Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Eau - Sondages

Politiques environnementales: les Canadiens se méfient

La Presse
Presse Canadienne
Ottawa
Le mardi 30 janvier 2007

Les Canadiens restent très sceptiques envers les principaux partis fédéraux lorsqu'il est question de politiques environnementales, a démontré mardi un nouveau sondage.

D'après l'enquête de Decima Research remise à la Presse Canadienne, 64 pour cent des répondants croient que les récentes annonces des conservateurs sur l'environnement visent surtout à séduire l'opinion publique, tandis que seulement 17 pour cent estiment qu'il s'agit vraiment d'engagements authentiques.

Les quelque 1000 personnes interrogées du 25 ou 28 janvier étaient divisées sur les accomplissements du chef libéral Stéphane Dion lorsqu'il était ministre de l'Environnement.

Pas moins de 37 pour cent d'entre eux étaient d'accord avec les conservateurs pour dire que le dossier de M. Dion est faible, tandis que 35 pour cent ont l'opinion contraire et que 28 pour cent d'entre eux n'ont pas d'opinion à ce sujet.

Lorsque le groupe Decima a demandé aux répondants quel parti gagnerait leur faveur si l'environnement était le seul enjeu des prochaines élections, le Parti vert s'est classé bon premier avec 24 pour cent des appuis.

Les conservateurs et les libéraux étaient essentiellement à égalité, avec respectivement 17 et 16 pour cent, tandis que le Nouveau Parti démocratique récoltait 10 pour cent des intentions et le Bloc québécois, 4 pour cent.

D'après le chef de la direction de Decima, Bruce Anderson, le sondage démontre que les Canadiens n'ont pas encore d'opinion ferme sur le dossier environnemental de Stéphane Dion, ce qui explique en partie pourquoi les conservateurs ont choisi de diffuser dès cette semaine des publicités attaquant le chef libéral à ce sujet.

Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Fiche Eau - Sondages - Haut de page