Retour à : Plan du site- MétéoPolitique - Démocratie - Fiche Régime démocratique - Justice & Tribunaux

Directrice des poursuites criminelles et pénales du Québec en 2018

 
 

Me Annick Murphy , Ad. E.
Directrice des poursuites criminelles et pénales

 

Me Annick Murphy, Ad. E. a été nommée directrice des poursuites criminelles et pénales par le Conseil des ministres. Elle est entrée en fonction le 14 janvier 2015.

 
 

Admise au Barreau du Québec en décembre 1980, Me Annick Murphy a dédié sa vie professionnelle aux poursuites criminelles et pénales.  Elle a débuté sa carrière en 1981, à titre de substitut du procureur général affectée à la chambre de la jeunesse à Montréal. De 2003 à 2007, elle a exercé les fonctions de substitut en chef adjointe du procureur général au Bureau de la jeunesse de Montréal avant d’y occuper le poste de procureure en chef aux poursuites criminelles et pénales de 2007 à 2012.

Me Murphy a été nommée directrice adjointe aux poursuites criminelles et pénales en juin 2012.  Elle agira à titre de directrice des poursuites criminelles et pénales par intérim de juillet 2014 jusqu’à sa nomination en janvier 2015.

Au cours de sa carrière, Me Murphy a développé une expertise dans le traitement de la judiciarisation des adolescents, laquelle a été sollicitée au Québec, mais également à l’échelle internationale.  Elle a de plus contribué à la modernisation des infrastructures informatiques pour répondre aux exigences de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents mise en vigueur en 2003.

Me Murphy est l’initiatrice du Bureau des affaires de la jeunesse, qui a vu le jour en 2012 et qui réunit l’ensemble des procureurs québécois œuvrant en cette matière.

En septembre 2014, Me Murphy s’est vue décerner la distinction honorifique Avocat Émérite du Barreau du Québec (Advocatus Emeritus).  Cette distinction est décernée aux membres les plus méritants en signe de reconnaissance pour l’excellence de leurs actions professionnelles, pour leur parcours d’exception qui a contribué à renforcer l’image de la profession et du rayonnement dans leur milieu social et communautaire.

 

Source: site internet du Directeur des poursuites criminelles et pénales du Québec DPCP

Choix de photos, collection de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Mise à jour le 3 octobre 2018

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  Maître Geneviève Dagenais, procureure suspendue après avoir dénoncé un « manque de ressources »

Le Parti Libéral du Québec protège son monde des affaires et ses donateurs illégaux en coupant dans le budget de la Justice

Le système judiciaire du Québec rendu inefficace par de sombres coupures budgétaires. Des politiciens et politiciennes ripoux protègent leurs bailleurs de fonds.