Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Santé - Santé est malade! - Regard sur le système de Santé

Les électeurs et électrices états-uniens choisissent le vision de la santé de Barak Obama
Théoriquement pour les coupures budgétaires aux finances de l'État mais dans la pratique les électeurs choisissent leur sécurité. Le «Tea party» boit la tasse amère de la vraie politique

En photo: le président
Barak Obama, le vice-président Joe Biden et deux conseillers

 

En politique, les jours se suivent, mais ils se ressemblent rarement. Depuis près de deux ans, le Tea party et son supplétif, le party Républicain, luttaient contre la réforme du système de santé proposé par Barack Obama, et voilà que dans l'un des districts les plus conservateurs de l'État de New York, une circonscription solidement conservatrice, la candidate du Tea Party, assurée de la victoire il y a encore quelques semaines, vient d'être battue lors d'une élection partielle, par son adversaire Démocrate sur laquelle personne ne se serait risqué à parier 10 dollars. Raison de la victoire: les craintes de électeurs de perdre leur assurance santé. 

Retour sur une défaite cuisante. 

Kathy Hochul

Il y a deux mois, Kathy Hochul candidate Démocrate, était enterrée par tout le monde. La Républicaine, Jane Corwin, choisie par le Tea Party, était assurée de la victoire dans ce 26è District, détenu par les Républicains depuis 58 ans (il est vrai que le détenteur de ce siège, le très conservateur Christopher Lee avait du abandonner son mandat après qu'une photo de lui pas très habillé, envoyée à une femme, avait fini par se retrouver sur Internet..).

Mais le projet du GOP d'inclure l'assurance santé des plus âgés, Medicare, dans les très sévères coupes budgétaires, a complètement changé la donne. Les électeurs qui protestent contre l'emprise du gouvernement, se rendent soudain compte qu'il n'est pas si mauvais que cela lorsque l'assurance qui leur garantit l'accès aux médicaments et aux soins médicaux est est danger. 

Kathy Hochul a mené sa campagne tambour battant, rappelant aux électeurs que le plan de Paul Ryan était de liquider cette assurance pour les plus de 65 ans créée par Lyndon B. Johnson, et une partie importante des électeurs Républicains a voté pour les Démocrates. 

On est pour la privatisation de l'Etat, sauf quand elle s'applique à des services auxquels on est attaché... Dans cette circonscription gagnée par John McCain en 2008, une des quatre qui n'étaient pas passées dans le camp Obama, tous les leaders Républicains sont venus soutenir Jane Crowin, dont John Boehner, le Speaker de la Chambre, et un groupe financé par Karl Rove, ex-stratège de George W Bush, a dépensé plus d'1 million de dollars pour soutenir l'ex-financière de Wall Street. Et au bout du compte, rien n'y a fait. 

Si les Républicains et le Tea Party commencent à perdre jusque dans leurs fiefs et que les candidats prêts à affronter 44th prennent la poudre d'escampette, la réélection de Barack Obama s'annonce de jour en jour.