Moteur de recherche en page d'accueil de MétéoPolitique

Répugnante politique de trois médecin au pouvoir à Québec, Yves Bolduc, Gaétan Barrette, Philippe Couillard, des lobbyiste, corporatifs pour les médecins. Manque d'intégrité, conflits d'intérêts. Abus de confiance, Députés Assemblée nationale du Québec, Honte, déficit de démocratie,

 Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Démocratie - Débat Politique - Province de Québec

Bolduc, Barrette et Couillard:
trois médecins pour soigner les conflits d'intérêts qui donnent le mal de coeur

Il y en a qui les ont crus. Ils avaient promis un gouvernement propre qui ferait table rase du lourd passé hérité de Jean Charest et qui agirait en toute transparence. À peine trois mois après avoir formé un gouvernement majoritaire à Québec, les libéraux ne cessent de nous surprendre par la vitesse avec laquelle ils réussissent à nous dégoûter de nouveau de la politique.

Portez attention aux physionomies des trois comparses dessus; le Dr Yves Bolduc n'en revient tout simplement pas, de se voir dans l'obligation de cautionner son ex-ennemi syndical Gaétan Barrette l'ex-président du syndicat des médecins spécialistes. Le Dr Gaétan Barrette lui, comme d'habitude, croit ce qu'il dit sans dire ce qu'il croit et regarder l'attitude du benêt Dr Philippe Couillard qui semble se demander ce qui se passe devant lui. Vraiment la médicalocratie à son meilleur!   - Jos Public

  Québec

Répugnante politique de trois médecin au pouvoir à Québec, Yves Bolduc, Gaétan Barrette, Philippe Couillard, des lobbyiste, corporatifs pour les médecins. Manque d'intégrité, conflits d'intérêts. Abus de confiance, Députés Assemblée nationale du Québec, Honte, déficit de démocratie,

 

Texte par Jacques LANCTÔT

Bref, on n'en peut plus des Nathalie Normandeau ( 01 ), des Yves Bolduc, des Gaétan Barrette, des Philippe Couillard ( 02 ), des Julie Boulet ( 03 ), de leur arrogance, de leurs petites combines et de leur impunité.

On a beau avoir découvert le pot aux roses avec la commission Charbonneau ( 04 ), ce qui ne serait que la pointe de l'iceberg, en fait, ils continuent tous de se servir comme avant, sans se préoccuper du sort de leurs commettants, et de distribuer les récompenses aux petits amis, comme si de rien n'était. Comme si ces centaines de millions de dollars qui nous ont été volés, que nous avons perdus, étaient la chose la plus naturelle au monde, comme si c'était inévitable. On nous le dit bien souvent avec un trémolo dans la gorge et les larmes aux yeux. Et il s'en trouve pour les croire, pour croire en leur sincérité et en leur honnêteté.

J'ai mon voyage!

Ici, personne n'est redevable. Le gouvernement est devenu un bateau fou, sans capitaine, qui navigue à vue. Mais ils ont tous pris la peine de se donner des parachutes dorés, des primes de performance ou de départ, des paradis fiscaux pour payer le moins d'impôt possible, tandis que nous, on doit se serrer la ceinture et payer jusqu'au moindre centime sous peine de pénalité.

 On nous menace de toutes les coupures, on nous oblige à un régime minceur, mais en fin de compte, c'est nous qui payons la note, c'est nous qui payons pour leurs combines tellement légales que c'en est honteux.

Toutes les occasions sont bonnes pour s'enrichir à nos dépens. Des activités humaines qui, au départ, n'avaient rien de lucratif et visaient l'amélioration de nos conditions de vie : garderies, hôpitaux, routes, construction d'infrastructures, recherche scientifique, éducation, santé, exploitation de nos matières premières, etc., sont devenues autant d'occasions pour s'enrichir honteusement à même les fonds publics. Même un fleuron de notre richesse nationale, Hydro-Québec, n'y échappe pas et refuse la transparence.

Ils ont décidé de ne pas donner suite au projet d'enseigner l'histoire du Québec au cégep;
ils demandent aux artistes de crier fort pour se faire entendre comme si cela allait leur redonner les coupures de 20% que le gouvernement libéral a effectuées;
ils laissent les commissions scolaires augmenter leurs taxes comme bon leur semble;
ils vont changer les règles du jeu dans les fonds de pension de leurs employés;
ils refusent d'exiger du gouvernement fédéral qu'il rende public le rapport secret sur les conséquences du péage sur le futur pont Champlain;
maintenant ainsi les citoyens dans l'ignorance, ils déposent à l'Assemblée nationale leur budget libéral en «langue bilingue», une première depuis la Révolution tranquille;
ils s'engagent à implanter l'enseignement de l'anglais intensif en 5e et 6e années, mettant en péril, aux dires des syndicats d'enseignants, la formation générale des élèves et leur réussite scolaire;
ils abandonnent l'engagement de réduire de 20% les émissions de GES, reléguant aux oubliettes les objectifs de 2020;
ils laissent en plan le projet de charte de la laïcité du gouvernement précédent, qui a mobilisé tant d'énergie;
ils blanchissent un ministre de l'Éducation qui s'en est mis plein les poches, etc.

Lamentable constat d'échec.

Dur, dur, dans de telles conditions, de profiter bellement des vacances de l'été. Et je ne vous parle même pas de la guerre qui a repris de plus belle dans la bande de Gaza.

Répugnante politique de trois médecin au pouvoir à Québec, Yves Bolduc, Gaétan Barrette, Philippe Couillard, des lobbyiste, corporatifs pour les médecins. Manque d'intégrité, conflits d'intérêts. Abus de confiance, Députés Assemblée nationale du Québec, Honte, déficit de démocratie,

Source: Canoë pour Québecor Inc.

Choix de photos, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 11 juillet 2014

  Pour faire parvenir ce texte à d'autres :  

Répugnante politique de trois médecin au pouvoir à Québec, Yves Bolduc, Gaétan Barrette, Philippe Couillard, des lobbyiste, corporatifs pour les médecins. Manque d'intégrité, conflits d'intérêts. Abus de confiance, Députés Assemblée nationale du Québec, Honte, déficit de démocratie,

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

 

Notes & Références encyclopédiques:

01

 

À propos de Nathalie Normandeau ex-vice-première ministre du Parti Libéral du Québec - Sur MétéoPolitique

 

Retour au texte

02

 
 

À propos de Philippe Couillard, premier ministre du Québec, ex-ministre de la santé dans le gouvernement Charest et partenaire d'affaires d'Arthur T. Porter - Sur MétéoPolitique

 
 

Retour au texte

03

 
 

À propos de Julie Boulet, ex-ministre sous le gouvernement Charest et député sous le gouvernement Couillard - Sur MétéoPolitique

 
 

Retour au texte

04

 
 

À propos de la Commission Charbonneau: Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction - Sur MétéoPolitique

 
 

Retour au texte

05

 
 
 
 
 

Selon le Dr Yves Bolduc, ministre de la Santé pour le Parti Libéral du Québec, si d'aventure le président de la Fédération des médecins spécialistes, le Dr Gaétan Barrette, pressenti pour être candidat de la CAQ, lui succédait comme ministre de la Santé, il n'hésitera pas à faire du grabuge, selon le ministre Bolduc. «C'est quelqu'un qui va mettre la hache dans le réseau de la santé», assure-t-il, en prédisant un véritable chaos. - Sur Le Devoir 4 décembre 2011

 
 
 
 
 

Retour au texte

 Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Démocratie - Débat Politique - Province de Québec - Haut de page