Retour à:  Plan du siteEntrée de MétéoPolitique - Environnement - Nucléaire

Documentation

 

Étude «Danger nucléaire au Canada, séisme ou tsunami ?» Analyse de Michel-A. Duguay, ph.D. en physique nucléaire, Département de génie électrique et de génie informatique, Université Laval, le 5 mars 2012.

PDF 10 pages

 
 

Rapport de Greenpeace "De Fukushima à Trois-Rivières". Les répercussions économiques d'un accident nucléaire de l'envergure de Fukushima à Gentilly-2 Février 2012

PDF 12 pages
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Présente le sommaire des Cinq mémoires sur le dossier de l’avenir de la centrale nucléaire Gentilly-2

1. La réfection de Gentilly-2 ne le rendra pas sécuritaire. Sa fermeture, oui.
Par Gordon Edwards, Regroupement pour la surveillance du nucléaire.

2. Demande d’inclusion de Gentilly-2 dans l’enquête publique sur la construction.
Par Michel Duguay, Mouvement Sortons le Québec du nucléaire.

3
. L’avenir de Gentilly-2 et ses retombées économique régionales. Chiffres inédits
Par François A. Lachapelle, Évaluateur agréé retraité d’Hydro-Québec

4.
Pas de bar ouvert pour le nucléaire.
Par Michel Fugère, Mouvement Vert Mauricie

5.
Des emplois par centaines pour des dizaines d’années à Bécancour.
Par Philippe Giroul, Mouvement Sortons le Québec du nucléaire.

PDF 8 pages

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Centrale nucléaire de Gentilly 2 : renseignements sur les émissions radioactives routinières identifiées par H-Q.

PDF 2 pages

 
 
 
 
 

Compte rendu des délibérations y compris les motifs de décision, par la Commission canadienne de sûreté nucléaire, relativement à la demande d'Hydro-Québec pour le renouvellement du permis d'exploitation de la centrale nucléaire de Gentilly-2 et de son installation de stockage de déchets radioactifs pour une période de 5 ans. Date de l'audience publique: 10 décembre 2010 et des 13 et 14 avril 2011

PDF 52 pages

 

La technologie CANDU réévaluée suite à Fukushima

PDF 21 pages

Par Michel A. Duguay, Université Laval, Québec, 7 juillet 2011 Département de génie électrique et de génie informatique

06

Le croisement historique des courbes de coûts du solaire et du nucléaire

Texte de présentation traduit en français mais il n'y a pas encore de version francophone de l'étude:. Par John O. Blackburn, émérite professeur d'économie et Sam Cunningham, jeune chercheur en master de management environnemental. Les deux sont de la Duke University de Caroline du Nord. États-Unis-d'Amérique.

 

Réponse à la pétition déposée le 18 mars 2010 par monsieur le député de Mercier concernant l'exploration et l'exploitation de l'uranium ainsi que la réfection de la centrale Gentilly-2

PDF 3 pages

4 mai 2010 - Signé par Nathalie Normandeau, députée provinciale de la circonscription de Bonaventure, ministre des Ressources Naturelles et de la faune et vice-première ministre

 

Un reportage télévisé de
Pierre Marceau et Guylain Côté Par la Société Radio-Canada Télévision CBFT-TV - Émission "Tout le monde en parlait" diffusé le 15 juin 2010

      

Gentilly-2, la dernière centrale

Au milieu des années 1970, le Québec est à l'heure des choix. La crise du pétrole oblige le gouvernement à trouver des alternatives pour répondre à une demande d'électricité en hausse constante. La question se pose : doit-on construire des barrages hydrauliques ou des centrales nucléaires ? Les partisans du nucléaire vantent les mérites de cette nouvelle technologie, tandis que les écologistes craignent le pire.

Invités : Guy Joron, ex-ministre de l'Environnement, Pierre Fortier, ingénieur nucléaire, responsable de la construction de Gentilly I et II, Dorotty Hénaud, du Regroupement pour la surveillance du nucléaire, et Michel Maldague, du Conseil québécois de l'environnement

 

Bilan économique et physique défavorable à Gentilly-2 et Point Lepreau

PDF 28 pages

 
 
05

Gilles PROVOST
Journaliste scientifique indépendant

 
 
 
 
 

Les centrales nucléaires canadiennes, plus dangereuses qu'on ne le pensait!

La Commission canadienne de sécurité nucléaire propose de changer de combustible. Dossier complet et analyse vulgarisée de la situation explosive

Extrait du dossier: Certaines caractéristique des réacteurs CANDU a souvent plongé le Canada dans l'embarras: Déjà, dans les années '70 , la centrale québécoise Gentilly-1 s'était révélée incontrôlable à cause de son coefficient de réactivité du vide . On a dû la fermer définitivement en 1973 même si elle n'avait produit de l'électricité que pendant six mois.

Encore récemment, c'est le même problème de réactivité du vide qui a empêché la mise en marche des deux réacteurs Maple flambant neufs qui devaient fabriquer des isotopes à des fins médicales. Le Canada a dû se rabattre sur l'antique réacteur NRU de Chalk River qui est finalement tombé en panne prolongée. C'est ce qui a déclenché la crise mondiale des isotopes médicaux qui se poursuit toujours.

04

USA: des chercheurs franchissent un pas vers la fusion nucléaire

Des scientifiques aux États-Unis ont réussi à produire un niveau sans précédent d'énergie avec plusieurs lasers, ce qui représente selon eux une étape clé vers la fusion thermonucléaire, a annoncé  l'Agence nationale américaine de sécurité nucléaire (NNSA).

 
03

Vers une fusion nucléaire sans tritium

Une expérience ayant permis de reproduire en laboratoire les caractéristiques des champs magnétiques de la Terre et d'autres planètes pourrait ouvrir la voie à de nouveaux processus de fusion nucléaire, selon une étude publiée par la revue Nature physics

02

Ce qu’il faut savoir à propos du tritium

Août 2009 - Par le The Tritium Awareness Project is an initiative of the Canadian Coalition for Nuclear Responsibility, Concerned Citizens of Renfrew County le Mouvement Vert Mauricie et autres groupes

 
 

Site de la Commission canadienne de sûreté nucléaire
Août 2009 -Le site de la Commission a été mis à jour en août 2009 mais les données datent de 2007

 

Report and Advice on the Ontario Drinking Water Quality Standard for Tritium

9 juin 2009 - Publié par l'Ontario Drinking Water Advisory Council (ODWAC). Il recommande au ministère de l'Environnement de l'Ontario d'abaisser ses limites de 7 000 Bq/L à 20  Bq/L

PDF 143 pages

 

Réfection de la centrale nucléaire Gentilly 2
Site internet d'Hydro-Québec sur le sujet

 
 
 
01

Concentrations de tritium dans l’eau potable du voisinage des installations nucléaires au Canada

 
 
 
 

Tritium Hazard Report: Pollution and Radiation Risk from Canadian Nuclear Facilities

By Dr. Ian Fairlie

PDF 92 pages