Retour à: Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Gaz

Regard sur le Gaz naturelle, de schiste ou de shale

 
14     

 

Famille Hallowich

Industrie du gaz de schiste: acheter le silence des familles éplorées

Le lobby exercé par les promoteurs auprès des gouvernements cherche à obtenir des politiciens et politiciennes, une bonification des subventions à la recherche et à l'exploitation, la plus grande déréglementation possible et des tolérances de la part des inspecteurs qui doivent appliquer les lois. Sans être capables de vraiment contenir les fuites des produits toxiques qu'ils utilisent dans leur opération pour protéger les populations, ils tentent de contrôler les fuites dans les médias. Ci-dessous, un autre exemple édifiant de leur transparence.

05

La Rabobank refuse de prêter aux gazières et aux fermiers qui louent leur terre pour l'exploration et  l'exploitation du gaz de schiste

Les politiques bancaires de la Rabobank sont guidées par des principes liés au bien-être des humains, des animaux, au droit du travail et à l'industrie de l'armement dans laquelle l'institution financière n'investit pas. En tant que coopérative provenant du milieu agricole, elle fait un pied de nez au Mouvement Desjardins du Québec.

05

Exploration et exploitation du gaz de schiste. La vallée du Saint-Laurent pourrait être protégée pour une période de 5 ans...Si!

Le 15 mai 2013, le gouvernement du Québec a présenté un projet de loi déterminant que la vallée du Saint-Laurent sera protégée pour un maximum de 5 ans. Il sera interdit de forer et de faire des opération de fracturation, des essais d'injectivités tant qu'il n'y aura pas une loi pour encadrer l'ensemble de l'industrie.

13

 
 
 
 
 
 

Explosion du puits Elgin-Franklin de la compagnie Total. Un an de problèmes, fuite de gaz et d'autres produits chimiques. Est-ce vraiment raisonnable de forer en mer à de si grandes profondeurs ?

La plateforme du champ de forage d'Elgin, où travaillaient plus de 200 personnes, est totalement évacuée, et une zone d'exclusion de 3 kilomètres est en place à proximité, en raison du danger. La compagnie pétrolière et gazifière Total a reconnu qu'il s'agissait de son «plus gros incident en mer du Nord depuis au moins dix ans». L'origine de la fuite se situe à environ 4 000 mètres en dessous du plancher marin, et le gaz à haute pression s'échappe au niveau de la plateforme. Le site laisse échapper environ 200 000 m3 de gaz par jour. Les effets de la fuite et son colmatage sont sous l'autorité de la sûreté britannique, Health and Safety Executive (HSE).

12

 
 
 
 
 
 

Ce jugement sans appel n’est pas celui d’un militant écologiste : dans un courriel révélé par le New York Times figure la signature du très sérieux cabinet IHS Drilling Data, expert en énergie. Au total, ce sont des centaines de communications internes au secteur de l’énergie que le quotidien américain a publié le 27 juin 2011. Une somme qui restitue un inquiétant constat : l’industrie du gaz de schiste repose sur des évaluations reconnues comme fausses. Un mensonge gros de plusieurs milliards de dollars que les géants du secteurs tentent déjà de dissimuler pour éviter l’effondrement de la bulle boursière

11

 
 
 
 
 

Un mouvement en marche en ce 18 juin 2011. Il ne faut pas se laisser forer. Citoyen et citoyenne, Oui! Cobaye, Non!

À partir de la ville de Rimouski, une trentaine de marcheurs avaient pris la route le 16 mai 2001 à destination de Montréal. Leur objectif était de sensibiliser les citoyens pas encore touchés à ce que vivent les propriétaires terriens et premiers cobayes du gaz, et à la nécessité d'un moratoire de 20 ans sur le développement de cette filière énergétique. Au même moment, une nouvelle voix s'ajoute à la contestation. Cinquante congrégations religieuses qui possèdent énormément d'actions dans des entreprises gazières s'impliquent dans le débat. Des membres de groupes populaires, environnementaux, scientifiques et sociaux souvent avec leur famille, s'étaient donné rendez-vous devant le siège social d'Hydro-Québec à Montréal. Ils étaient environ 10 000 marcheurs pour accueillir ceux qui arrivaient de Rimouski. Pendant ce temps, est-ce que l'ensemble de la population dort au gaz?

10

Odette et Rolland Larin
Citoyenne et Citoyens de
Saint-Louis-sur-le-Richelieu

Les Larin vous invitent à ne pas vous laisser forer!
Qu'on se le dise franchement : "on est en train de s'en faire passer une"

Et si c'était vous? Souhaiteriez-vous recevoir l'appui des voisins proches ou loin. Histoire des Larin et l'organisation d'un rassemblement public.  C'est notre terre, c'est notre eau, c'est l'air qu'on respire au Québec, rien ne justifie que l'on prenne le risque de porter atteinte à notre milieu de vie. Les techniques de forage et de fracturation sont dangereuses et invasives. Les études récentes et les cas se multiplient pour le prouver. Chaque forage ou fracturation est un pas de plus dans un engrenage. Nos richesses naturelles nous appartiennent, il nous appartient d'en disposer proprement, correctement, collectivement

09

 

Nicolas Hulot, José Bové, Eva Joly
Députés et députée au
parlement européen

Les députés ont approuvé, le 11 mai 2011, par 287 voix contre 186 l'interdiction de la technique de la fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation des gaz et huiles de schiste en France

 
 
 
 

 

 

Dossier Gaz de schiste: La science du BAPE contre les cow-boys de l'industrie. Le BAPE dit non à un moratoire

Les impacts environnementaux du développement du gaz de schiste posent des défis dont l’élimination des fluides de fracturation. Malgré la décision du gouvernement d'appliquer les recommandations du BAPE, le problème du pétrole reste entier. Il y a plusieurs textes dans ce dossier. Ils traitent de l'économie, de la géologie, des citoyens, de la science, de la Santé Publique et des similitudes avec la situation en France

15

Gaz de schiste sur l'Île-d'Anticosti: Hydro-Québec aurait cédé un trésor

Hydro-Québec étant ici Thierry Vandal, président d'HQ, Claude Béchard, ministre des ressources naturelles du Québec et Jean Charest, premier ministre. Les droits de prospection pétrolière dédés au privé pourraient représenter des milliards de dollars

 

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET
Ministre de l'Écologie de France

La ministre de l'Écologie de France a annoncé la création d'une mission chargée «d'évaluer les enjeux environnementaux» des gaz de schiste. Au Québec les élus.es de l'opposition tente toujours d'obtenir un moratoire. David Suzuki et Thomas J. Mulcair fustigent le gouvernement du Québec pendant que l'ancien premier ministre Lucien Bouchard facturera 700$ de l'heure à Talisman Energy pour faire la promotion du gaz de schiste et que les citoyens et citoyennes débattent des gaz dans toutes les régions du Québec

 

Le gaz hilarant de la démagogie

Dans le coin droit la gagnante du trophée "langue de bois" Madame Nathalie Normandeau, vice-première ministre du Québec, Ministre des ressources naturelles et de la faune, députée provinciale de la circonscription de Bonaventure - Région Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine. La phrase gagnante: « Écoutez, une vache émet plus de CO2 dans l'atmosphère qu'un puits (de schiste). Je veux dire, c'est factuellement prouvé. Est-ce qu'on peut arrêter de faire ce genre de démagogie » Dominic Champagne, le metteur en scène écrit à sa ministre, Nature-Québec répond à la ministre et nous on se désole

04

Manifestants des Îles-de-la-Madeleine devant le parlement de Québec

Gaz naturel et gaz de schiste. Gastem a aussi "claimé" les Îles-de-la-Madeleine

 Les habitants des Îles-de-la-Madeleine ne veulent rien savoir de l'industrie des gaz de schiste qui se propose de venir forer bientôt sur leur petit archipel, encore plus fragile, disent-ils, que les terres de la vallée du Saint-Laurent. La plupart des Madelinots qui ont manifesté devant les bureaux de la compagnie gazière Gastem, au centre-ville de Montréal ou devant le parlement de Québec sont soit des résidents permanents ou temporaires de la "Grande Terre". La population s'inquiète aussi du projet de forage pétrolier sur le gisement Old Harry par Terre-Neuve

03

La baloune du gaz de schiste va bientôt péter. On se fait voler tout rond. Nationaliser les gaz de schiste?

Quoiqu'en disent l'Union des municipalités et les partis de l'opposition à l'Assemblée nationale du Québec, le Parti Libéral n’a pas improvisé sa démarche d'exploitation des gaz de schistes ou de shale en territoire québécois. C’est un plan orchestré depuis longtemps. JoPublic en fait la preuve

02

Du gaz dans l'eau. L'ABC du schiste/shale

Le gros risque derrière l’exploitation du gaz de schiste, c’est la contamination de l’eau. Parce qu’une fois qu’on a contaminé une nappe d’eau souterraine, il est plutôt difficile de la décontaminer...N'oubliez pas que si vous êtes propriétaire, le sous-sol de votre terrain ne vous appartient pas!

01

Prospection gazière: des leçons pour le Québec

La vallée du Saint-Laurent recèle du gaz naturel emprisonné en profondeur dans une roche dure comme de l'ardoise: le shale. Des centaines de forages gaziers sont prévus ici dans les prochaines années. Mais l'opération suscite la méfiance des citoyens. La Pennsylvanie a déjà commencé à forer son sous-sol, non sans en subir les conséquences. Mais en Pennsylvanie rurale, dévastée par la pauvreté, on continue de voir le gaz de shale comme une manne tout en supportant de plus en plus mal, les conséquences