En  2009 le déficit de l'État grec était truqué !
Le Président de la Statistique grecque encourt la prison à vie

C'est peut-être un scandale d'ampleur européenne qui couve actuellement dans le bureau du procureur d'Athènes : le gouvernement de Georges Papandréou aurait invité l'Elstat, l'institut statistique grec, ( 01 )  à surestimer le déficit 2009 pour mieux faire passer les réformes auprès du peuple grec.

Le procureur d'Athènes, Grigoris Peponis, a obtenu le 23 février 2012 de la Vouli, le parlement grec, une commission parlementaire d'enquête concernant le niveau du déficit public hellénique en 2009.

Textes par: Romaric Godin et al.
Sources: Quotidien grec
Ekathimerini,
La Tribune, Décap'Actu, Wiki Greeks
 

 

Choix de photos, mise en page et références : JosPublic
Publication : 2 mars 2012

Les chiffres auraient été aggravés afin que le déficit grec devînt ainsi un record dans la zone euro et pût faciliter dans les esprits grecs l'acceptation des mesures d'austérité douloureuses

 
 
 

Révélations - Malheur à celle qui a dit la vérité

 
 

Le conflit institutionnel aurait dû être évident pour tous dès le départ. Andreas Georgiou, est un technocrate de carrière salarié du Fonds Monétaire International FMI ( 02 ) a été nommé à la tête de ELSTAT en 2010 par les responsables de la Banque centrale européenne ( 03 ) pour aider à restaurer la crédibilité nécessaire à la Grèce pour obtenir de l'aide de la troïka. ( 04 )

De son point de vue, il a ensuite fait exactement ce qu'il était censé faire – présenter une image neutre du passif financier réel du gouvernement de la Grèce. Cependant, ce faisant, il consultât tout le monde à ELSTAT qui était là à son arrivée. Il obtint leur vision de la situation et ensuite les discrédita tous à travers le processus de reformulation de ce qui doit entrer dans le déficit du pays. Cette décision mit le feux aux poudres et il n'a pas reculé.

L'affaire s'est ébruitée en septembre 2011 lorsqu'une ancienne employée et membre du conseil d'administration de l'Elstat, l'Institut de statistique grec, Zoé Gorganta, professeure d'économétrique, a révélé que le chiffre du déficit public de 2009 avait été gonflé artificiellement lors de sa révision à la hausse en novembre 2010 de 13,6 % à 15,4 % du PIB.

Selon cette administratrice, qui a été évincé du conseil d'administration, ces chiffres auraient été aggravés à dessein afin que le déficit grec dépasse celui de l'Irlande, devienne ainsi un record dans la zone euro et puisse faciliter dans les esprits grecs l'acceptation des mesures d'austérité douloureuses proposées par le gouvernement.

Selon Georgantas, le prétexte technique pour cette inflation soudaine du déficit a été d'inclure, à la dernière minute, des sociétés para et péri-publiques, qui sont toujours en évaluation pour être démantelées. Elle affirme que ces organismes sont inclus dans le déficit de l'État sans vérification comptable comme l'exigent les critères de l'Eurostat.

Les autres membres du conseil d'administration voulaient voir inclure leur opposition au procès verbal, mais, toujours selon Zoé Gorganta, Georgiou aurait dit qu'il retiendrait ce qu'il voulait dans le compte rendu.

 
 

Responsabilités politiques

 
 
 

Georges Papandréou ( 05 )

 

Giorgos Papakonstantinou  ( 05 )

Derrière ces accusations semblent d'ores et déjà mouillées jusqu'au cou les figures du premier ministre socialiste de l'époque, Georges Papandréou et de son ministre des Finances d'alors

La responsabilité des ministres devra du reste être une des principales questions auxquelles devra répondre la commission d'enquête parlementaire: auraient-ils commandité le tripatouillage des chiffres.

Mais la question de la responsabilité européenne ne manquerait pas de se poser. L'Elstat fondé en août 2010 sur le modèle des autres instituts statistiques européens. Son principal critère a été l'indépendance du pouvoir politique afin que ne se reproduisent pas les « trucages » de comptes qui avaient permis entre 2000 et 2004 au pays d'entrer sans difficultés dans la zone euro. Eurostat, du reste, a validé la correction de novembre 2010 sans broncher.

 
 

Défense de l'Elstat

 
 

Selon le quotidien grec Ekathimerini, Andreas Georgiou aurait insisté sur la surveillance européenne qui aurait alors cautionné ses calculs, gage pour lui de leur justesse

Il a néanmoins soumis au procureur un dossier de 74,500 pages pour lui expliquer le mode de calcul du déficit et a effectué le 22 février 2012 une déposition de 110 pages..

Il réfute toute pression gouvernementale et proclame son indépendance absolue.

A Luxembourg, Eurostat proteste également de la régularité absolue des comptes grecs. Un ange passe sur Bruxelles.

Andreas Georgiou

La transmission de l’affaire au parlement a provisoirement évité au président de l’Elstat, d’être mis en examen pour « atteinte à la sûreté de l’État », et de risquer une condamnation de prison à vie. Le président de l'Elstat depuis sa fondation se défend pied à pied depuis le début de l'affaire.

 
 

Combat politique

 
 

 Lukas Papadémos ( 06 )

La commission parlementaire devra donc déterminer s'il y a eu falsification ou pas. Il est à souhaiter qu'elle puisse agir en toute indépendance dans un climat politique grec lourd, malgré le gouvernement « d'union nationale » de Lukas Papadémos.

Cette affaire a ainsi été l'occasion de plusieurs passes d'armes entre le partie politique Nouvelle Démocratie, accusée d'avoir falsifié les comptes de 2000 à 2004, et le parti Pasok de Georges Papandréou. ( 07 )

Si cependant il s'avère que ces accusations étaient fondées, le rôle de l'Union européenne en Grèce prendrait alors une couleur bien trouble. Et son engagement sur place pour "contrôler" les comptes grecs, décidé le 21 février 2012, prendrait une certaine saveur.

 
 

Une raison de plus d’expulser la troïka
Union Européenne -  Banque Centrale Européenne - Fonds Monétaire International

 
 

La commission parlementaire grecque devra donc faire la lumière sur un scandale susceptible de révéler la gigantesque entreprise de corruption qu’est devenue la « construction » européenne.

 

Si cette première victoire de la liberté est encourageante, il est à craindre que tout soit fait pour lui mettre des bâtons dans les roues et les médias français - champions de la désinformation - testent déjà leur manœuvre de décrédibilisation sur le thème éculé de « théorie du complot ».

Il est désormais indéniable que la troïka n’a plus aucune crédibilité pour "contrôler" sur place les comptes grecs, comme il a été décidé le 22 février 2012.

 
 

A quand une commission d’enquête parlementaire en France ?

 
 

Au-delà du cas grec, il faudra également tirer toutes les conséquences de cette révélation : c’est bien sur la base de chiffres bidonnés que les finances françaises ont été ponctionnées par dizaines de milliards.

Dès la première aide, il avait été dit en séance de commission des finances que la Grèce ne remboursera pas, sans que cette juste prédiction ne soit contredite. C’est donc en toute connaissance de cause qu’ont été détournés des milliards appartenant aux français pour le compte des usuriers de la Grèce, dans une gigantesque manipulation.

En attendant que toute la lumière soit faite et que soient jugés et condamnés ceux qui auraient triché pour asservir les peuples et servir la troïka, il devient évident que la manipulation de la crise visait à mettre en place le fameux « Nouvel Ordre Mondial » ( 08 ) où les banquiers mettraient en faillite les états pour installer une dictature en Eurozone, puis en Europe, puis ailleurs.

Pour accéder à d'autres textes à propos des finances publiques, cliquez ici

Notes & Références encyclopédiques:

01

Qu'est-ce que Elstat, l'institut statistique grec ?

Retour au texte

02

Qu'est-ce que le Fonds monétaire international ?

Retour au texte

03

Qu'est-ce que la Banque centrale européenne ?

Retour au texte

04

 
 

Qu'est-ce que la Troika ? Il s'agit de la Banque centrale européenne, le Fonds monétaire internationale et l'Union Européenne qui en cartel organisent les prêts pour la Grèce

 
 

Retour au texte

05

Qui sont Georges Papandréou et Giorgios Papakonstantinou ?

Retour au texte

06

Qui est Lukas Papadémos ?

Retour au texte

07

Que sont Nouvelle Démocratie, et le Pasok ?

Retour au texte

08

Qu'est-ce que le Nouvel Ordre Mondial ?

Retour au texte