Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Environnement - Eau - Souterraine - Irlande - Pesse 2005 et avant

Alimentation en eau potable
Le maire d'Irlande semonce Thetford

Cyberpresse
Actualites, jeudi 31 mars 2005
Nelson Fecteau
La Tribune le 4 avril 2005

Bruno Vézina
maire d'Irlande en Chaudière/Appalaches

Catégorie : Actualités
Taille : Court, 239 mots dans la tribune et 152 dans Cyberpresse

 

Thetford Mines - À la veille du dévoilement des résultats des tests de pompage de l'été dernier attendu normalement à la fin de février, le maire de la municipalité d'Irlande, Bruno Vézina, a laissé partir un coup de semonce qui ne laisse aucun doute sur les intentions de ce dernier si Thetford Mines décide d'opter pour l'alimentation souterraine à Irlande.

"Pour ce qui est des actions qu'Irlande entreprendra, l'une d'elles consiste à suggérer à Thetford Mines de diminuer considérablement sa consommation industrielle hydrovore et d'oublier le ''projet Irlande'' sinon la Ville devra assumer son entêtement et se frotter à un adversaire qui est prêt plus que jamais à entreprendre sa défense dans la Grande bataille de l'eau", d'avertir Bruno Vézina qui parle d'illogisme et d'incohérence de la Ville à vouloir s'accaparer à tout prix des ressources en eau souterraine de sa municipalité.

Le maire Vézina affirme avoir dirigé une équipe multidisciplinaire composée de spécialistes tel un hydrogéologue, un avocat, un urbaniste et un géographe afin de produire un document argumentaire portant sur l'opposition au projet de l'eau souterraine. "C'est un document volumineux très étoffé au point de pouvoir servir de modèle à d'autres municipalités aux prises avec le même genre de problèmes."

Le fer de lance de ce document serait l'assèchement de la rivière Larochelle et des puits de deux familles au cours des essais de pompage en 2004. L'assèchement de la rivière Larochelle avait fait l'objet de deux inspections les 7 et 8 octobre 2004 par le ministère de l'Environnement.

Au nombre des arguments militant contre le projet, M. Vézina soulève le fait que la Ville de Thetford Mines ose invoquer des fin d'utilités publiques alors que les deux tiers de l'eau sont destinés à des fins industrielles.

Le maire Bruno Vézina d'Irlande fait valoir qu'Irlande fournit déjà de l'eau à deux autres municipalités soit l'ancienne ville de Black Lake et St-Ferdinand pour un débit total de 3 millions de litres par jour. "Thetford veut en soutirer 23 millions de litres par jour de plus!"

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Environnement - Eau - Souterraine - Irlande - 2005 - Haut de page