MétéoPolitique

Moteur de recherche en page d'accueil

 

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Guerre, espionnage - Ukraine

Porochenko, l'ami du Canada et ex-président ukrainien
est accusé de corruption et de haute trahison

L’ex-président ukrainien, Petro Porochenko, fait face à diverses accusations de corruption criminelle déposés par le Bureau d’enquête de l'Ukraine (SBI) en juillet 2019. 

Les onze chefs d’accusation ont été révélés pour la première fois en juillet 2019, juste avant les élections législatives, ce qui donne à penser que le moment choisi pour l'accuser était destiné à nuire davantage aux chances du parti de Porochenko "Parti de la solidarité européenne" déjà affaibli.

Le parti n’a finalement remporté que 25 sièges, contre 254 pour le parti "Serviteur du peuple" du président Volodomyr Zelensky.

"Parti de la solidarité européenne"

"Parti Serviteur du peuple"

 Dossier Ukraine

 

 

 
 
 

Porochenko entremetteur des oligarques liés à la corruption d'Amérique et d'Europe

 
 

Roman Truba directeur du Bureau d’investigation de l’État, a déclaré que son département enquêtait sur 11 procédures pénales impliquant le cinquième président de l'Ukraine, Petro Porochenko.

Roman Truba, ministre des affaires extérieures et président du bureau d'enquête (SBI), a révélé que Petro Porochenko était au courant des faits et avait déjà demandé à retarder les interrogatoires du Bureau pendant plusieurs semaines. 

Les accusations découlent de poursuites intentées par l'avocat Andriy Portnov, qui avait auparavant exercé les fonctions de député dans l'administration de Viktor Ianoukovitch. (condamné à 13 ans de prison pour haute trahison) 

Ce dernier a été renversé lors du coup d'État fasciste, provoqué par les États-Unis et soutenu par ses pays inféodés dont le Canada, qui en 2014 a amené Porochenko au pouvoir

Parmi les nombreuses accusations faisant l'objet de l'enquête figure notamment des affirmations selon lesquelles Porochenko, un milliardaire dans la fabrication de chocolat, aurait évité de payer des impôts lors de la vente d'une chaîne de télévision et aurait dépensé 500 000 dollars de fonds publics pour des vacances personnelles illégales et secrètes aux Maldives en janvier 2018.

Andriy Portnov a également affirmé que Petro Porochenko avait commis une haute trahison en organisant une provocation délibérée lors de l'incident du Détroit de Kertch dans la mer d'Azov.  C'était en  novembre 2018 lorsque des navires ukrainiens eurent agressé un navire russe et que 24 marins ukrainiens furent capturés.

Selon Portnov, si la Russie aurait répondu de façon agressive, Porochenko avait prévu d'utiliser la déclaration de la loi martiale pour retarder les élections, interdire les partis d'opposition et rester au pouvoir. Une hypothèse largement diffusée dans tout le pays avant le premier tour des élections présidentielles en mars 2019.

Le milliardaire ukrainien Sam Kislin, ancien conseiller de l'ex-maire de la ville de New York, Rudy Giuliani, s'est rendu en Ukraine (semaine du 18 août 2019) pour s'entretenir avec des enquêteurs ukrainiens. 

S'exprimant sur le site internet d'actualités ukrainien Strana.UA, Kislin a affirmé que Porochenko avait détourné 8 milliards de dollars de fonds publics par l'intermédiaire de la société d'État Centerenergo et importé du charbon à des prix gonflés.  

Kislin a également affirmé que Porochenko faisait face à des accusations pénales devant des tribunaux états-uniens, mais n'a donné aucun détail.

Porochenko a déjà parlé à plusieurs reprises aux enquêteurs. À chaque sortie du bâtiment du SBI, il a été conspué par des manifestants.  Les tribunaux ukrainiens ont donné la permission aux enquêteurs de demander à Porochenko de passer un test de détection de mensonge, ce à quoi il n'a pas encore donné son consentement.

Le champion des poids lourds Vitali Klitchsko est rejoint par le sénateur états-unien John McCain lors d'un rassemblement à Kiev, en Ukraine.

Chrystia Freeland ministre des affaires extérieures du Canada dit: c'est bon de voir le maire de Kiev et mon ami Vitali Klitchsko.

Outre l’enquête menée par le SBI, un tribunal de Kiev a obligé (semaine du 24 août 2019) le Bureau national de lutte contre la corruption de l’Ukraine à ouvrir une enquête, contre Porochenko et l’ancien ministre des Affaires étrangères, Pavlo Klimkin, sur des allégations d'abus de pouvoir.

Le gouvernement enquête également sur le maire de Kiev, Vitaly Klitschko, figure de proue majeure du coup d'État de 2014, sur des allégations de «corruption».

Il ne fait aucun doute que Porochenko, un membre de la classe oligarchique qui s’est enrichie de la privatisation et du pillage des avoirs de l’État, est un criminel.

Ce dernier a été rejeté par une écrasante majorité électorale en avril 2019 - est largement haï et méprisé par la vaste majorité de la classe ouvrière ukrainienne pour sa corruption flagrante, son nationalisme xénophobe et ses atteintes au niveau de vie durant son mandat au pouvoir de 2014 à 2014. 2019.

Les accusations portées contre Porochenko donnent une idée de la profondeur de la criminalité dans un gouvernement qui a été mis au pouvoir par un coup d'État décrit frauduleusement comme une «révolution démocratique» par l'empereur états-unien et ses médias imbriqués.

À présent, les mêmes médias qui avaient décrit Porochenko comme un guerrier de la démocratie et publié article après article sur la corruption de Ianoukovitch ont maintenu un silence presque total.

L'administration de Donald Trump tente de protéger le larbin de Kiev, qui a joué un rôle crucial dans la campagne anti-russe dirigée par les États-Unis et dans les préparatifs de guerre.  Après l’annonce d’une enquête sur Porochenko, l’envoyé spécial américain en Ukraine, Kurt Volker, a rencontré le milliardaire et d’autres dirigeants du Parti de la solidarité européenne, rencontres au cours desquels ils ont promis de continuer à se battre pour les «intérêts de l’Ukraine» contre la Russie.

Soutenant Porochenko, Volker a déclaré lors des la réunions que "les cinq dernières années ont été les plus productives de toute la période de l'indépendance, tant pour la construction de l'État que pour le renforcement du partenariat entre l'Ukraine et les États-Unis".

Le journal Vesti Ukrainien a également indiqué que Porochenko avait utilisé le groupe de lobbying BGR Group de Washington, D.C., où Volker est un conseiller principal, pour convaincre les législateurs américains de le soutenir s'il était arrêté par le gouvernement Zelensky.

Le rapport a également évoqué la possibilité que Porochenko se réfugie à Washington, comme l’a fait l’ex président géorgien Mikhail Saakashvili, un autre larbin soutenu par les états-uniens, qui a été poursuivi en justice par un nouveau gouvernement de l’opposition en 2013.

 

Volodomyr Zelensky, président élu de l'Ukraine le 20 mai 2019.  Fera-t-il le ménage parmi les amis.es de Porochenko ?  Ceux qui  comme le Canada et les États-Unis interviennent dans les affaires intérieures de son pays.  Était-ce approprié que le Canada accepte de vendre des armes létales devant être utilisées contre les citoyens russophones de l'Ukraine?   - JosPublic

Des faux amis et amies du peuple Ukrainien mais des vrais amis et amies des oligarques

Notes & Références encyclopédiques:

Andriy Portnoy poursuit en justice Chrystia Freeland...
 

Sanctions canadiennes contre Portnov: l’avocat Ukrainien poursuit Chrystia Freeland devant les tribunaux canadiens pour faire lever les sanctions. 

Cela l'a laissé "humilié publiquement" et a "eu un impact négatif" sur ses relations politiques, professionnelles et personnelles. - Sur National Post (province d'Ontario CA), en anglais, le 7 novembre 2017

 

Retour au texte

une provocation délibérée dans l'incident du Détroit de Kertch...
 

 

Retour au texte

Chrystia Freeland célèbre son ami maire de Kiev....
 

Justin Trudeau a nommé une menteuse aux Affaires étrangères du Canada et appuie la junte nazie d'Ukraine! Est-ce un hasard si sur sa déclaration d'intérêts qu'elle doit soumettre à la Chambre des commune,

elle a omis d'identifier l'actif qu'elle a publiquement admis posséder avec sa soeur, c’est-à-dire un appartement à Kiev donnant sur la place de l'indépendance (Maidan).  - Sur MétéoPolitique, le 16 mars 2017

 

Retour au texte

Quand Kurt Volker fait la loi en Ukraine...
 

 

Retour au texte

Porochenko qui a été rejeté à une écrasante majorité

 
 

Retour au texte

Chrystia Freeland, ministre des Affaires mondiales du Canada, écrit sur son pays natal et pose avec un autre de ses amis.

Chrystia Freeland :
" My Ukraine, a personnal reflexion"
Brookings Essay le 12 mai 2015

En photo: Chrystia Freeland et Petro Porochenko - Петро Порошенко ex-président de l'Ukraine et sympathisant nazie.

 

Retour au texte

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  Les nazies d'Ukraine provoquent l'indépendance de la province du Donbass

Avec un président comme Porochenko sympathisant nazi, l'Ukraine risque de devenir un État failli

Géopolitique, Guerre, révolution, espionnage et crimes contre l'humanité

Amis de l'Ukraine, Canada amis des oligarques ukrainiens, Porochenko perd l'élection, Freeland du Canada, Justin Trudeau et l'Ukraine, Stephen Harper et l'Ukraine, Vente d'armes à l'Ukraine

Source:  Jason Melanovski and Clara Weiss pour WSWS.org et JosPublic pour MétéoPolitique

Choix de photos, collection de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Mise à jour le 27 août 2019

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Guerre, espionnage - Ukraine - Haut de page