE.

31 mars 1998

Dépôt d'une étude historique par la firme Biogéo ayant pour objectif de vérifier les sources potentielles de contamination au TCE sur le territoire du ministère de la Défense nationale (MDN). Rapport présenté au MDN.

17 avril 1998

Appel de l'officier d'environnement de la garnison Valcartier au ministère de l'Environnement du Québec pour lui faire part de la problématique du TCE sur la garnison Valcartier et s'enquérir sur la possibilité d'obtenir des informations sur la nature des certificats d'autorisation émis par le ministère de l'Environnement du Québec à SNC TEC.

21 avril 1998

Appel de l'officier d'environnement de la garnison Valcartier à un représentant du ministère de l'Environnement du Québec pour obtenir de nouvelles précisions sur les procédures d'usage permettant au MDN d'obtenir les rapports produits par SNC TEC, en vertu de la Loi d'accès à l'information.

1er octobre 1998

Deuxième rencontre entre les intervenants du MDN et de SNC TEC.

10 novembre 1998

Rencontre entre le ministère de l'Environnement du Canada , la garnison Valcartier et le CRDV suite à une demande de ces deux derniers. Information sur la situation du TCE et remise du rapport historique de Biogéo.

25 novembre 1998

Suite à une demande du CRDV, l'INRS fournis des commentaires sur les travaux de caractérisation en cours par la firme HGE.

1er décembre 1998

Rencontre avec un représentant de la Direction de la Santé publique de Québec et la garnison Valcartier à la demande de cette dernière. Le MDN désire obtenir des recommandations à l'égard des risques associés à la présence de TCE dans l'eau potable.

1er décembre 1998

Le MDN fait une demande de renseignements en vertu de la Loi d'accès à l'information au ministère de l'Environnement du Québec en vue d'obtenir des documents produits par SNC TEC sur la problématique du TCE.

4 décembre 1998

Changement dans le mode de pompage du réseau de distribution d'eau potable de la garnison Valcartier afin d'abaisser les concentrations de TCE en dessous de la concentration maximale acceptable.

7 décembre 1998

Réception de l'avis de la Direction de la Santé publique qui stipule: "l'eau de la base militaire de Valcartier ne représente pas une menace pour la santé de la population".

15 décembre 1998

Le ministère de l'Environnement du Québec répond à la demande d'accès à l'information du MDN concernant les travaux environnementaux sur les terrains de SNC TEC.

16 décembre 1998

Réunion entre le CRDV, la garnison Valcartier, l'INRS, Construction Défense Canada et les firmes de consultants ROCHE et HGE concernant le projet de caractérisation en cours sur la garnison et au CRDV en vue d'obtenir des recommandations sur les actions immédiates et futures à entreprendre.

16 décembre 1998

Parution d'un article sur la problématique du TCE sur la garnison Valcartier dans le journal ADSUM ( 5 000 exemplaires) qui est distribué à l'ensemble des employés et des résidants de la garnison Valcartier.

Janvier 1999

Recherche dans les bureaux du ministère de l'Environnement du Québec en vertu de la demande d'accès à l'information auprès de ce ministère concernant les travaux environnementaux sur les terrains de SNC TEC.

11 février 1999

Le MDN reçoit un rapport contenant des recommandations sur la gestion des eaux souterraines par l'INRS.

26 mars 1999

Le MDN reçoit une étude des solutions pour l'amélioration du réseau de distribution de l'eau potable soumise par la firme HGE.

26 mars 1999

Remise au MDN du rapport de l'étude de caractérisation par la firme HGE (phase 1).

15 juin 1999

Présentation des plans et devis pour la modification du réseau d'eau potable par la firme ROCHE.

Août 1999

Remise au MDN du rapport d'étude de caractérisation par la firme Desseau-Soprin (phase II).

25 juin 1999

Suivi (échantillonnage de l'eau) de Santé Canada sur la garnison Valcartier et le CRDV.

27 août 1999

Troisième rencontre entre le MDN et SNC TEC à l'invitation du MDN. Entente pour élaborer un protocole de collaboration et échanger de l'information.

31 août 1999

Le MDN remet le rapport de caractérisation (phase II) à Environnement Canada.

26 octobre 1999

Transmission de documents reliés à la problématique des eaux souterraines à la ville de Val-Bélair. Le ministère de l'Environnement du Québec et celui du Canada sont en copie conforme sur le document.

3 novembre 1999

Première rencontre entre la municipalité de Val-Bélair et le MDN à l'égard de la gestion des eaux souterraines.

4 novembre 1999

Remise au MDN du rapport d'étude de caractérisation de Desseau-Soprin (phase III).

7 décembre 1999

À l'invitation du MDN, première rencontre des intervenants externes. Sont présents : Environnement Canada, ministère de l'Environnement du Québec, Santé Canada, Direction de la Santé Publique de Québec et l'INRS - Géoressources.

2 février 2000

Remise au MDN du rapport d'étude de caractérisation de Desseau-Soprin (phase IV).

12 avril 2000

Quatrième rencontre entre le MDN et SNC TEC. Rencontre de collaboration.

Août 2000

Remise au MDN du rapport d'étude de caractérisation par la firme SEDAC (phase V).

19 juillet 2000

Signature finale du protocole d'entente entre le MDN et SNC TEC.

11 août 2000

Deuxième rencontre entre le MDN et la ville de Val-Bélair. échange d'information.

1er novembre 2000

Remise au MDN du rapport d'étude sur les contextes géologique et hydrologique par l'INRS géoressources.

2 novembre 2000

Cinquième rencontre entre le MDN et SNC TEC (présentation du rapport de l'INRS et discussions).

19 décembre 2000

Première rencontre entre la municipalité de Shannon, SNC TEC et le MDN à la demande de la ville de Shannon.

19 décembre 2000

Troisième rencontre entre le MDN et la ville de Val-Bélair (SNC TEC invité).

10 janvier 2001

Rencontre avec la municipalité de Shannon et les intervenants externes (Direction de la santé publique de Québec, ministère de l'Environnement du Québec , SNC TEC et le MDN).

29 janvier 2001

Première rencontre du groupe de travail (ministère de l'Environnement du Québec, SNC TEC et MDN).

7 février 2001

Parution d'un article sur la problématique du TCE sur la garnison Valcartier dans le journal ADSUM ( 5 000 exemplaires) qui est distribué à l'ensemble des employés et des résidants de la garnison Valcartier.

9 février 2001

Avis aux médias: Le colonel Pierre Cadotte, commandant du 5e Groupe de soutien de Secteur (5e GSS), invite les représentants des médias à une session d'information qui se déroulera le vendredi 9 février 2001

20 février 2001

Paul Bégin, ministre de l'Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, écrit une lettre à Art Eggleton, ministre de la Défense Nationale, au sujet du dossier de la contamination au trichloréthylène dans l'eau des puits de plusieurs résidents de Shannon.

22 février 2001

Art Eggleton, ministre de la Défense Nationale, écrit une lettre à Paul Bégin, ministre de l'Environnement, ministre du Revenu et ministre responsable de la région de la Capitale Nationale, en réponse à la lettre de M. Bégin.

À suivre....la mise a jour se fera bientôt