Moteur de recherche en page d'accueil de MétéoPolitique

Irak Guerres du pétrole, guerre de religion, crimes contre l'humanité

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Guerre, révolution, espionnage et crimes contre l'humanité

Irak Guerres du pétrole, guerre de religion, crimes contre l'humanité

Fiche: Guerre

Irak Guerres du pétrole, guerre de religion, crimes contre l'humanité
 
03
 

35 ans de guerre en IRAK: grâce aux États-Unis-d'Amérique?

L’opération Tempête du désert, initiée par les États-Unis-d'Amérique à la chute du Mur de Berlin, il y a exactement 25 ans, ne s’est jamais terminée.   Elle marque la fin d’un monde bipolaire, celui de la Guerre froide, et le début d’une ère dominée par les seuls États-Unis, qui n’a pris fin que le 30 septembre 2015, avec le retour de l’armée russe sur la scène internationale (opération anti-terroriste en Syrie).   Cette guerre US avait été précédée d’une autre, fomentée par les USA mais réalisée par les seuls Irakiens, contre la Révolution iranienne.   À l’issue de ces 35 ans de conflit ininterrompu, il apparaît que la domination états-unienne vise d’abord à empêcher le développement des peuples du Proche-Orient et, pour cela, passe par la destruction méthodique de leurs États.

02
 

Stephen Harper, le premier ministre canadien, se base sur un média-mensonge pour aller guerroyer en Irak. Un faux journaliste états-unien décapité? Que le vrai James Foley se lève!

De mieux en mieux, ou de pire en pire, c’est selon. Pour tous ceux qui ont appris à prendre leurs distances vis-à-vis des grands shows médiatiques orchestrés par la machine de guerre états-unienne, la mise en scène de l’égorgement ‘’public’’ d’un journaliste américain était plus que probable quand on connait le contexte de l’évènement. De probable, la supercherie devient une évidence après un examen plus sérieux de la vidéo de la ‘’mise à mort’’ de James Foley.

01
 

L'Irak est empêtré avec les déchets radioactifs de la Coalition états-unienne qui lui fit la guerre en 2003

Aussi fâchant que cela puisse l'être, au moment où les États-Unis, avec le Canada dans le rôle de la mouche-de-coche, et l'Union Européenne nous rejoue le scénario de la guerre en Irak-Libye-Syrie et maintenant l'Ukraine, nous apprenons que c'est maintenant hors de tout doute que les États-Unis-d'Amériques qui cherchaient des armes de destruction massive chez Saddam Hussein, furent ceux qui utilisèrent des armes chimiques lors de la guerre d'Irak en 2003.

 

RetourPlan site - MétéoPolitique - Société - Fiche: Guerre, espionnage, révolutions et crimes - Haut de page

 

Irak Guerres du pétrole, guerre de religion, crimes contre l'humanité