Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Guerre, révolution, espionnage et crimes contre l'Humanité

République arabe syrienne
(Syrie)

 

 

 

 

 

14

Justin TRUDEAU
Premier ministre du
Parti Libéral du Canada

 

Le gouvernement canadien complice de terrorisme envers la Syrie

Les quelques faits établis contredisent les déclarations officielles des politiciens et politiciennes des pays membres de l'OTAN.  Par la bouche même de leur premier ministre, les Canadiens et Canadiennes auraient approuvé le lancement de missiles sur les Syriens et Syriennes ce qui est faux.  Aucune consultation démocratique n’a été entrevue au Canada, aucune situation d'urgence ne prévalait à ce moment.  Le gouvernement canadien a donc approuvé un geste qui n'a pas été avalisé par son parlement, par l'ONU et qui plus est, correspond parfaitement à la définition de terrorisme.

N'aurions-nous pas une petite honte de la dérive de notre pays?  Individuellement sommes-nous rendus à nous sentir tellement impuissant que la dénonciation de la situation à notre député et ensuite premier ministre ne mérite pas d'être entreprise?  Ce texte présente des faits et des hypothèses pour nous aider à y voir plus clair. (Plusieurs informations proviennent de chancelleries et de canaux diplomatiques. Certaines sont impossibles à faire confirmer et nous devrons retenir qu'elles ne se qualifient pas hors de tout doute).

13

 

Syrie: manigances de pays qui ne respecte plus le droit international. Mais pourquoi donc?

Il est devenu évident que ces pays ont perdu leur guerre contre la Syrie.  Il ne restait plus qu'à vérifier la capacité des armes de défense de la Russie à répondre...au nouvel armement que la France et les États-Unis voulaient tester peu importe le nombre de civils syriens tués par les 107 missiles lancés. Ce texte principale mène à d'autres textes d'analyses par Craig Murray ex-ambassadeur de la Grande-Bretagne en Ouzbékistan; Dominique Delawarde l'ex-général français à la retraite; Thierry Meyssan analyste géopolitique; Stephen Gowans écrivain et blogueur canadien (Ottawa).

12

Bouthaïna CHAABANE
Conseillère politique

 

Imposer le commerce états-unien et ses filiales canadiennes par la tuerie, c'est assez !

Pour JosPublic il est important d'entendre ceux et celles qui reçoivent les bombes sur la tête.  Les grands médias commerciaux refusent de donner la parole aux ennemis de leurs bailleurs de fonds.  Alors ici, je vous présente un texte d'une conseillère politique syrienne, professeur de littérature à l'Université de Damascus, honorée par la Ligue Arabe. Écrivaine et féministe, elle a écrit plusieurs livres donnant la parole aux femmes arabes.  Avant de lancer son analyse de la politique états-unienne Mme Chaabane nous présente en avant-propos les commentaires maintenant rendus publics (déclassifiés) du président états-unien Dwight David Eisenhower et du président égyptien Gamal Abdel-Nasser.

11
Ron PAUL
ex-sénateur du Texas des États-Unis d'Amérique
 

Ron Paul pose ses yeux de libertarien sur la politique extérieure des États-Unis. En six ans de guerre en Syrie, qu’a accompli le gouvernement états-unien?

À la veille de la défaite de l’État Islamique, l’armée syrienne étant en train d’en finir avec ses dernières positions à l’Est du pays, les interventionnistes de Washington cherchent de nouvelles excuses au maintien de la présence illégale de l’armée américaine. Le long exposé qu’ils ont fait pour justifier cette logique d’intervention est un nouveau mensonge.

10

John KERRY
secrétaire d’État des États-Unis-d'Amérique

 

L'intervention des États-Unis-d'Amérique en Syrie est illégal selon les règles de l'ONU

Preuve audio : John Kerry secrétaire d’État états-unien confirme en privé soutenir et armer Daesh.  Dans un enregistrement audio complet, on entend le secrétaire d’État:
- confirmer que le but stratégique de la guerre menée depuis 2011 par l’administration Obama contre la République arabe syrienne est de renverser le régime;
- confirmer que l’administration Obama espérait que Daesh serait en mesure de renverser à sa place la République arabe syrienne;
- confirmer que l’administration Obama a approvisionné Daesh en armes pour qu’il renverse la République arabe syrienne.

Cet enregistrement met fin au mythe de la prétendue révolution syrienne aussi bien qu’à celui de la lutte de l’Occident contre Daesh.

Il permet de mieux comprendre les tensions au sein de l’administration Obama et la démission du général Michael Flynn.

En droit international, le soutien à Daesh viole plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et constitue un crime contre l’Humanité.    Source (en anglais) Leaked audio of John Kerry's meeting with Syrian revolutionaries/UN (improved audio) (The Conservative Tree House), January 1, 2017.

09

Eva BARTLETT
Journaliste d'enquête

ONU : Une journaliste canadienne démonte en deux minutes les médiamensonges à propos de la guerre à la Syrie

C'est tellement simple: en conférence de presse à l’ONU, la journaliste canadienne Eva Bartlett répond à une question d’un confrère du journal norvégien Aftenposten concernant les mensonges des grands médias sur la situation réelle en Syrie.

 

08

Robert F Kennedy jr

 

Les véritables causes de la guerre en Syrie dévoilées par Robert F Kennedy junior

L’avocat Robert Francis Kennedy junior, neveu de l’ancien président américain John F. Kennedy, a révélé dans un article pour le magazine Politico les véritables causes de la guerre en Syrie.   Le texte détaillé est en anglais et JosPublic le traduira dans les meilleurs délais.   Voilà qui devrait fermer le clapet aux éditorialistes qui tentent de justifier les arguments des lobbyistes du pétrole qui manipulent les politiciens et politiciennes pour en faire des faire valoir.  Ce qu'ils réussissent merveilleusement bien.   Mais la vérité ne supporte pas la narration inventée des personnes qui croulent sous les conflits d'intérêts.  - JosPublic

07

 

Enfin!  La levée du voile sur le conflit Syrien

Un média de masse démasque enfin les intérêts souterrains qui détruisent la Syrie et obligent des millions de personnes à se déplacer soit à l'intérieur du pays ou à émigrer.   Les médias canadiens ne cessent de parler des crimes de Bachar el-Assad le président dictateur de la Syrie, alors que d'autres médias justifient l'implication de l'armée canadienne en support aux rebelles "modérés" (mais possédant et utilisant de l'armement de guerre).   L’émission de télévision "Un œil sur la planète", diffusée sur la chaîne de télévision France 2, et reprise sur TV5 au Canada le 19 février 2016, propose une vision plus nuancée du conflit et explique ce qui semble incompréhensible à ceux et celles qui regardent la situation de loin et qui prennent parti sans savoir qui sont les gens d'affaires qui s'agitent là-bas et quel pays pourrait profiter de la destruction de la Syrie, un des derniers pays modernes du Moyen Orient.   Voici une occasion de revoir l'émission dans son intégralité et nous permettre d'enlever nos œillères et de poser les gestes citoyens démocratiques conséquents

06

Malgré ce qu'en disent les pays coalisés qui bombardent la Syrie. Il faut fuir  les bombes, car les bombardements chirurgicaux n'existent pas

Entretien avec Debarati Guha-Sapir, directrice du Centre de recherche sur l'épidémiologie des désastres CRED.  Elle a publié en septembre 2015 un rapport sur les victimes tuées en Syrie

05

 

Réfugiés syriens et québécois.ses d'accueil: ignorance du géopolitique et générosité variable

Je ne sais trop pourquoi, mais l'histoire des réfugiés syriens semble commencer avec une guerre qui se déroule sur le territoire syrien à cause d'un dictateur.  Pourtant, il y a bien d'autres raisons à cette guerre. Qui a fourni des armes aux islamistes et dans quel but?  Des milliers de syriens doivent fuir la guerre mais l'ironie de la chose c'est lorsque certains veulent immigrer au Canada ou aux États-Unis. Ils ont peut-être évalué qu'ils seront en meilleure sécurité en se joignant à l'agresseur, celui qui manipule les marionnettes du Daech islamique. Ils et elles ne comprennent pas toujours, et ceci s'applique aussi aux Canadiens qui font campagne pour les accueillir, que c'est le Canada et ses alliés qui ont décidé de s'emparer du pétrole de leur pays, les laissant sur les routes du monde à se refaire une vie lorsqu'ils sont assez riches pour sortir de l'enfer de la guerre.  Mais débutons ce texte par une réflexion de Boucar Diouf.

04

Vladimir V. Poutine
Président de la Russie

Une guerre de moins grâce au sous-estimé Vladimir Poutine

En obtenant, sinon un abandon définitif, du moins une suspension sine die de l’attaque franco-étatsunienne de la Syrie, la Russie a obtenu un incontestable succès diplomatique. Sa position, ferme et constante, en faveur de la résolution politique et non militaire de la crise syrienne, a fini par s’imposer alors que les tambours de la guerre avaient résonné avec une exceptionnelle intensité. Le président russe écrit aux États-uniens par le biais du magazine New York Time. Le texte est en français.

03

Avis au président Barak OBAMA par Les vétérans professionnels du renseignement pour le bon sens. Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS)

Avant que le président des États-Unis-d'Amériques s'adresse à ses concitoyens à la télévision, le 10 septembre 2013, il avait reçu l'avis que nous vous présentons. Une douzaine d’anciens militaires américains et d’officiers des renseignements formant le comité de coordination du Veteran Intelligence Professionals for Sanity, rapportent au Président Obama des informations reçues, contredisant la version officiel quant au armes chimiques.

Michel COLLON
Journaliste

Syrie: témoignage de guerre. "Prouve-nous que tu es chrétien, sinon...!"

Habitants de la ville d'Homs en Syrie, Jérôme, français, et sa femme Sahar, syrienne, chrétienne, étaient en vacances en France lorsque leur ville est devenue un enfer. Pendant des semaines, ils ont été constamment au téléphone ou sur Facebook pour tenter d’obtenir des nouvelles de leurs voisins, parents et amis… Jérôme m’a confié ses impressions par courriel, tout est présenté avec l'émotion qui l'habitait et dans l'ordre de réception des courriels. Il explique à quel point les médias occidentaux déforment une réalité complexe. Instructif.

01

Agence de presse et chaîne de télévision Al Jazeera (قناةالجزيرة الفضائية) . Un journaliste en poste à Bruxelles a été tabassé, licencié et menacé

Un responsable de la chaîne de télévision satellitaire arabophone Al Jazeera en poste à Bruxelles a tabassé, licencié et menacé un journaliste qui a voulu déjouer une manipulation médiatique fabriquée par la direction de la station à propos du conflit en Syrie.

RetourPlan du site - MétéoPolitique - Société - Guerre, révolution, espionnage  - Haut de page