Retour : Plan site -  MétéoPolitique - Finance - Corruption & éthique - Montréal - Politiciens.nes - Dirigeants

Sammy Forcillo - portrait d'un conseiller municipal résilient

Le 20 février 2013 Le contrôleur général de la Ville de Montréal, Alain Bond, enquête sur l'Association sportive et communautaire du Centre-Sud (ASCCS) dont le président du conseil d'administration est Gaëtan Forcillo, le frère du conseiller municipal Sammy Forcillo.

Sujets abordés

Portrait officiel

Ristourne de  3% des montants de contrats octroyés aux firmes de construction et d'ingénierie conseil

Sammy Forcillo, Gérald Tremblay ( 04 ) et
Claude Dauphin ( 05 )

En résumé

Le 28 novembre 2012: la Commission Charbonneau à mis en preuve qu'entre 2005 et 2012 Sammy Forcillo ex-membre du comité exécutif de la ville de Montréal (pour Union Montréal) était en compagnie de Paolo Catania ( 01 ), accusé entre autres de fraude et de complot, au club privé 357c, rue de la commune à Montréal.

Plus de 25 ans en tant que conseiller municipal à la ville de Montréal. Récemment son nom est sortie lors du témoignage de Mario Dumont en octobre 2012 et de Michel Lalonde, président de la firme Génius Conseil, le 22 janvier 2013 à la Commission Charbonneau ( 02 ). Les deux témoignages corroborent que Sammy Forcillo, Frank Zampino et Bernard Trépanier ( 03 ) étaient en collusion pour faire payer 3% du montant des contrats obtenus à la ville de Montréal, au parti politique de Gérald Tremblay, Union Montréal

 

 

Portrait officiel

 
 

Membre d'Union Montréal
Arrondissement Ville-Marie
Conseiller de la ville district Peter-McGill réélu en 2009

Impliqué en tant que conseiller municipal durant plus de 25 ans, il a été vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable des finances, de la fiscalité, de l'évaluation fincière, de la voirie, des infrastructures et de la gestion de l'eau. Il a été au centre de deux dossiers névralgiques de l'administration Tremblay: le redressement des finances publiques et les investissements record en infrastructures.

En 2012 il est membre du comité exécutif de la Communauté Métropolitaine de Montréal, il occupe le poste de président de la Commission sur les finances et l'administration, il est président du Comité consultatif d'urbanisme et maire suppléant dans l'arrondissement de Ville-Marie

Monsieur Forcillo a été conseiller municipal du district de Saint-Jacques de 1978 à 1986, puis de 1992 à 2001. Il a exercé les fonctions de vice-président et membre du comité exécutif à la Ville de Montréal de 1994 à 1998 et responsable des finances et de la fiscalité à la Ville de Montréal de 1994 à 1997. Monsieur Forcillo a également occupé des postes-clés au sein de diverses instances régionales, notamment comme vice-président du comité exécutif de la Communauté urbaine de Montréal (CUM) ainsi que vice-président à la Commission des finances et de l'administration de la CUM, de 1995 à 1997.

De 2002 à 2005, il a été directeur du bureau du président du comité exécutif à la Ville de Montréal, ce qui lui a permis d'intervenir dans plusieurs dossiers importants concernant l'arrondissement de Ville-Marie. Jusqu'en novembre 2009, il était vice-président du Comité exécutif, responsable des finances, de la fiscalité, de l'évaluation foncière, des infrastructures, de la voirie et de la gestion de l'eau à la Ville de Montréal.

Il est comptable agréé de profession et cofondateur de la firme Forcillo et Lembo CA. Il est détenteur d'un baccalauréat en administration des affaires de l'École des hautes études commerciales (HEC) ainsi que d'un diplôme d'études spécialisées et d'une maîtrise en administration publique de l'École nationale d'administration publique (ÉNAP).

En 2001-2002, il a partagé son expertise et ses connaissances en œuvrant comme professeur en gestion budgétaire à l'ÉNAP. Il a reçu également le titre de Fellow par l'Ordre des comptables agréés du Québec en 2003.

 

Ristourne de  3% des montants de contrats octroyés
aux firmes de construction et d'ingénierie conseil

 

Le 22 octobre 2012 Sammy Forcillo, qui a siégé au comité exécutif sous l’administration Bourque (1994-1998) et Tremblay (2002-2009), n’a «jamais, jamais» entendu parler de versement de ristournes aux élus qui font partie du premier cercle décisionnel à la Ville. «C’est quelque chose que j’apprends aujourd’hui», a-t-il dit.

L'ingénieur et président de Génius Conseil a témoigné le 23 janvier 2013 à l'effet qu'il avait eu des rencontres avec Frank Zampino, Bernard Trépanier et Sammy Forcillo, pour préparer le financement de la campagne électoral et implanter le système de la ristourne de 3% à Union Montréal sur tous les contrats que Génius obtiendrait dans le cadres du service des grands projets de la ville de Montréal.

Source:
Internet: site de la ville de Montréal et d'Union Montréal, Cyberpresse pour Power Corporation of Canada, Radio-Canada pour la Société CBC/Radio-Canada

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Mise à jour: le 20 février  2013

 

  Pour faire parvenir ce texte à d'autres : 

 

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

Politiciens et politiciennes en conflits d'intérêts   Cadres de la ville de Montréal en conflits d'intérêts   Gens d'affaires en conflits d'intérêts   Fiche Corruption et Éthique à la ville de Montréal

Notes & Références encyclopédiques:

01

Dossier Paolo Catania sur MétéoPolitique

Retour au texte

02

Dossiers de Mario Dumont et de Michel Lalonde sur MétéoPolitique

Retour au texte

03

Dossiers de Frank Zampino et Bernard Trépanier sur MétéoPolitique

Retour au texte

04

Dossier de Gérald Tremblay sur MétéoPolitique

Retour au texte

05

Dossier de Claude Dauphin sur MétéoPolitique

Retour au texte

Retour : Plan site -  MétéoPolitique - Finance - Corruption - Montréal - Politiciens.nes - Dirigeants - Haut page