Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Le pétrole - Déversements par années

Moteur de recherche en page d'accueil de MétéoPolitique

 

Principaux déversements et fuites de pétrole en
2017
  1 litre d'hydrocarbures pollue 1 million de litres d'eau et la rend impropre à la consommation 
 Selon les firmes spécialisées dans le domaine, avec la meilleure technologie disponible
il est impossible de ramasser plus de 10% du pétrole déversé.

Compilation non exhaustive pour ceux et celles qui croient que le risque est peu fréquent, minime et sans conséquence pour la chaîne alimentaire des humains et pour ceux et celles qui ont à combattre la vision mercantiliste à l'extrême d'une industrie loin d'être propre dans tous les sens du terme

Date

 

Événement et responsabilité

Lieu

Tonnage déversé (les normes de mesure fluctuent selon les pays), conséquences et références.

27
mars
2017

L'embardée d’un fardier semi-remorque transportant des copeaux de bois, a donné lieu à un important déversement de produits pétroliers. La quantité n’est pas dévoilée par le ministère de l’Environnement.

Route 295, à la hauteur de la ville d’ Auclair. Témiscouata de la région du Bas-Saint-Laurent. Province de Québec. Canada.

Le chauffeur s’en est sorti avec des blessures légères, pas l'eau et la nature environnante.
 

20 mars 2017

Le El Fairell, un navire de pêche a coulé à pic dans 160 mètres d’eau avec ses hydrocarbures de propulsion polluant ainsi la mer, suite à une collision avec le pétrolier Midvolga 2.

Océan Atlantique, à trois miles marins du Port de Barcelone . Région de la Catalogne. Espagne.

Deux membres de l’équipage sont disparus.
 

20
mars
2017

versement de pétrole à une installation de stockage d’ Enbridge.  L’incident a entraîné l’écoulement de pétrole dans le bassin d’eaux pluviales d’un site industriel adjacent puis dans un ruisseau.

Dans le secteur industriel de Strathcona County. À l'est de la ville d'Edmonton. Province de l’Alberta. Canada.

Le volume de pétrole qui a été déversé n’a pas encore été déterminé.
 

16
mars
2017

Déversement de 25 000 litres de pétrole brut provenant d’un oléoduc propriété de Husky Energy dans une petite rivière.

Cox hill Creek à l’ouest de Bragg Creek. Dans le sud-ouest de la province de l’Alberta. Canada.

Le nettoyage commencera dans quelques jours et la fuite est rapportée à l’agence de l’énergie de l’Alberta.
 

14
mars
2017

Une explosion s'est produite sur le site pétrolier Mildred Lake propriété de la société Syncrude, filiale de Suncor, premier pétrolier canadien.

À Wood Buffalo, à environ 40 kilomètres au nord de Fort McMurray, Province de l’Alberta. Canada.

«Nous pouvons confirmer un blessé grave à l’état stable à la suite de cet incident» , ont confirmé le pétrolier et l’Agence de santé de l’Alberta.  Le 15 mars les pompiers luttaient toujours contre un important incendie.  Selon le quotidien Fort McMurray Today, le même site avait déjà été endommagé en 2015 par une explosion.
 

6
mars
2017

Le bateau de pêche Miss Cory, avec cinq personnes à bord, a pris l'eau, puis a chaviré et a coulé emportant un membre de l'équipage qui était à la salle des machines.

Dans le détroit de Georgia. Province de Colombie-Britannique. Canada.

Les hydrocarbures de propulsion sont les éléments de la pollution. Le BST mène une enquête.
 

Bureau de la sécurité des transports du Canada: Chavirement et naufrage du bateau de pêche Miss Cory. Enquête maritime M17P0052

CKNW Radio Vancouver: Person trapped inside capsized fishing vessel off Comox presumed dead

28
février
2017

6 déversements de produits pétroliers nécessitant l'intervention d'Urgence-Environnement du ministère de l'Environnement du Québec pour le mois de février 2017.

Province de Québec. Canada.

 

21
février
2017

 

Fuite d’essence provenant d'une valve d'entrée défectueuse dans un caniveau de béton souterrain faisant partie d’un tunnel qui relie le terminal de Suncor au terminal du quai de Rimouski. La fuite aura été contenue à l’intérieur du tunnel. La quasi-totalité (1 850 000) des deux millions de litres contenus dans le réservoir en cause avait été transférée dans un deuxième, situé à proximité.

Près du quai de la ville de Rimouski. Région du Bas-Saint-Laurent. Province de Québec. Canada.

Le réservoir de la compagnie est situé sur un terrain protégé par un bassin de rétention qui peut contenir jusqu’à 15 millions de litres d’essence.  La prochaine étape sera de déterminer l’origine exacte de la fuite et de corriger la situation. La tuyauterie qui est touchée, selon Suncor, est celle qui alimente le terminal du quai.
 

18
février
2017

Un oléoduc endommagé propriété d'Enbridge a laissé fuir 200 000 litres de condensats, un type de pétrole léger obtenu à partir du gaz naturel.

Site industriel du comté de Strathcona à l'est d'Edmonton. Province de l’Alberta. Canada.

L’Office national de l’énergie (ONE) a été appelé sur les lieux pour superviser les opérations de nettoyage et de réhabilitation des sites touchés par ce déversement qui correspond à environ 1250 barils.
 

15
février
2017

Déversement illégal à partir d'une remorque-citerne. Il s'agit de 2 000 litres de pétrole brut qui ont été jetés dans un canal menant à l’usine de traitement des eaux.

Municipalité de Lloydminster. Province de la Saskatchewan. Canada.

Les auteurs du méfait restent inconnus.
 

15
février
2017

Basé à Calgary Lexin Ressource un producteur de gaz et pétrole, n’injecte pas d’éléments anticorrosifs à son plan High River. Depuis le début de 2017, des fuites d’hydrocarbures n’ont pas été traitées.  Devant l’ensemble des opérations déficientes de la compagnie, le régulateur Alberta Energy Regulator (AER) a retiré les permis au producteur.

Calgary et plusieurs endroits dans la province de l’Alberta. Canada.

La compagnie possède 1,380 puits, 201 licences d’oléoducs et 81 établissements de production. Le tout a été remis à l’Association des puits orphelins de la province qui suspendra les opérations, nettoiera ou vendra les actifs.
 

31
janvier
2017

7 déversements de produits pétroliers nécessitant l'intervention d'Urgence-Environnement du ministère de l'Environnement du Québec pour le mois de janvier 2017.

Province de Québec. Canada.

 

31
janvier
2017

Fuite d’un oléoduc propriété de l’entreprise albertaine Tundra Energy Marketing.   Cette fois il s’agit de 5 000 litres de pétrole.

Près de Storthoaks, dans le sud de la province de Saskatchewan. Canada.
 

La compagnie est responsable de ce deuxième déversement en moins d’un mois.
 

31
janvier
2017

 

 

 

Un camion citerne propriété de Parkway Oil Co. a répandu sa cargaison de  1 770 gallons de sa cargaison de 2 100 gallons de mazout lors d’un dérapage sur une route secondaire .

Route Judd angle de Hattertown. Ville de Monroe, État du Connecticut. États-Unis.

Aumoins 260 gallons de mazout ont touché la nappe phréatique. Pour le moment la rivière Pootatuck n’est pas touchée.  Les puits artésiens des alentours sont testés par le département de l’Énergie et de la protection de l’environnement.

28
janvier
2017



Fuite d’hydrocarbures provenant des moteurs du pétrolier Dawn Kanchipuram, suite à une collision avec le navire-citerne MT BW Maple, battant pavillon de l'Ile-de-Man et propriété de BW LPG de Singapore. Le propriétaire du navire Dawn et les autorités portuaires ont déclaré que 2 tonnes de pétrole s’étaient écoulées du navire.  Les quatre enquêtes sur la catastrophe démontrent que la vraie quantité du déversement ne sera jamais connue, mais que c’était plus de 150 tonnes de pétrole lourd qui ont pollué l’eau.

Port Ennore (nouveau nom: Kamarajar Port Limited). Ville de Chennai. État du Tamil nadu. Inde.

Le gouvernement Tamil Nadu a embauché 2 000 personnes pour tenter de nettoyer la côte et blâme les autorités portuaires d’avoir camouflé pendant un mois l’importance du déversement ce qui a empêché un nettoyage hâtif et rendu la baie impropre à la consommation d’eau et à la pêche.
 

19
janvier
2017

Fuite de pétrole d’environ 200 000 litres (ou 1400 barils). Le propriétaire des installations Tundra Energy Marketing Inc. a commencé l'excavation.

Sur les terres des Premières nations Ocean Man à environ 140 kilomètres au sud-est de la ville de Régina et près de Stoughton. Province de la Saskatchewan. Canada.

Incommodé par l'odeur de pétrole qui durait depuis une semaine, ce sont les Amérindiens qui ont trouvé le lieu de la fuite. La fuite couvrait un diamètre d’environ 20 mètres sur des terres basses recouvertes de frasil (slush). La terre agricole étant gelé le pétrole ne menace pas pour le moment la nappe phréatique. Il sera peut-être possible de récupérer 170 000 litres de pétrole, mais la moyenne de pétrole récupéré avec la meilleure technologie est de 10% d’une fuite.
 

17
janvier
2017

Deux incidents distincts. Naufrage de deux cargos et de leurs hydrocarbures de propulsion. Le premier, le M/V Virgina-1 a coulé après qu’un feu se soit déclaré dans une cabine et se soit répandu sur le pont où des produits inflammables étaient entreposés. Le deuxième navire, le M/V Meridian Tres,  propriété de Meridian Cargoes Forwarder Incorporation, a aussi coulé à pic suite à un déplacement de sa cargaison de "container" pendant une mauvaise mer.

Le premier navire a coulé au sud-ouest de Caballo Island, à environ 8 miles marins de Fortune Island, Nasugbu, Batangas. Le deuxième navire coula à Sto Niño Dive Site, Bohol. Philippines.

Sept marins sont décédés en essayant de fuir le naufrage. Le M/V Virgina 1 avait onze marins à bord et le MV Meridian Tres en avait vingt-neuf.

14
janvier
2017

Déversement de milliers de gallons de pétrole brut provenant d’un oléoduc propriété d’Enbridge Energy. La première estimation de la compagnie parle de 15 330 gallons et  la fuite provient d’un tuyau de 22 pouces de diamètre.

Comté rural de Dade près de la ville d’Everton.  État du Missouri. États-Unis

Des puits artésiens sont touchés et l’ensemble de l’aquifère le sera à terme.

13
janvier
2017

Déversement de pétrole à la mer suite à une fuite d’un des réservoirs du Terminal Poliport.

Golfe d’Izmit dans la partie est de la mer de Marmara. Port de Izmit bay dans la province de Kocaeli. Turquie.

La quantité de pétrole est inconnue pour le moment.
 

8
janvier
2017

L’Arca 1, un navire de mazoutage dont le port d’attache est Montréal et qui sert à faire le plein d’autres navires s’est échoué après avoir perdu la puissance du moteur.  Le navire est la propriété de l’entreprise mexicaine Petroil Marine.  Il ne contenait pas d’autre carburant que celui qui servait à le propulser et s’il y a fuite d’hydrocarbure, la quantité reste inconnue.  

Au large de l’Île du Cap-Breton, au nord de Sydney Mines, dans la province de la Nouvelle-Écosse. Canada.

Le navire est maintenant totalement sécurisé, mais une barrière flottante a été installée autour par mesure de sécurité. Selon Pêches et Océans (MPO) le navire ne représentait donc qu’un faible risque pour l’environnement.  L’équipage de 6 personnes  est sain et sauf selon le ministère des Pêches et des Océans (MPO). Le navire a été renfloué le 15 janvier 2017.

3
janvier
2017

Le navire MT Wan Hai 301 battant pavillon singapourien est entré en collision avec le MT APL Denver battant pavillon de Gibraltar. Le réservoir de ce dernier a été endommagé laissant fuir le pétrole.

Dans le détroit de Johor, dans les eaux malaisiennes et singapouriennes. Port de Pasir Gudang. Malaisie.

Une marée noire de près de 300 tonnes de pétrole s’est formée.

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008 2007

Voir la liste des années

Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Le pétrole - Déversements par années - Haut de page