Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Santé - Dépistage des maladies - Regard

La maladie qui tique!
La maladie chronique de Lyme n'est pas couverte par l'Assurance-maladie du Québec
800 $ aux deux semaines pour se débarrasser de la maladie de Lyme

Au Québec, des centaines de personnes sont infectées par la maladie Borreliose de Lyme.

Malheureusement  pour elles, le système canadien de diagnostic de la maladie est très peu fiable. Pour obtenir un diagnostic sérieux les gens malades doivent se rendre aux États-Unis passer des tests et acheter leurs médicaments sur place. Le système québécois ne reconnaît pas la chronicité de la maladie et donc ne rembourse pas. Dès lors, si vous n'avez pas la maladie selon votre médecin, soyez assuré que votre assurance-salaire ou médicaments fera de même.

Dès qu'il y a eu de l'argent, il ne servit pas pour soigner mais pour faire de la statistique tout en tentant de prouver que la tique infectieuse n'était pas vraiment arrivée au Québec. Une chicane entre médecins repousse l'adoption de la thérapie états-unienne et plus récemment on apprend que même les antibiotiques ne seraient pas un guérisseur sans faille. En attendant la fin des tergiversations du Département de santé publique du Québec, les personnes atteintes endurent leur calvaire.  -
JosPublic

 
  • Le protocole IDSA choisi par les instances publiques de la Santé ne reconnaitrait pas la chronicité de cette maladie;

  • La fiabilité de tests utilisés au Québec serait remise en cause par Santé Canada amènerait de faux résultats donc de faux diagnostics et traitements inopportuns;

  • Le ministère Santé Canada a avoué à la fin de 2012 que les tests actuellement utilisés au Canada pour identifier les cas de maladie de Lyme ne peuvent pas détecter de nombreuses souches bactériennes à l’origine de la maladie de Lyme;

  • Peu de médecins suivraient les recommandations de Santé Canada quant au diagnostic clinique;

  • Il peut en coûter jusqu'à 800 $ aux deux semaines pour se débarrasser de la maladie de Lyme et l'obligation de se rendre aux États-Unis

Un peu d’histoire…

La maladie de Lyme a été décrite pour la première fois en 1977. Plusieurs cas ont alors été signalés chez des enfants de la ville de Lyme au Connecticut, aux États-Unis. Depuis, des milliers de cas ont été rapportés aux États-Unis, au Canada et dans des pays d’Europe.

Au Canada, les tiques qui peuvent transmettre la maladie de Lyme se trouvent dans les régions du sud du Manitoba, de l’Ontario, du Québec et de la Colombie-Britannique, ainsi que dans certaines régions du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Au Québec, ces tiques sont présentes surtout dans la région de la Montérégie.

La maladie de Lyme progresse au Canada. Cette progression serait due au fait que les hivers canadiens sont moins froids qu’auparavant, ce qui permettrait aux tiques de survivre plus facilement.

L’infection est causée par une bactérie, Borrelia burgdorferi, transmise à l’humain par la tique du chevreuil ou du cerf. Absent du Canada il y a 20 ans, le petit acarien y a pénétré à dos de rongeurs, de cervidés et d’oiseaux migrateurs, en provenance du Nord-est américain.

Il s’installe toujours plus loin au nord, inexorablement, le réchauffement climatique aidant. À l’aide de modèles prédictifs et de vérifications faites sur le terrain, les experts ont déterminé que la tique étendait son territoire vers le nord à une vitesse approximative de 46 km par année.

La tique s’est déjà bien implantée dans le sud du Manitoba, de l’Ontario, du Québec, de même qu’au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. Au Québec, l’acarien est maintenant endémique en Montérégie, en Estrie et dans certains sites du Centre-du-Québec.

Dans un récent « appel à la vigilance », la Direction de la santé publique de Montréal demande aux médecins du réseau de considérer l’hypothèse de la maladie de Lyme lorsqu’un patient présente certains symptômes après avoir fait des activités en plein air dans les régions où la tique est présente.

La maladie de Lyme constitue une sérieuse menace

La maladie de Lyme est en hausse au Canada. Le traitement et la sensibilisation de l’opinion publique restent cependant très insuffisants. La Fondation canadienne de lutte contre la maladie de Lyme (CanLyme) a pour vocation de sensibiliser davantage le public et de promouvoir la recherche, l’action éducative et le traitement de la maladie de Lyme.

  maladie de Lyme, dépliant

 

 

Sources: Nouvelliste/Gesca pour Power Corporation of Canada, Information du Nord Vallée de la Rouge, Les 2 rives La voix  pour TransContinental , Vivre à la Campagne pour La Terre de Chez nous et l'Union des producteurs agricoles du Québec; Ici-Radio-Canada pour la Société CBC/Radio-Canada

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 21 août 2014

 

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet: