Retour à :  Plan du site -   Entrée de MétéoPolitique - Société   

Fiche:

Guerre, révolution, espionnage et crimes contre l'humanité

Justin Trudeau a nommé une menteuse aux Affaires étrangères du Canada
et appuie la junte nazie d'Ukraine!

Mais qu'est-ce que le Canada fait dans le bourbier de l'Ukraine?   La raison la plus évidente repose sur l'important bassin d'électeurs.trices de l'ethnie ukrainienne de l'Ouest canadien.   L'approche clientéliste des politiciens canadiens nous fait soutenir et partager en tant que pays les tendances nazies de la junte ukrainienne en place depuis 2014.   Les représentants de la diaspora ukrainienne n'ont pas mis grand temps à nous laisser découvrir leur racisme envers les russophones de leur ex-pays, lorsque le Congrès des Ukrainiens-Canadiens a demandé au Canada de fournir des armes létales à la junte et qu'il ajoute l'Ukraine à la liste des pays auxquels il peut exporter des armes automatiques dites prohibées. Acheter ces armes n'a d'autres buts que de tuer des citoyens ukrainiens de la province du Donbass.   Leur détestation très profonde du communisme dans l'histoire de leur pays d'origine leur fait même oublier que la Russie d'aujourd'hui est plus capitaliste que le Canada, mais cela ne suffit pas à amoindrir leur haine de la Russie, même s'il faut que des dirigeants oligarques à la solde des États-Unis d'Amérique vendent leur pays au plus offrant.   

Que le chef du Parti Libéral du Canada (PLC) choisisse une personne de cette communauté qui exhibe une attitude revancharde pour occuper le poste prestigieux des Affaires étrangères du Canada démontre un manque de vision et un déficit d'éthique.   Chrystia Freeland n'est pas digne de ce poste puisqu'elle a la manie de mentir et de se mettre en scène, ce qui n'est rien pour améliorer l'image du Canada à l'étranger.  Bien choisir ses mots et se servir du non-dit fait partie de l'arsenal pacifique de la diplomatie, pas la tromperie.  

Elle a tout fait en son possible pour faire évincer Stéphane Dion du poste qu'elle détient maintenant, elle a menti sur le rôle de son grand-père dans les milices nazies d'Ukraine et a avoué avoir fait semblant de pleurer à la télévision lorsque le traité de libre échange avec l'Europe a été mis à mal par les Wallons de Belgique.  JosPublic attire votre attention sur un texte de Robin Philpot et Richard Le Hir qui dresse le portrait de la ministre menteuse et un texte de Roy Unz qui explique le contexte de la déclaration d'indépendance du 4 mars 2017 par les Républiques du Donbass, une région de l'Ukraine comprenant le Donetsk et le Lougansk.



Les squelettes de Chrystia Freeland
et le silence de Justin Trudeau

  

Le Donbass
déclare son indépendance
d'une Ukraine à l'agonie
guerre, révolution, espionnage, crimes contre l'humanité guerre, révolution, espionnage, crimes contre l'humanité

Éditoriaux par JosPublice

Caricatures
pour en rire au lieu de pleurer

Analyses & Opinions

 

«Les Anglais sont réveillent (sic)»: Meurtre à saveur politique ou terrorisme au Québec
20 ans de prison ferme pour Richard Henry Bain le tueur de séparatistes

Le 18 novembre 2016 Richard Henry Bain reçoit une sentence de 20 ans de prison ferme avant de pouvoir obtenir un libération conditionnelle. Il avait été déclaré coupable par un jury le 23 août 2016.  «Mon plan était de   ...

...tuer le plus de séparatistes possible. La chef, les députés, les leaders, leur structure», avait-il écrit à la Dre Marie-Frédérique Allard. Bain expliquait aussi être prêt à tuer des policiers et à faire feu sur Pauline Marois s’il l’avait croisée.

 

Textes par pays

Afghanistan

Afrique en générale

Arabie Saoudite

Argentine

Canada

Centrafrique

Cuba

Donbass: républiques de Donetsk et de Lougansk

Égypte

États-Unis-d'Amérique

France

International

Irak

Israël

Libye

Mali

Norvège

Palestine

Russie

Suisse

Syrie

Tunisie

Turquie

Ukraine

Venezuela

Le chaos du monde politique ne naît pas de l'âme des peuples, des races ou des religions, mais de l'insatiable appétit des puissants. Les humbles veillent.