Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Guerre, révolution, espionnage et crimes contre l'humanité

 

05

 
 
 
 
 
 
 
 

Élections au Venezuela en 2015: la démocratie face à la contrebande et la décence face au racisme de classe sociale

Il y aura des élections au Venezuela en décembre 2015.  Tous les partis politiques s'y préparent.  Certains sont acoquinés avec des intérêts extérieurs au pays, d'autres avec des contrebandiers de haut niveau et surtout avec des cartels d'affaires de la Colombie.  Il y a aussi des liens avec des groupes internationaux d'extrême droite, cartel des médias des grandes familles sud-américaines, États-Unis qui manipulent des pays limitrophes à créer des mésententes aux frontières en échange de subventions et d'occasions d'affaires, en plus du racisme social des classes privilégiées.  Voilà qui ne fait pas un bon terreau pour la démocratie.   Malgré tout, les partis de vision bolivarienne ne sont pas que des représentants législatifs.  Ils sont impliqués sur le terrain autant à organiser avec les communautés la sortie de la pauvreté endémique, mais aussi à promouvoir la militance démocratique.  Voilà une sauce difficile à faire lever, mais les réactions de la majorité de la population sont positives.  Voici l'état de la situation.

04

 
 
 
 

La totalité des pays de l'UNASUR défend le Venezuela face au décret du président Obama

Cinglante défaite pour le président des États-Unis-d'Amérique, Barack Obama et nouveau pas dans l’unité et la souveraineté latino-américaines: tous les États membres de l’Union des Nations Sud-Américaines (Unasur), à savoir l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, l’Équateur, le Guyana, le Paraguay, le Pérou, le Surinam, l’Uruguay et le Venezuela se sont réunis en session extraordinaire à Quito samedi le 14 mars 2015 pour manifester leur rejet unanime du décret pris par Washington contre le Vénézuéla le 9 mars 2015 parce qu’”il constitue une menace d’ingérence et de violation de la souveraineté et du principe de non-intervention dans les affaires intérieures d’autres États”.

03

Le Canada était impliqué dans une tentative de coup d'État au Venezuela planifiée pour février 2015. Le gouvernement vénézuélien riposte

Le 12 février 2015, un avion de l'agence de sécurité Academi (ex-Blackwater) maquillé en aéronef de l'armée vénézuélienne devait bombarder le palais présidentiel à Caracas et tuer le président Nicolas Maduro. Le Canada devait sécuriser l'aéroport de la capitale. Les comploteurs avaient prévu de placer au pouvoir l’ex-députée María Corina Machado et de la faire immédiatement acclamer par d’anciens présidents latino-américains. Les faits sont maintenant rendus public et les médiamensonge n'arrivent plus à couvrir l'agression des États-Unis. L'histoire d'un coup d'État manqué.

02

Venezuela: l'église catholique milite contre l'intérêt des pauvres

Le 12 février 2015 marquait le premier anniversaire des actions violentes enclenchées par les forces de l’opposition d’extrême-droite pour déstabiliser et renverser le gouvernement de Nicolas Maduro. Cette opération avait été soigneusement préparée et financée par des fonds venant de Washington et de l’oligarchie nationale. Malheureusement pour eux, le gouvernement a survécu à ces actions « terroristes » et ses principaux instigateurs dans le pays furent arrêtés et incarcérés. Une défaite amère qui donna lieu à l’élaboration d’un nouveau plan, cette fois pour janvier et février 2015. C’est de ce plan qu’il est question dans ce texte.

01

Maurice Lemoine
Journaliste indépendant

États-Unis : la Stratégie de la tension contre le Venezuela

Tout commence, en apparence, dans l’Etat de Táchira. Le 6 février 2014, au terme d’une manifestation théoriquement convoquée pour protester « contre l’insécurité », un groupe de quelque 80 étudiants cagoulés incendie la guérite de la résidence du gouverneur, brise le portail et s’en prend violemment au bâtiment, avec un solde de onze blessés, dont neuf policiers.

 

RetourPlan site - MétéoPolitique - Société - Fiche: Guerre, espionnage, révolutions et crimes - Haut de page