Retour à :  Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Finance - Fiche: Où va votre argent

Tableau du déshonneur
 ici page 2- vers la page 1

Abuseurs, abuseuses et chantres cyniques
du système financier et économique

 
22
 

Alain Bellemare de Bombardier et le Dr Philippe Couillard du Parti Libéral du Québec, des voleurs de cuillères

À la fin, même s'ils se font chauffer les oreilles depuis des jours, les dirigeants de Bombardier tiennent bon. À une exception près, ils n'annulent pas leur augmentation controversée de 32 millions $. Ils consentent seulement à reporter la moitié jusqu'en 2020. Rien à faire. L'avenir de Bombardier serait en jeu. Sans ces millions $ juteux, l'entreprise ne pourrait plus embaucher les «meilleurs leaders du monde» braillent-ils tous en choeur.   Est-ce leur faute si les «meilleurs du monde», comme par hasard, ce sont eux ?

21

Des gens d'affaires se comportent comme les arnaqueurs qu'ils sont

Certains propriétaires font tourner les coins ronds à leur entreprise, offrent de faux rabais ou omettent de tout dire à leurs clients. Qui donc? Voici celles ayant écopé des plus lourdes amendes en 2016. Parmi elles: Toyota, Club Piscine, Kia, Brault & Martineau et Groupe Laro Alta, etc...

Nadeau,Yvon

Yvon NADEAU

L'éthique d'affaires du protégé de Laurent Lessard

L’ex-conseiller politique de Laurent Lessard n’a pas versé un sou des revenus de location des chalets qu’il gère au mont Adstock, malgré une entente notariée avec la station de ski qui a reçu un million $ en subvention. 

07

Maître Christian JOLY

L'éthique de maître Christian Joly mise à rude épreuve pour protéger Joël Gauthier et Tony Accurso

Probablement pour une question de fidélisation de sa clientèle, son bureau et lui-même ont fait une abstraction mentale légale, mais immorale, en ne déclarant pas à la Haute autorité des marchés financiers que Tony Accurso finançait certains acquéreurs. Comment se justifie-t-il? L'AMF ne lui aurait-il pas posé la bonne question? Ayoye! Vlan dans l'éthique!

20

Luc VILLENEUVE
Ex-président de la firme de comptables Deloitte

 

Luc Villeneuve ex-président d'une firme de comptables fait du financement illégal durant la Commission Charbonneau

L’ex-patron d’une des plus grosses firmes de comptables au pays vient de se faire pincer dans une affaire de sollicitation électorale illégale au profit du Parti libéral du Québec (PLQ).  Encore un épris du "je me moi" au-dessus des lois.  Je suis un intouchable du groupe du 1% qui mène le monde, moi; le menu fretin qui défile devant la Commission Charbonneau pour financement illégal de partis politiques ne me concerne pas, moi;  dans mon cas, c'est mon droit, puisque je suis un Libéral, je finance mon parti politique et c'est légitime et de toute façon je connais du monde bien placé, moi!  Les lois, la morale, l'éthique c'est pour les pleuviottes.  Les affaires sont les affaires et après moi le déluge.  Est-ce ainsi que cet homme réfléchi?

18

Marc-A BIBEAU
Président des Centres d'achats Beauward

 

Marc-A Bibeau un passe-muraille du financement politique à l'éthique étrillée mais sans blâme officiel de la Commission Charbonneau

Même si la Commission Charbonneau n'a pas écrit le mot "Blâme" en toutes lettres dans son rapport, il est impossible de le lire sans en arriver à la conclusion que Marc-A Bibeau jouait sur les mots et que toute son activité de financement du Parti Libéral du Québec reposait sur une manoeuvre pour contourner la loi sur le financement des partis politiques.  Bien sûr, il faudrait pour en avoir une preuve irréfutable que la police québécoise et le bureau du procureur de la Couronne cessent de protéger l'oligarchie québécoise.  Pour le moment, la culpabilité de Marc-A. Bibeau n'est pas établi par un tribunal.  Aurons-nous le plaisir de le voir parader devant ses pairs (citoyens et citoyennes d'un jury) ou si comme bien d'autres il s'en sortira sans autre conséquence qu'une réputation ternie par sa propre attitude quant à l'éthique des affaires et du politique.

18

 

Daniel GAGNIER

Daniel Gagnier du Parti Libéral du Canada et du Québec: un conflit d'intérêts de plus ou de moins!

Il aura fallu 30 ans aux Parti Libéral au Canada pour saisir les conflits d'intérêts de l'homme.  «Nous reconnaissons que les actions de M. Gagnier étaient inappropriées, il a pris ses responsabilités et s’est retiré».  Le chef libéral a dit s’attendre «à de hauts standards éthiques» chez ceux qui l’entourent.  Il affirme même que Gagnier n’aura plus de rôle «à long terme» au sein du parti.  En 48 heures on est passé de l’acceptable à l’exil. - JosPublic

18

 

Andrew FASTOW
Directeur des finances chez Enron

 

Andrew Fastow: un comptable crapuleux s'excuse tout en continuant de jouir de ses frauduleux millions $

Sorti de prison après y avoir passé cinq des 10 ans qu'il devait purger, Andrew Fastow l’ex-directeur financier d’Enron, après avoir trahi ses acolytes donne maintenant des conférences sur la bonne gouvernance.  Il avoue ne jamais s’être posé de questions de nature éthique du temps où il était directeur financier. Le 16 août 2015, il donnait une conférence pour la Société canadienne des secrétaires corporatifs réunis en congrès. Voilà un comptable qui par cupidité et aveuglement volontaire à faire perdre les fonds de retraites et emplois de milliers de travailleurs, fait faire faillite à 7 entreprises. Comment peut-on lui prêter encore un once de crédibilité?

17

Richard GARNEAU
président de
Produits forestier Résolu. Salaire et bonus: 1 458 926$
Prix stock: 1 010 264$
Attribution d'options:
1 010 264$
Équité investi: 408 840$
Nouvelle subvention de:
1 096,055$
Avec des revenus de cet ordre a-t-on besoin de mentir en plus?

Président du conseil d'administration fantoche de Produits Forestiers Résolu, Richard Garneau: résolument menteur et démagogue, il manipule des médias crédules

La crise chez "Produits Forestiers Résolu" est une tromperie et n'a rien à voir avec Greenpeace. La compagnie et son conseil d'administration misent sur la ville de Calhoun dans l'État du Tennessee aux États-Unis et y investissent 105 M$ pour y transférer des emplois d’Alma. La nouvelle provient de Charles Lecavalier de l'équipe d'enquêtes de l'Agence QMI. Le président de la compagnie nous a menti, le maire Jean Tremblay et sa femme nous ont fait un des grands spectacles de démagogie de l'histoire du Québec et le premier ministre de la Province le Dr Philippe Couillard fut à la hauteur de son talent de manipulateur de la langue de bois. Ses déclarations sur le sujet démontrent une collusion évidente avec le président de la compagnie et "Là-là" Tremblay "sépulcre blanchi" catholique du Saguenay.

Duhamel

Claude Duhamel facilite l'évasion fiscale de professionnels.les de la santé affirme Revenu Canada. Lui et sa compagnie plaident coupables le 11 mars 2015

Le réseau Prospector, qui comptait des centaines de dentistes et autres professionnels parmi ses investisseurs, a plaidé coupable à des accusations d'évasion fiscale le 11 mars 2015. La société a payé une amende 1 million de dollars sur-le-champ, précise Julie Pronovost, porte-parole de l'Agence du revenu du Canada (ARC).

Prospector était accusé d'avoir consciemment contrevenu à la loi en ne déclarant pas des revenus de 7 millions en 2007 provenant de la vente de franchises. L'amende correspond à plus de 100% de l'impôt éludé.

Claude Duhamel

En réalité ce dossier devrait être classé dans Évasion fiscale et paradis fiscaux, mais l'attitude de Revenu Canada et son incapacité à présenter des preuves crédibles en cour renvoie le dossier à l'éthique et la morale des gens d'affaires. Surtout des dentistes qui se lancent dans la vente de logiciel de récupération des créances.

16

Pierre et Laurent BEAUDOIN

 

Les Beaudoin, père et fils à la tête de Bombardier seraient des irresponsables fiscaux

On aura beau blâmer une compagnie de faire de l'évitement fiscal, cela n'occulte en rien que cette compagnie n'a pas de vie propre et on l'oublie souvent, tout occupés que sont les gouvernements et les médias à cacher les noms de ceux et celles qui administrent ces entreprises. Donc ce sont ces dirigeants qu'il faut interpeller. La majorité des grandes compagnies dont le siège social est au Québec, n'ont plus de québécoises que le nom et les employés.es, comme SNC/Lavalin. Dans le cas de Bombardier, la famille Bombardier est toujours propriétaire et les Beaudoin en étaient les gestionnaires. N'ont-ils aucun sens de la communauté et aucun respect pour ceux et celles qui paient avec leurs taxes les généreuses subventions dont ils bénéficient ?  Comme l'énonce ci-bien le chroniqueur du journal La Presse/Gesca, Patrick Lagacé, il s'agit ici d'attitude immorale malheureusement cautionnée par des ministres québécois - JosPublic

07

Lord Conrad BLACK

 

L'ex-canadien Lord Conrad Black: le donneur de leçons perd l'Ordre du Canada

Portrait d'un des barons des affaires canadiennes. Conrad Black: l'homme qui un temps possédait les plus grands médias du Canada et qui donnait des leçons de vie dans ses éditoriaux, qui s'était battu pour que les Québécois ne puissent voir leur langue honorée au Québec, qui détroussait ses partenaires dans des montages financiers douteux, qui avait renoncé à sa citoyenneté canadienne pour recevoir l'honneur de porter son nom ennobli par la reine d'Angleterre devenant Lord Black of Crossharbour. Et bien cet homme a fini de purger son temps de prison et...

13

Pierre-Karl PÉLADEAU

 

Pierre-Karl Péladeau: mieux connaître le phénoménal phénomène!

Vous trouverez un amalgame de textes qui le décrivent et nous permettent de mieux le connaître. Il est dans cette chronique, car son parcours est loin d'être d'une éthique exemplaire. Voici le cheminement d'un homme d'affaires pugnace dont l'enfance difficile dans un monde de riches aux valeurs contradictoires l'a jeté dans les bras d'un communisme théorique. Plus tard désabusé il fera la promotion de son contraire. Homme instruit sortant des plus grandes écoles en droit et en philosophie est devenu libertarien et populiste. A partir de 2014 et de son implication en politique, nous ne pouvons que lui souhaiter et nous souhaiter qu'il ne prenne pas la même route que Sylvio Berlusconi, magnat des médias et ex-dirigeant du gouvernement italien. Prendra-t-il le rôle d'un homme d'affaires ubuesque, d'un dictateur à la Citizen Kane ou d'un sauveur démocrate?

15

Maître Louis LAGASSÉ
Notaire notoire de Sherbrooke

 

Me Louis Lagassé: un notaire québécois se fait traiter d'«escroc !» en France

Un notaire québécois en France nous fait honte. Il a été mis en examen pour abus de bien social, banqueroute et détournement de fonds. Déjà, au Québec, il est parvenu à soutirer de l'argent à Investissement Québec, obtenu des contrats sans appel d'offres auprès d'Hydro-Québec pendant qu'il siégeait au conseil d'administration! Un homme d'affaires de Sherbrooke comme les aimait Jean Charest. Évidemment, l'amour en politique comprend des retours d'ascenseurs tels que les 20 000$ de contributions de Me Louis Lagassé à la cagnotte du Parti Libéral du Québec.

14

Maître Louis DEMERS
Avide avocat

 

Maître Louis Demers dénigre les gens trop honnêtes !

Pendant que l'entrepreneur Tony Accurso se démenait pour éviter d'avoir à témoigner devant la commission Charbonneau, son avocat publiait un livre dans lequel il lance une charge en règle contre la Commission et «les gardiens de la pureté» qui s'en sont pris à son client ces dernières années. Comment peut-on être avocat et cautionner, peut importe la raison, la fraude du bien commun. Le mépris pour l'honnêteté en affaires devrait être sanctionné par le Barreau qui endure dans ses rangs ce genre d'avocat qui encense sa propre turpitude et celle de ses clients - JosPublic

08

Karen WENSLEY

 

Karen Wensley et les experts comptables du déshonneur

L’auteure de cette chronique traite de l’éthique des affaires et se demande pourquoi autant de personnes croient qu’en affaires, l’éthique n’existe pas. JosPublic lui donne la réplique et conclut que ce sont les comptables eux-mêmes qui devront se révolter contre leurs clients fraudeurs. D'aucuns trouveront la mission impossible, donc si c'est le cas, rien ne changera ! Inacceptable? Faudra-t-il que les gouvernements s'impliquent? La loi des professions existe déjà mais comme c'est de l'autorégulation, ça ne va pas loin!

01

Benoît LABONTÉ

 

Benoît Laliberté: une leçon sur comment frauder, rester en affaires et s'enrichir!

L'entrepreneur controversé Benoît Laliberté, qui s'est fait connaître avec le fournisseur de solutions informatiques Jitec au plus fort de la bulle technologique en 2000, est toujours bien en piste. Reconnu coupable de fraude fiscale et de délit d'initié après la chute de Jitec, il tente aujourd'hui d'inscrire sa nouvelle entreprise Téliphone au Nasdaq, dit la nouvelle.  JosPublic ajoute: et nous devrions avoir confiance?

09
 

Mario Hannouche, un pharmacien qui se croit génial!

Au cours des dernières années, un pharmacien montréalais a aggravé des pénuries de médicaments -notamment des traitements anticancéreux - en achetant de grandes quantités de comprimés en rupture de stock, avant de les revendre à ses collègues pharmaciens.  Mario Hannouche vient de plaider coupable à 13 chefs d'accusation devant le Conseil de discipline de l'Ordre des pharmaciens. Il devrait être radié pendant 18 mois et payer près de 20 000$ d'amende.

10

Edward A BURKHARDT

 

Des gens d'affaires cachés sous le voile corporatif dont Edward A Burkhardt, un chef d'entreprise normal

Edward A Burkhardt est un chef d'entreprise qui assume le fait qu'une entreprise n'a pas de rôle social à jouer. D'aucuns peuvent contester la raison d'être de toutes firmes qu'elles se résument à dégager un profit de leurs activités économiques, dans ce cas-ci, des activités ferroviaires. Tout en respectant les lois lorsque c'est "possible", ajouteront la majorité des propriétaires d'entreprises. Depuis sa création, les administrateurs de Montreal Maine & Atlantic railway et de World Railway exercent un lobby constant, soit directement ou par les Chambres de commerce ou le Conseil du Patronat, sur les élus.es pour qu'ils et elles déréglementent le transport ferroviaire.

11

Pouvoir et richesse: affaire de psychopathe ? Tricheurs les riches ?

La psychopathie, vous connaissez? Des personnes sans aucun remords de ce qu'elles font subir de mal aux autres. Si les symptômes sont bien connus le diagnostic, lui, se trouve, la plupart du temps, compliqué par le déni du malade, qui refuse de l'admettre. Avant de passer un jugement il est prudent de bien saisir les différentes gravités de la pathologie. JosPublic vous invite à faire toutes les nuances possibles pour ne pas mettre tout le monde dans le même panier.

12

Des gens d'affaires le coeur sur la main et la main dans l'...!

Des sièges du conseil d'administration de la fondation du centre hospitalier Charles-LeMoyne, en Montérégie sur la rive-sud de Montréal, occupés par des témoins non volontaire de la commission Charbonneau...! Conflits d'intérêts assurés.

02

Jean Bernier

Richard Boucher

Michael S Ciskowski

André Bilodeau

Pierre Bourassa

Gisèle Durand

Micheline Lapointe-Cabana

Carol Lehoux

Michel Lehoux

Jacques Ouellet

Léo-Paul Therrien

Encore plus....cliquez ICI

Fixation du prix du pétrole: Bandits à la pompe d'essence

Le Bureau de la concurrence du Canada a déposé des accusations criminelles contre de grandes entreprises pétrolières telles que Irving Oil, Ultramar et bien d'autres dans la province de Québec.  Mais aussi contre des individus qui sont souvent de nos connaissances et de qui l'on ne s'attendrait pas à un tel comportement.

 
 

Yvon BOYER et Luc MORIN

 

Yvon Boyer et Luc Morin, une sentence clémente pour des soudoyeurs de fonctionnaire

Les faits remontent au début 2010, alors que les actionnaires de l'entreprise Développement B&L inc. étaient déjà engagés dans le développement immobilier à Beauport. Sans même avoir été sollicité, Morin avait glissé une enveloppe contenant 5 000 $  dans la poche de Benoît Côté, le commissaire à l'habitation à la Ville de Québec qui accompagnait notamment l'entreprise dans le projet de construction des Jardins d'Évangéline. M. Côté avait avisé sa supérieure en prenant connaissance du contenu de l'enveloppe.

04

Louis VACHON

 

Louis Vachon, le PDG donne une méchante leçon d'affaires avec l'argent des actionnaires!

En 2012, monsieur Vachon a fait abolir 300 postes, annoncé des dividendes aux actionnaires au dernier trimestre et avec d'autres hauts dirigeants a utilisé ses options d'achat pour empocher collectivement 4 millions de dollars. N'était-ce pas l'argent des actionnaires et des employés.es ? N'est-ce pas un cas de délit d'initié, devrait-il y avoir une enquête de la Haute autorité financière ?

05

Alain BOUCHARD

 

Il faut se lever tôt pour voir sa rémunération augmentée de 58 % en 2011 et de 119 % en 2012. Pas si on est PDG de Couche tard et se nomme Alain Bouchard

Le président et chef de la direction d'Alimentation Couche-Tard, Alain Bouchard, a vu sa rémunération augmenter de 58%, à plus de 3,3 millions $ pour l'année 2010. Son salaire de base a crû de près de 24 %, à 1,03 million au cours de l'exercice terminé le 24 avril, selon la circulaire publiée en vue de son assemblée annuelle de 2011. 

06

Alain Hébert

Jean-Philippe Hébert

Konstantinos Digaletos, Michael Digaletos et James Digaletos

Denis Goulet

Navid Kanani

Daniel Kochenburger

Rolland Ménard

Luc Ouellette

Dave Sirois

Finalement, la fraude fiscale n'aura pas enrichi quelques-uns de nos prétendus héros du commerce québécois

Il est toujours intéressant de savoir qui sont nos voisins commerçants fraudeurs et surtout de pouvoir éviter de faire affaires avec eux. Faire de la charité pour être bien vu et subrepticement passer la facture à l'ensemble de la population; être avocat, faire la morale aux autres et opérer son cabinet avec de l'argent blanchi pour ne pas payer ses impôts. Voilà ce qui horripile JosPublic.

 
 

Michel GIRARD

Les banquiers sont des "banksters". Le vol financier une norme plutôt qu'un sacrilège

Doux Jésus que ce n'est pas facile de croire en la bonne foi des grands financiers de la planète. Il ne se passe pas une semaine sans qu'un nouveau scandale financier n'éclabousse le monde de la haute finance.

 

 

Jean-François LISÉE

De bonnes nouvelles pour nos riches mais qui rend malades les économistes et comptables honnêtes

Jean-François Lisée parle des riches du Québec et de leur attitude déconnectée face à la valeur réelle du travail et de l'argent. Il reprend le slogan du mouvement Occupy Wall Street ( 01 ) "We are the 99% of the people", et affirme que le 1% se paie du bon temps... allons-y voir!

 

Pierre FOGLIA

 

Le génie par Pierre Foglia

C'est l'histoire d'une entreprise - CRC Sogema - spécialisée dans les services de conseil en gestion dans différents domaines, dont la finance!qui se place sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité pour justement éviter la faillite. Le syndic Raymond Chabot inc., en est venu à une entente avec les 160 créanciers auxquels Sogema doit autour de 9 millions, la faillite est donc évitée.

19

Michel David

Harold Giasson

Jérôme Hallé

Dany Morin

Suzie Lafontaine

Cinq personnes inscrites au tableau du déshonneur des gens d'affaires

Les cinq personnes inscrites au tableau du déshonneur des gens d'affaires ont toutes plaidé coupables devant la Cour du Québec. Elles ne sont pas les seules, mais ce sont pour octobre et novembre 2011 des cas types de personnes qui sont de bons voisins, charmantes en affaires, qui interviennent dans le débat politique pour dire qu'il y a trop de lois et de règlements qui encadrent les entreprises

 
 

Haîm Pinto

William Edery

J'aime mon comptable il me fait économiser de l'impôt ...sauf qu'il est en prison !

Une des questions qui se pose: que vaut la certification CGA inscrite à la suite du nom du comptable sur chaque carte d'affaires ? N'était-ce pas une garantie de l'Ordre des comptables ? Que fait leur comité de discipline?

 

Peter MUNK

Selon Peter MUNK, le président de Barrick Gold: «le viol collectif est une habitude culturelle» en Nouvelle Guinée

Le fondateur et président du Conseil d'administration de Barrick Gold et administrateur de la Société aurifère Barrick s'est récemment mis le pied dans la bouche en parlant des problèmes de son entreprise minière en Papouasie/Nouvelle-Guinée, mais il pense tout à fait ce qu'il a dit.

23

Pierre BEAUDOIN

Le président et chef de la direction de Bombardier, Pierre Beaudoin, a reçu au 31 décembre 2008, une rémunération de 7,83 millions $. En 2009, il a souffert car il n'a touché que 3,89 millions $. Cette année c'est le retour à la normale: 6,83 millions$. Donc sur 3 ans c'est un magot de 18 millions $ que le jeune PDG engrange.  

 

Diminuer leurs coûts d'opérations en mettant à risque la santé de leurs clients

Ces établissements de la province ont détenu des aliments à une température inappropriée, ce qui pose un risque pour la santé de leurs clients. Voici les avis de condamnation du Ministère de l'Agriculture, des pêcheries et de l'alimentation - août 2011. Vous voilà prévenu de l'éthique de ces commerces. Tentons d'imaginer la situation s'il n'y avait pas d'inspecteur, de règlement et de loi comme le rêvent les Chambres de commerce, les syndicats des commerçants.

 

Françoise BERTRAND

À propos de l'amiante et la mine Jeffrey, Françoise Bertrand perd la carte

Françoise BERTRAND, la présidente-directrice générale de la Fédération des chambres de commerce du Québec traite les associations de santé de pancartistes. C'est une affirmation audacieusement frivole lorsque l'on voit la liste. Jetez-y un coup d'oeil, cliquer sur le titre ci-dessus

 
 
 

 Quelles sont les moins pires entreprises au Canada ?

Le Palmarès 2011 des 50 meilleures entreprises citoyennes au Canada vient d’être dévoilé. Parmi elles figurent 12 entreprises du Québec. Pourquoi changer le titre pour dire que les meilleures sont les moins pires? C'est tout simplement que les critères choisis pour établir le palmarès sont bien, mais difficiles à évaluer dans leur application réelle. Quant aux autres entreprises, elles ne se sont pas présentées ou qualifiées?

 

Votre vie est entre leurs mains

Voici les avis de défauts des fabricants de voitures pour juin 2011. Les mêmes dont les membres des conseils d'administration vantent la qualité de leurs produits à coûts de millions dans tous les médias et combattent la réglementation des ministères et agences gouvernementales qui exigent des produits de sécurité pour la population.

Des maisons funéraires
qui dépensent l'argent de vos préarrangements

Vous avez payé pour un pré-arrangement funéraire. À votre décès, votre famille ou l'exécuteur testamentaire se fait dire que l'entreprise est fermée ou a fait faillite. Il lui sera alors impossible de récupérer les sommes déjà payées, puisque l'argent était déposé dans le fonds de roulement de l'entreprise funéraire. 24 mai 2011

Ces établissements n'ont pas déposé, dans les délais prescrits, l'argent de leurs clients qui avaient payé des pré-arrangements dans un compte en fidéicommis.

  • Résidence funéraire Michel Gravel sur le Chemin Royal à Québec, 5 270 $ d'amende (décembre 2008 et novembre 2009).

  • Maison funéraire Hébert & fils de l'avenue Louis-Hémon à Dolbeau-Mistassini, 5 270 $ d'amende (janvier 2009).

  • Maison funéraire Marcel Dion de la rue de l'Église à Normandin, 5 180 $ d'amende (janvier 2009).

  • Salon funéraire Komitas de la rue De Salaberry à Montréal, 4 520 $ d'amende (octobre 2009).

  • Salon funéraire Gérald Cloutier inc. de la route 108 à Beauceville, 3 770 $ d'amende (juin 2009 et février 2010).

  • Salon funéraire Vianney Danis de la rue Saint-Jean-Baptiste à Mirabel, amende de 1 510 $ (avril 2009).

  • Salon funéraire Gilbert & Turgeon de la rue Saint-Laurent à Lévis, 1500 $ d'amende (juin 2009).

Un compte en fidéicommis est détenu dans une institution financière. Il sert à y déposer, temporairement et en toute sécurité, l’argent que les consommateurs confient au salon funéraire. Le fait de placer les montants dans un tel compte protège l'argent des clients, notamment en cas de fermeture ou de faillite de l'entreprise.

Puisqu'il s'écoule généralement plusieurs années entre la signature du contrat d'arrangements de services funéraires et son exécution, les salons funéraires doivent obligatoirement déposer l'argent perçu dans un compte en fidéicommis. Un autre cas où l'État protège le consommateur.

 

Corruption: Rio Tinto plaide coupable en Chine

Alors que la Chine (via Chinalco) et Rio Tinto viennent de créer ensemble une joint venture en vue d'exploiter du minerai de fer en Guinée, l'entreprise, maintenant propriétaire d'Alcan au Québec doit faire face à des accusations de corruption.

La compagnie savait, un an avant les poursuites pour corruption par la Chine, qu'elle déboursait pour corrompre des officiels chinois.

 Malgré les demandes répétées de certains de ses propres cadres, la haute direction a préféré fermer les yeux et ne pas se démarquer des corrupteurs. Ce faisant, la compagnie a enfreint des lois australiennes relatives au "Anti-Foreign Bribery law and legislation". La compagnie a bénéficié directement des effets de cette corruption.

Une source à l'intérieur même de l'entreprise a révélé que Rio Tinto a ciblé des dirigeants des groupes d'aciéries et les a ensuite "corrompus" pour obtenir des données industrielles sensibles - une "pratique non écrite" mais répandue, selon cette source. "Si les aciéries chinoises n'avaient pas accepté, elles se seraient vues privées de toute fourniture de minerai de fer. Alors toute l'industrie a été corrompue", a expliqué cette source au China Daily.

Quatre employés de Rio Tinto ont été condamnés à des peines de sept à quatorze ans de prison, soit le directeur de Rio Tinto en Chine, Stern Hu et trois de ses collaborateurs chinois. Lors de leur arrestation en juillet 2009 à Shanghaï, ils avaient été accusés d'avoir volé des secrets d'État, à savoir des informations relatives à la position de la Chine dans le cadre des négociations sur le prix du minerai de fer.

Selon le quotidien officiel China Daily, ils auraient corrompu les employés de seize grands aciéristes chinois pour obtenir des renseignements sur les besoins chinois en minerai de fer.

Selon l'accusation, Stern Hu aurait accepté plus de six millions de yuans (près de 650 000 euros / 691 627,40 dollars canadiens $ CAD) en pots-de-vin et son collaborateur chinois Liu Caikui plus de trois millions. Rio Tinto n'a pas pris de mesures disciplinaires envers ses employés. Voilà qui ajoute un élément de plus à l'image déjà ternie de cette compagnie qui sévit au Québec et qui est branchée directement aux mamelles subventionnaires du gouvernement libéral de Jean Charest.

Sources : RFI, Dow Jones Newswire, China News 8 avril 2011. Commentaires JosPublic. Publié ici le 7 mai 2011

 

Un des responsable de la crise financière de 2007
triple ses revenus en 2010

Lloyd C.  BLANKFEIN
directeur exécutif de Goldman Sachs
Salaire et compensations 14,6 millions de $ US
29 janvier 2011 USA Source Forbes Magazine
En 2009 le salaire et compensations étaient de 25,84 millions $ En 2010 il a vu son salaire triplé
. Il ne faut pas oublier que ce monsieur n'est pas le propriétaire mais qu'un employé et renommé pour être un des grands responsables de la crise financière de 2007

La banque d'affaires a moins gagné d'argent mais son patron est récompensé par une hausse de salaire. Le conseil d'administration de Goldman Sachs, requin de Wall Street, a décidé de multiplier par trois le salaire du directeur exécutif, Lloyd Blankfein. Sa paie augmente ainsi de 600.000 à 2 millions de dollars (1,47 millions d'euros).

La générosité de la banque d'affaires ne s'arrête pas là. Elle a alloué un bonus de 12,6 millions de dollars (92,5 millions d'euros) à son patron, en hausse de 3,6 millions. Un niveau encore loin de celui d'avant la crise, Blankfein recevant à l'époque 68,5 millions de dollars de bonus, rappelle le New York Times. En plein milieu de la crise de 2009, le versement de 9 millions de stocks options au patron avait soulevé une rare vague d'indignation parmi le public.

L'augmentation de la paie de Lloyd Blankfein parait paradoxale, au vu de l'année laborieuse traversée par Goldman Sachs. Sa réputation a pris un coup sévère lorsque le gendarme de la Bourse américain, la SEC, l'a accusée d'avoir trompé ses clients sur certains produits financiers complexes. La banque a préféré verser 550 millions de dollars (404 millions d'euros) pour clore l'affaire.

Les résultats présentés par Lloyd Blankfein n'ont pas non plus été reluisants. Le bénéfice a chuté de 37% par rapport à 2009, à 8,35 milliards de dollars (6,13 milliards d'euros).

 

Hum! C'est meilleur par un professionnel des HEC!

Du pain pita et des bonnes pâtisseries confectionnés dans la saleté

Un résident de Laval, propriétaire des produits Pita Achtaroute situés au 1575, rue Antonio-Barbeau à Montréal, Carlos Haddad a été condamné par jugement suite aux plaintes répétées par la ville de Montréal pour avoir produit de la nourriture dans un lieu infect.

Est-ce le propriétaire ou Sam Ameen, universifié à l'Université de Montréal faculté des Hautes études commerciales HEC, qui occupe le poste de gérant, qui est responsable des événements. À moins que celui-ci ait été congédié après le troisième constat de la ville de Montréal. L'histoire ne le dit pas.

Voilà un règlement qui pourtant ne devrait pas être mystérieux pour tout gestionnaire le moindrement conscient du produit qu'il offre au client. 

«Le lieu ou le véhicule doit être exempt de contaminants, de polluants, de toute espèce d'animaux y compris les insectes et les rongeurs ou de leurs excréments. Le produit altérable à la chaleur à l'exception des fruits et légumes frais entiers doit être refroidi sans retard et maintenu constamment à une température interne et ambiante ne dépassant pas 4ºC jusqu'à sa livraison au consommateur, sauf pendant le temps requis pour l'application d'un procédé de fabrication ou d'un traitement reconnu en industrie alimentaire et qui exige une plus haute température».

Non seulement il a permis que des aliments soient contaminés mais en plus il a mérité à son patron trois amendes pour un total de 3 900 $. Décidément l'instruction ne donne pas de jugement à ceux qui n'en ont pas.

Source : Information sur l'entreprise au REQ 8 septembre 2010. Jugement le 3 mars 2011. Pour consulter la liste des 10 autres contrevenants à la loi cliquer ici

Bronfman Jr en prison ?

Edgar BRONFMAN Jr
ancien vice-président exécutif de Vivendi
condamné pour délit d'initié en Europe
Sentence: Prison avec sursis et amende 6,8 millions $
Edgar Bronfman Jr. est le fils d'Edgar Miles Bronfman et le petit-fils de Samuel Bronfman, qui ont fait fortune grâce à Seagram, longtemps spécialisée dans la vente de vins et spiritueux.

Ce canadien digne descendant de la célèbre famille des fabricants d'alcool qui fournissait la pègres états-unienne dans les années 1940 poursuit la tradition familiale d'absence de moralité financière.

En tant que vice-président de Vivendi, le sympathique Edgar jr. a écopé de 15 mois de prison avec sursis et d'une amende qui équivaut à plus de 6,8 millions de dollars CAN pour diffusion d'informations fausses ou trompeuses sur la valeurs réels d'actions sur le marché et manipulation de cours, en 2001.

Après cette condamnation, imaginez la confiance que l'on peu accorder dans son éthique d'affaires en tant que dirigeant de Warner Music. On s'imagine lire dans les médias que ce dernier fait des procès à qui téléchargera des chansons propriété de Warner Bros sur internet sans avoir contribué à son salaire. Hon!

L'Association des petits porteurs actifs (APPAC), qui représente plusieurs petits actionnaires réclamant compensation pour les pertes subies au début des années 2000, a souligné que la décision du tribunal parisien représentait une «grande victoire». «La justice comprend désormais très bien tout ce qui se passe dans les sociétés en terme de délits d'initié et de parachutes dorés. C'est un message fort aux chefs d'entreprise», a déclaré le président de l'association, Didier Cornardeau.
Extrait de la source Agence Reuters 21 janvier 2011

 

Hon! Les entreprises nous mentent?

La plupart des entreprises ne vous disent pas tout.
Faut-il prendre la chose comme une bonne blague?

Source: Revue Protégez-vous
Par Stéphan Dussault
ajout de commentaires par JosPublic
Paru le 21 avril 2011
La qualité de cette revue incite JosPublic à vous recommander de vous abonner pour mieux défendre vos droits de consommateurs

Chez Office Depot: vous voulez cet ordinateur portable en spécial, mais vous refusez la garantie prolongée et le sac de transport offert par le vendeur? Pour éviter les problèmes avec un supérieur qui exige qu'on lui greffe le plus d'extras possible, le vendeur vous répond finalement que le portable n'est pas en stock!

Chez Ford: vous trouvez que la jauge à essence prend du temps à descendre après avoir fait le plein? C'est voulu. Les ingénieurs automobiles la calibrent pour que le client soit satisfait de sa faible consommation, du moins pour quelques kilomètres!

Voilà le genre de «pieux mensonges» relatés récemment dans un intéressant reportage publié sur le site Web économique Bnet, filiale de la chaîne télé américaine CBS. L'animateur Scott Simon en discutait avec Phil Pierron un ingénieur de Ford Motor Company qui trouvait cela bien de rassurer faussement le consommateur.

    «Pieux mensonges» et omissions (très) volontaires

En 2005, la firme britannique de consultants The Aziz Corporation a carrément posé la question à des dirigeants d'entreprises.
Résultat: 37 % des patrons considéraient «acceptable» que leurs employés disent de «pieux mensonges» aux clients.       
Pour la suite de ce texte

page 2- page 1