Retour à :  Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Le pétrole - Déversements par années

Moteur de recherche en page d'accueil de MétéoPolitique

 

Principaux déversements et fuites de pétrole en
2018
  1 litre d'hydrocarbures pollue 1 million de litres d'eau et la rend impropre à la consommation 
 Selon les firmes spécialisées dans le domaine, avec la meilleure technologie disponible
il est impossible de ramasser plus de 10% du pétrole déversé.

Compilation non exhaustive pour ceux et celles qui croient que le risque est peu fréquent, minime et sans conséquence pour la chaîne alimentaire des humains et pour ceux et celles qui ont à combattre la vision mercantiliste à l'extrême d'une industrie loin d'être propre dans tous les sens du terme

Date

 

Événement et responsabilité

Lieu

Tonnage déversé (les normes de mesure fluctuent selon les pays), conséquences et références.

26
avril
2018

 

Du diésel de propulsion de navire a été déversé pendant un transbordement.

 

Dans la baie de Newark, au quai du APM Terminal. Ville de Bayonne. État du New Jersey. États-Unis.

 

La quantité du déversement reste inconnue des autorités portuaires.

 

23
avril
2018

Le navire MT Iver Exporter, battant pavillon hollandais, a déversé illégalement 1 400 gallons (usa) d’hydrocarbures.

Au marqueur 126 sur le fleuve Mississippi près de la ville de Norco. État de la Louisiane.

La cause de l’incident n’est pas connue.
 

17
avril
2018

Suite à un incendie à bord du MV Geo Technical, navire de détection de gaz et pétrole, propriété d'un sous-traitant de Petronas la société d'État, le navire a déversé dans la mer l'ensemble de ses hydrocarbures de propulsion.

27 kilomètres près de la côte du fleuve Baram dans le Sud de la Mer de Chine méridionale. Malaisie.

Un panache de pollution entourait le navire.
 

16
avril
2018

 

1 000 litres de pétrole et 190 000 litres d’eau d’exhaure (pollué et salin) d’un oléoduc propriété de Paramount Resources Ltd.

Environ 10 kilomètres au nord-ouest de Zama city. Province de
l’Alberta. Canada.

200 mètres par 200 de terrains sont polluées.

 

12
avril
2018

 

Un déversement de diésel estimé à 4200 gallons (us) provenant du navire Pac Antares battant pavillon de Singapore a été constaté après avoir frappé un pilier de quai.

Fleuve Mississippi, à proximité du marqueur 100 face à la ville de  Nouvelle Orléans. État de la Louisiane. États-Unis.

Le panache de pollution est visible à partir de la côte au centre-ville dans le French District. La rivière a été fermée au trafic maritime entre les marqueurs 91 et 101.  Le navire endommagé est accosté au quai de Nashville avenue.
 

2
avril
2018


 

Un inspecteur a constaté une accumulation d’hydrocarbures sur le sol et les végétaux environnant un oléoduc. Plusieurs autres fuites de pétrole sur le réseau de puits et oléoducs de la firme Insch Commodity ltd lui ont fait perdre temporairement son permis d'exploitation.

Drayton Valley, au sud ouest d’Edmonton. Province de l’Alberta. Canada.

 

L'organisme de réglementation albertain (AER) a ordonné à Insch Commodity ltd d'embaucher une entreprise de nettoyage pour remédier à la situation.  Elle doit également inspecter, nettoyer et fermer tous ses autres sites d'exploitation, le tout dans un délai de 14 jours.  Il note également que l'entreprise n'a pas remis de dépôt de garantie ni payé sa contribution au fonds albertain pour les puits orphelins en 2017.
 

Société CBC/Radio-Canada Alberta: Un inspecteur a composé le numéro de téléphone d'urgence indiqué sur l'affiche près d'une installation de transport d'hydrocarbures d'un producteur de pétrole et de gaz albertain pour signaler une fuite possible. L'appel est resté sans réponse : le permis d'exploitation d'Insch Commodity ltd a été suspendu .

31
mars
2018

Déversements de produits pétroliers nécessitant l'intervention d'Urgence-Environnement du ministère de l'Environnement du Québec pour le mois de mars 2018.

Province de Québec. Canada.


 

4
Mars
2018

Le navir Ever Judger battant pavillon panaméen a causé la rupture d'un oléoduc sous-marin. L'ancre du navire aurait arraché l'oléoduc propriété de la société d'État Pertamina qui n'a pas arrêté la fuite pour éviter la catastrophe. Le panache de pollution s’étend sur 26 kilomètres.

Baie de Balikpapan, dans le port de Semayang, Jetty 2. Le déversement s’étend de Semayang à Margasari et le pétrole touche les plages du sud-est de Makassar. La pollution est rendue dans le détroit de Makassar. Ville de Balikpapan Province du Kalimantan oriental Indonésie.

60 kilomètres de côtes ont été pollués par une masse de pétrole insolvable dans l'eau. La réglementation interdit d'ancrer un navire dans cette partie des eaux indonésiennes. Le panache a pris feu et quatre pêcheurs sont décédés dans l’incident. Les émanations dans l'air ont tué 5 personnes et 34 hectares de Mangrove ont été détruits.
 

27
mars
2018

Un puits inactif propriété de l'entreprise publique d'Ecopetrol, d'où s'échappe du brut depuis le 3 mars 2018, soit plus de trois semaines. Pour le moment la fuite est évaluée à environ l'équivalent de «500 barils de brut». Cette zone compte 14 autres puits, dont trois sont inactifs.

Dans une rivière de la localité de Barrancabermeja dans le département de Santander au nord de la Colombie. La pollution a déjà atteint le (fleuve) Rio Magdalena.

Des rivières souillées par des coulées noires, des plantes et des animaux contaminés. La tache de liquide noirâtre, qui a atteint plusieurs cours d'eau de la zone, s'étend désormais sur 23 km de long. De fortes pluies ont accéléré la pollution. À partir du 12 mars 2018, la situation s'est compliquée, car «il n'y avait pas de (système de) rétention» du brut,» a déclaré Claudia Gonzalez, directrice de l'Agence nationale des permis environnementaux (Anla) au micro de Caracol Radio.

20
mars
2018

L’oléoduc de 10 pouces de diamètre, propriété de Marathon Petroleum Corporation a laissé fuir 1000 barils ou environ 42 000 gallons de diésel.

À l'est de la route State road 69, dans la rivière Big Creek un affluant de Wabash river dans le comté de Posey. Dans le sud-ouest de l'État de l’Indiana. États-Unis.

Le panache de pollution a migré sur 4 miles avant que la compagnie installe 2 barrages absorbants. Si la pollution se rend à la rivière Wabash il n’y aura aucun moyen de récupérer une goutte d’hydrocarbure.
 

28
février
2018

Déversements de produits pétroliers nécessitant l'intervention d'Urgence-Environnement du ministère de l'Environnement du Québec pour le mois de février 2018.

Province de Québec. Canada.


 

25
février
2018

 

Du carburant s'est déversé de la frégate NCSM Calgary.  Le déversement est d'environ 30 000 litres de carburant qui sert à alimenter des moteurs diesel.

Entre Parksville et le port de Tsawwassen près de Vancouver. Détroit de Georgia province de la Colombie-Britannique. Canada.

« Parce que c’est un déversement dans l’océan, le gouvernement fédéral est l’organisme responsable, dit M. Karn.  Il travaille avec le ministère de la Défense nationale. »

Société CBC/Radio-Canada Colombie Britannique/Yukon: Du carburant a coulé d'un bateau de la marine dans le détroit de Georgia

10
février
2018

Un bris de génératrice propriété de ArcelorMittal a causé un déversement de plus de 16 7000 litres de diesel.

Au kilométrage 340 sur la voie ferrée entre le Relais Gabriel et l'ancienne ville de Gagnon, en direction de la ville de Fermont. Région de la Côte-Nord. Province de Québec. Canada.

L’entreprise a mis des mesures de mitigation en place.  Il y a une intervenante d’Urgence-environnement qui est en contact téléphonique avec l’entreprise et elle se rendra sur place dimanche.
 

3
février
2018

Le Hang Yu 11, un pétrolier battant pavillon panaméen s’est échoué dans le cadre de grands vents et d'immenses vagues. Le navire a déversé 1000 litres de graisses d’hydrocarbures.

Dans le port de pêche Zhuwei de la ville de Taoyuan. Taiwan.

Le 20 février 2018, le navire était toujours échoué et la compagnie tardait tellement à présenter un plan aux autorités du port qu'elle a reçu une amende en conséquence.

 

31
janvier
2018

Déversements de produits pétroliers nécessitant l'intervention d'Urgence-Environnement du ministère de l'Environnement du Québec pour le mois de janvier 2018.

Province de Québec. Canada.


 

17
janvier
2018

 

Près de 150 000 gallons (en mesure états-unienne) de fluide de forage provenant de la technique de fracturation oblique utilisée par la compagnie Kallanish Energy pour son oléoduc Rover ont été déversés dans la nappe phréatique et dans des milieux humides.

Rivière Tuscarawas dans le comté de Stark dans l’État d’Ohio. États-Unis.

Le même oléoduc en avait déversé 2 millions de gallons en avril 2017.
 

6
janvier
2018 au
16
janvier
2018

 

Suite à une collision avec un navire de fret chinois, battant pavillon hong-kongais, le pétrolier Sanchi, un navire-citerne iranien, propriété de Bright Shipping Ltd et géré par National Iranian tanker Compagny (NITC), battant pavillon panaméen, avec 136 000 tonnes d’hydrocarbures légers (condensats) à son bord a « entièrement pris feu»suite à la collision.  « Le navire restait à flot et l'incendie continuait de faire rage, et l'on voyait des flaques de pétrole à la surface de l'eau».

En mer de Chine orientale, à 160 milles nautiques (300 km) au large de la région de Shanghai, dans l'est du pays. Chine .

Le 16 janvier 2018, l'Administration des océans avait fait état d'une marée noire vaste de 69 km2, à laquelle s'ajoutait une pollution «sporadique» répartie sur 40 km2. Le Sanchi gît à présent par 115 mètres de profondeur. La quantité de polluants encore éventuellement présents dans le bateau n'est pas connue, le bâtiment ayant brûlé pendant une semaine avant de couler.

Le panache de pollution est long de 18.5 kilomètres par 1.85-7.4 kilomètres. L'espoir de trouver l’équipe de 32 marins s'est évanoui lorsque le navire a finalement sombré le 12 janvier 2018. Tant que le feu est actif il s'agit de pollution de l'air par particules. Inévitablement le pétrolier se scindera en deux et coulera par le fond emportant ses hydrocarbures. 

Le second navire impliqué dans la collision n'a pas, pour sa part, subi d'avaries «mettant en péril sa sécurité» et son équipage de 21 personnes, toutes de nationalité chinoise, «a déjà été secouru», selon le ministère.

 

2
janvier
2018

Le navire Xinwang 138 est entré en collision avec le cargo Chamgping qui a subi une ouverture de 4 mètres carrés dans sa coque. Il a été englouti pour une tonne d’eau et a coulé à pic dans 12 mètres d’eau emportant ses hydrocarbures de propulsion.

Dans un lieu d’ancrage près du Sanghai’s Wusong Dock. Embouchure de l’estuaire Yangtze. Chine.

3 marins ont été secourus sur les 13 qui composaient l’équipage.

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009 2008

Voir la liste des années

Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Le pétrole - Déversements par années - Haut de page