MétéoPolitique

Moteur de recherche en page d'accueil

 

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Géopolitique - Chine

Les contre-mesures économiques de la Chine sont prêtes pour une « guerre commerciale »
prolongée avec les États-Unis et leurs pays vassaux

Voici un éditorial du journal Chinois The Global Time.  Le texte mérite notre attention car il nous permet d'avoir un aperçu de ce qui se dit dans la presse chinoise au printemps 2020, en pleine crise sanitaire, guerre commerciale et autres tensions géopolitiques.            - JosPublic

Chine

 
 
 
«

Le Global Times est un tabloïd paraissant quotidiennement en République populaire de Chine.  Il est publié en chinois et en anglais.  Le journal suit la ligne éditoriale du Quotidien du Peuple, le journal officiel du Parti communiste chinois, et de l’agence Chine nouvelle, tout en se spécialisant dans l’actualité internationale, avec des éditoriaux moins policés.  Le journal est dirigé par Hu Xijin, un ancien manifestant de la place Tian’anmen, en 1989, devenu partisan de Xi Jinping le président de la Chine.   Si le journal respecte le positionnement des organes de presse officiels, il est un des rares à pouvoir commenter les relations internationales et les affaires extérieures, en s’écartant du ton policé de l’agence Chine nouvelle.

»
 
 

 
 

Harcèlement des entreprises chinoises
par les États-Unis et ses pays vassaux

 

Selon plusieurs sources du Global Times, si les États-Unis continuent de harceler le géant chinois des télécommunications Huawei en empêchant des entreprises telles que TSMC de lui fournir des puces, la Chine prendra des contre-mesures, comme l’inclusion de certaines entreprises américaines dans sa liste des « entités peu fiables », l’imposition de restrictions ou l’ouverture d’enquêtes sur des entreprises américaines telles que Qualcomm, Cisco Systems et Apple, et la suspension des achats d’avions Boeing.

Il semble que les États-Unis redoublent d’efforts pour harceler les entreprises chinoises de haute technologie.  La Chine doit se préparer au pire scénario d’un découplage complet avec les États-Unis dans le secteur de la haute technologie.  Bien que la menace de découplage avec la Chine par l’administration Trump fasse partie de sa stratégie de campagne électorale, l’approche radicale de suppression de la Chine est devenue une tendance irréversible aux États-Unis.

Le contexte du développement pacifique de la Chine a beaucoup changé.  La politique intérieure et étrangère de la Chine doit également s’adapter.  La répression américaine est devenue le principal défi au développement de la Chine.  Depuis longtemps, nous devons libérer nos forces pour détruire les fanfaronnades américaines.

Les contre-mesures de la Chine sont une vitrine d’attitudes, qui servent à rappeler aux États-Unis que ceux-ci doivent payer un lourd tribut pour l’attaque contre Huawei.  L’expansion du marché chinois est une certitude dans l’économie mondiale.  Le découplage initié par les États-Unis avec le secteur chinois de la haute technologie fera inévitablement perdre aux géants technologiques et industriels américains le marché chinois et affaiblira leur compétitivité mondiale.

 

 

Comme les États-Unis sont dans une position plus avantageuse sur le plan technologique, la Chine sera obligée de faire face à une période difficile.  Au cours de cette période, les éléments défavorables de la communauté internationale se multiplieront.  Par exemple, certains pays et leurs forces feront un marché en exploitant la position défavorable de la Chine, ce qui augmentera le coût de la gestion des affaires internationales par la Chine.

La Chine doit afficher son comportement stratégique en tant que grande puissance.  Nous devons nous doter de la capacité et de la mentalité nécessaires pour nous mêler au monde, processus au cours duquel la culture historique de la Chine peut nous inspirer.

Nous devons être clairs sur le fait que la stratégie nationale de la Chine sera axée sur la lutte contre la répression américaine.  Nous devrions renforcer la coopération avec la plupart des pays.  Les États-Unis sont censés contenir les lignes de front internationales de la Chine, et nous devons mettre fin à ce complot américain et faire de la rivalité entre la Chine et les États-Unis un processus d’auto-isolement américain.

La Chine devrait prendre des mesures pour diluer les affrontements idéologiques avec l’Occident.  Les valeurs sont l’outil le moins cher avec lequel les États-Unis rallient leurs alliés occidentaux pour réprimer la Chine.  Chaque pays a le droit de suivre son propre chemin.  Le chemin de la Chine a profité à son peuple et ne nuit pas aux intérêts des pays occidentaux.  Il existe une base pour que la Chine et l’Occident se respectent mutuellement et coexistent pacifiquement.

En Chine, nous devrions faire de grands efforts pour créer des mécanismes et des environnements favorables à l’innovation scientifique et technologique.  En attendant, nous devrions empêcher que nos luttes avec les États-Unis n’aient un impact négatif sur notre gouvernance sociale.  Les luttes avec les États-Unis nécessitent une unité interne.

L’idée que les États-Unis viendrait à vaincre la Chine en pleine fureur va à l’encontre des tendances. Tant que nous faisons bien notre travail, il n’y a pas lieu de craindre la soif de pouvoir de Washington. Si les États-Unis dépassent vraiment les limites, nous ferons d’abord souffrir certaines entreprises américaines pour montrer notre force et notre détermination.  Ensuite, nous réfléchirons à la manière de faire face à tous ces changements et nous adopterons une attitude terre à terre pour nous engager dans une lutte prolongée avec des États-Unis imprudents.

 
 
 

TSMC met fin aux nouvelles commandes de Huawei
après les restrictions états-uniennes
Lundi le 18 mai 2020

 

Taiwan Semiconductor Manufacturing Co Ltd a stoppé les nouvelles commandes de Huawei  Technologies [HWT.UL] en réponse à la décision du gouvernement États-Unien visant à limiter davantage les fournitures de puces à la société chinoise, a rapporté le Nikkei, citant de multiples sources.

Les commandes que TSMC a prises avant la nouvelle interdiction et celles déjà en production ne sont pas affectées et pourraient continuer à être traitées si ces puces pouvaient être expédiées avant la mi-septembre, selon le rapport.

TSMC, le plus grand fabricant de puces sous contrat au monde et un fournisseur clé de Huawei, a annoncé jeudi le 14 mai 2020 son intention de construire une usine aux États-Unis et a ajouté vendredi le 15 mai 2020 qu’il « suivait de près le changement de règles d’exportation américaines ».

Une nouvelle règle, dévoilée le 15 mai 2020 par le ministère américain du commerce, étend le pouvoir des États-Unis à exiger des licences pour la vente à Huawei de semi-conducteurs fabriqués à l’étranger avec la technologie américaine, ce qui étend considérablement sa portée pour stopper les exportations vers le numéro deux mondial des téléphones intelligents.

Huawei a refusé de commenter, tandis que TSMC a déclaré qu’elle ne divulguerait pas les détails des ordres et a ajouté que le rapport était « une pure rumeur de marché ».

Sources: Global Times: traduit par l’équipe Les-Crises; l'agence de presse Reuters/Thompson-Reuters/The Woodridge company pour Sherry Brydson

Choix de photos, collection de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Mise à jour le 24 mai 2020

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  Les États-Unis se cherchent un ennemi pour faire oublier que:
l'heure est à l'effondrement de la pyramide économique de l'Amérique du Nord

Par Alfred W. McCOY
professeur d’histoire à l’Université de Wisconsin-Madison. USA

 La disparition des États-Unis en tant que superpuissance mondiale

    Fiche: géopolitique

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Géopolitique - Chine - Haut de page