Moteur de recherche en page d'accueil de MétéoPolitique

Pierre Moreau en conflit d'intérêts
Pierre Moreau favorise le cabinet d'avocats Bélanger Sauvé
Pierre Moreau a négocié un contrat gré à gré Bélanger Sauvé ou Me Yvon Denault
Pierre Moreau et la police politique du Québec
Pierre Moreau et l'éthique
Pierre Moreau refait une virginité au Parti Libéral du Québec
Qui est Pierre Moreau le politicien

Retour à : Plan du site -  MétéoPolitique - Finance - Fiche: corruption & éthique - Politiciens.nes

Pierre Moreau: un réformateur ou un autre sans éthique du Parti Libéral du Québec?

Le député de Châteauguay provient d'une circonscription à l'histoire sulfureuse qui date d'une époque bien antérieure à son prédécesseur Jean-Marc Fournier.  Les vieux organisateurs de tous bords politiques en racontent des vertes et des pas mûres.  En décembre 2016, le ministre tente de refaire une virginité à son parti politique qui traîne lui aussi une histoire de collusion et corruption qui aurait mis plus d'un politicien ou politicienne en prison si les élus.es ne jouissaient pas d'une police politique au Québec.   Malgré tout en janvier 2015, les partis d’opposition à l'Assemblée nationale du Québec remettaient en question l’éthique du ministre Pierre Moreau, qui a confié un important mandat à son ex-firme d’avocats.  Pourquoi octroyer un contrat négocié de gré à gré, donc sans appel d'offre, alors que 16 juristes sont attitrés à la rédaction des projets de loi au Ministère des affaires municipales et occupation du territoire ? Soit le ministre désavoue la fonction publique ou il croule sous les intérêts de ses amis d'affaires... le questionnement est là... la réponse est en devenir!

Pierre Moreau en conflit d'intérêts
Pierre Moreau favorise le cabinet d'avocats Bélanger Sauvé
Pierre Moreau a négocié un contrat gré à gré Bélanger Sauvé ou Me Yvon Denault
 

Pierre Moreau, bio-politico au fil du temps

2016

19 décembre 2016
Éthique: Moreau veut un message
plus puissant

«Je pense qu'il faut faire la démonstration qu'on est résolument passé dans une autre époque concernant l'éthique», a déclaré M. Moreau en entrevue au Soleil.  Il signale que «ce qu'on voit dans l'actualité, ce sont des éléments qui relèvent d'un passé avec lequel l'ensemble de la classe politique a coupé grâce aux réformes législatives qui ont été mises en place».  Mais il ajoute du même coup qu'il «faut aussi faire la démonstration, dans notre quotidien, d'un très grand souci de transparence et de prudence à l'égard de tout ce qui pourrait engendrer une perception de conflit éthique. Ça, pour moi, c'est fondamental. Ma vie entière a été consacrée à la justice pour 20 ans de ma vie [comme avocat]. Et en politique, j'ai toujours été droit comme une barre.»

Commentaire de
JosPublic:  Il est vrai que ce politicien n'est pas celui qui semble avoir le plus de conflits d'intérêts cachés dans son garde-robe. Mais ici il parle d'éthique et c'est beaucoup plus large que de ne pas avoir fait de collusion ou corruption.  Il faut aussi se souvenir qu'il a été ministre des transports du 7 septembre 2011 au 19 septembre 2012 et que sous sa gouverne le ménage de l'auge à corruption n'a pas été fait, il s'est contenté du superficiel.  Il a aussi soutenu Jean Charest pendant le 18 mois de la période noire consacrée à combattre l'idée de tenir une Commission d'enquête publique avec plein mandat.  Encore une entrevue complaisante de la part d'un journaliste manifestement engagé auprès du Parti Libéral du Québec.  Il aurait dû lui poser la question: pourquoi avez-vous voté à 11 reprises, à la l'Assemblée nationale du Québec, contre la tenue d'une commission d'enquête sur la corruption?  Alors malgré ses belles paroles, il faut retenir le contexte de l'entourage qu'il a choisi.  Il n'est pas le chef du Parti Libéral du Québec et son chef croule sous les conflits d'intérêts.  Comment avoir confiance en ce politicien s'il ne s'attaque qu'au message?  Les communications pour fonctionner, doivent être fondées sur du vrai.  Il devra donc se battre dans son parti politique pour faire le ménage, faire renommer Poëti au ministère des Transports pour qu'il finisse le nettoyage, faire congédier Pietro Perrino et son lourd passé de conflits d'intérêts, se débarrasser entre autres de Sam Hamad, de Julie Boulet et de Laurent Lessard, mettre à la retraite Dominique Savoie molletonnée au bureau du premier ministre depuis qu'elle s'est vantée de ne pas avoir à répondre aux ministres.  L'honnêteté ne se résume pas à  montrer patte blanche, il faut justifier sa monture.  Être un membre de la mafia n'est pas plus honnête qu'en être le parrain.

Lire la suite - Sur Le Soleil

 
 
 
 
 

20 novembre 2016
Un retour à la politique pour Pierre Moreau

Le ministre Pierre Moreau va beaucoup mieux et reprendra toutes ses activités en janvier 2017.    Dans sa première entrevue depuis qu'il a abruptement dû quitter la politique en février  2016, il est apparu amaigri, mais énergique et déterminé.  Il explique qu'il n'a pas eu le cancer, mais qu'il a été foudroyé par une infection.

Source - Radio-Canada

 
 

25 janvier 2016
Ingérence du ministre dans le processus de nomination au Bureau des enquêtes indépendantes (BEI)

Réagissant aux révélations d’ingérence du ministre Pierre Moreau dans le processus de nomination au Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), le porte-parole du Parti Québécois en matière de sécurité publique, Pascal Bérubé, dénonce vertement l’attitude du ministre, qui bloque la nomination de candidats indépendants, garants de la parité entre policiers et civils au sein du BEI.

« Les libéraux pervertissent la nature même du Bureau des enquêtes indépendantes, qui devait être basée sur une parité entre les policiers et les civils. Cette parité est essentielle à la crédibilité du BEI comme organisme réellement indépendant. Pourquoi Pierre Moreau bloque-t-il les nominations? », a demandé Pascal Bérubé.

Selon la loi créant le BEI, adoptée par le gouvernement du Parti Québécois, « les enquêteurs sont nommés sur recommandation du directeur du Bureau », et celui-ci « favorise la parité entre les enquêteurs n’ayant jamais été agents de la paix et ceux qui l’ont déjà été ».

« Le ministre Moreau n’a aucune raison valable de bloquer les recommandations de la directrice du BEI. Il doit expliquer pourquoi il s’oppose à la nomination d’enquêteurs indépendants au Bureau des enquêtes indépendantes. Dans l’intérêt de qui agit-il de la sorte? Ce n’est certainement pas dans celui des Québécois », a poursuivi M. Bérubé.

Source - Pascal Bérubé, député provincial de la circonscription de Matane-Matapédia

2015

 

21 janvier 2015
L’éthique de Moreau malmenée

 

Le Bureau parlementaire a révélé que le ministère des Affaires municipales (MAMROT) a octroyé un contrat de gré à gré d’une valeur de 90 000 $ au cabinet Bélanger Sauvé, où M. Moreau a pratiqué pendant 12 ans avant de faire le saut en politique. Me Yvon Denault agira comme consultant pour la préparation des projets de loi devant accroître les pouvoirs des villes de Québec et de Montréal.

Lire la suite - Sur MétéoPolitique

2012

 

1er octobre 2012
PLQ: Pierre Moreau
se lance dans la course à la chefferie

 

L'annonce de la candidature de Pierre Moreau a été faite ce matin dans sa circonscription, Châteauguay, pour laquelle il est député depuis 2008.

Entouré d'une vingtaine de jeunes députés et militants du PLQ, le nouveau candidat a fait une promesse de «dynamiser ce parti» en «ouvrant toutes grandes les portes à cette jeunesse»«Nous devons tirer certaines leçons des manifestations auxquelles nous avons assisté jour après jour et auxquelles s'est jointe une partie importante de la jeunesse québécoise», a dit Pierre Moreau sous les applaudissements des sympathisants.

Pierre Moreau a aussi dévoilé les membres de son équipe de campagne. Parmi eux, Gilles Ouimet, député de Fabre, qui coprésidera sa campagne, Maryse Gaudreault, députée de Hull, qui dirigera les prochains débats et le député de Marguerite-Bourgeoys et l'ex-policier de la Sûreté du Québec Robert Poëti, responsable du comité des communications et de l'éthique.

Lire la suite - Sur La Presse

2011

26 octobre 2011
Le ministre Moreau justifie
une commission d'enquête bidon

À l'émission "Tout le monde en parle", à Radio-Canada, le ministre des Transports Pierre Moreau est malmené par Patrick Lagacé, journaliste et chroniqueur du journal La Presse.  Le ministre des Transports Pierre Moreau nie l'existence de trafic d'influence et les liens qui pourraient exister entre le financement occulte des partis politiques et les dépassements de coûts dans l'industrie de la construction.

 
 
 
 
 
 

16 septembre 2011
L'organisateur du ministre Moreau était bien placé chez la firme Genivar

À peine nommé, le nouveau ministre des Transports Pierre Moreau se retrouve déjà dans l'embarras.    Lors de la campagne électorale de 2008, son organisateur dans sa circonscription de Châteauguay, Daniel Rochette, était aussi dirigeant de la firme de génie-conseil Genivar.   La firme Genivar nous a confirmé que, jusqu'en mai 2010, Daniel Rochette a été adjoint au président de la division des infrastructures municipales.

Dans une longue entrevue qu'il a accordée au Soleil de Châteauguay en décembre 2008, «dans les confortables locaux du candidat libéral Pierre Moreau», M. Rochette raconte en long et en large son parcours d'organisateur. Il s'enorgueillit d'une vingtaine de campagnes électorales, dont plusieurs pour le compte de l'actuel ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier, son «ami».   Joint par La Presse, Daniel Rochette a minimisé son rôle auprès de Pierre Moreau et a même nié avoir travaillé pour lui comme organisateur: «J'ai juste donné un coup de main. Téléphonez à M. Moreau. Moi, je ne suis pas intéressé à vous parler», a-t-il dit avant de mettre fin abruptement à la conversation.

Le ministre Moreau nous confirme que M. Rochette est une «connaissance» et un militant libéral de longue date «qui a un groupe auprès de qui il joue une influence». Il a travaillé à son organisation, mais pas comme directeur de campagne, dit-il. «Je ne l'ai revu qu'une fois depuis.»

Lire la suite - Sur La Presse

2008

Décembre 2008
Daniel Rochette organisateur politique

 

Dans une longue entrevue, «dans les confortables locaux du candidat libéral Pierre Moreau», M. Rochette raconte en long et en large son parcours d'organisateur.  Il s'enorgueillit d'une vingtaine de campagnes électorales, dont plusieurs pour le compte de l'actuel ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier, son «ami».

Il soutient aussi agir bénévolement avant d'ajouter cette phrase énigmatique: «C'est certain que ça a créé tout un réseau de contacts. Ça donne des entrées et c'est plus facile, par exemple, d'inviter des politiciens pour des levées de fonds.»

Source - Sur Le Soleil de Châteauguay

 

Jean Charest et Pierre Moreau

Scolarité: Licence en droit de l’Université Laval (1980).

Carrière avant la politique:Avocat en pratique privée pendant 22 ans, spécialisé en droit municipal.

Carrière politique: Député de Marguerite-D’Youville (2003-2007). Défait en 2007, il est devenu directeur de cabinet du leader parlementaire du gouvernement, puis du ministre de la Justice, jusqu’en 2008. Député de Châteauguay (élu en 2008, réélu en 2012). Ministre des Affaires intergouvernementales (2011); Ministre des Transports du 7 septembre 2011 au 19 septembre 2012

État civil: Marié à Michèle Monast, juge à la Cour supérieure du Québec, père de deux enfants.
Pierre Moreau sur Wikipédia

 

 
 
 
«

On nous prend pour des valises!

                Éric Caire
député de la Coalition Avenir Québec

»
 
 

Éric Caire, député de la circonscription de La Peltrie. Région de Québec

Le Bureau parlementaire a révélé que le ministère des Affaires municipales (MAMROT) a octroyé un contrat de gré à gré d’une valeur de 90 000 $ au cabinet Bélanger Sauvé, où M. Moreau a pratiqué pendant 12 ans avant de faire le saut en politique.

Me Yvon Denault agira comme consultant pour la préparation des projets de loi devant accroître les pouvoirs des villes de Québec et de Montréal.

Pour le député de La Peltrie, ce recours au privé est une insulte aux juristes du gouvernement. «Qu’est-ce que ce consultant possède comme expertise que personne au MAMROT ne possède et qui vaut 90 000$ ? Ce gars-là a été engagé d’abord parce que c’est un chum de Pierre Moreau», dit-il, au cours d’une entrevue avec le bureau parlementaire.

Le message du président du Conseil du trésor de restreindre les contrats de consultants externes ne passe visiblement pas, selon le député Caire.

Explications réclamées

Le député solidaire Amir Khadir réclame lui aussi des explications de la part du ministre Moreau. «Accorder un contrat public aussi important à un ancien collègue, sans appel d’offres, relève déjà d’un sérieux manque d’éthique», affirme-t-il.

Le député de Mercier s’interroge sur le mandat de Me Yvon Denault puisque 16 juristes sont attitrés à la rédaction des projets de loi au MAMROT. «Qu’est-ce qui se cache sous le contrat sur mesure accordé à Bélanger Sauvé?»

Amir Khadir député de la circonscription de Mercier. Région de l'Île-de-Montréal

 On nous roule dans la farine

«La firme Bélanger Sauvé a été embauchée pour l’un de ses experts, Me Yvon Denault, afin d’agir à titre de consultant expert en matière municipale», précise la porte-parole, Émilie Lord.

Elle ajoute que les services offerts par Me Denault «ne sont pas de nature juridique».

Il n’est donc pas question qu’il se substitue aux 16 juristes attitrés aux Affaires municipales chargés de rédiger les projets de loi, assure-t-on. À la fin des années 80, Me Denault était associé senior chez Hébert Denault, un cabinet où a également travaillé Pierre Moreau durant la même période.

Contributions à la caisse électorale du Parti Libéral du Québec par Me Yvon Denault

Nom et prénom

Montant total

Nombre de versements

Entité politique

Année financière

Denault, Yvon

2 000 $

1

PLQ/QLP

2005

Denault, Yvon

2 250 $

3

PLQ/QLP

2002

Denault, Yvon

400 $

1

PLQ/QLP

2001

Enregistrements : 1 à 3 sur 3

 

 

 

 

50 ans de pratique

En déplacement à Kuujjuak, le ministre des Affaires municipales n’était pas joignable. À son cabinet, on réitère que ce ne sont pas les services de la firme qui étaient sollicités, mais bien ceux de Me Denault.

«On n’a pas choisi la firme, on a choisi l’expert, 50 ans de pratique en droit municipal!», précise son attachée de propagande.  Catherine Poulin ajoute que le contrat renferme même une clause qui prévoit qu’Yvon Denault ne peut déléguer ses responsabilités à d’autres membres de son cabinet.

Note de JosPublic: si ce n'est pas pour la rédaction d'un projet de loi, si ce n'est pas pour son expérience juridique, les citoyens paieront 90 000$ pour quoi au juste? Cela sent le conflit d'intérêts à plein nez. Qui a facturé le ministère, est-ce la firme d'avocat ou maître l'individu.  Pourquoi payer un cabinet qui ne fait rien dans ce dossier?  Si c'est lui qui a facturé a-t-il un numéro d'entreprise personnel car le ministère ne paie pas les individus. "Cover up" ou mascarade devrions-nous dire.

Surtout que le ministre se cache et ne répond pas. Vous croyez vraiment que dans l'avion du ministre il n'y a pas de lien cellulaire satellite et que son attachée de propagande ne l'a vraiment pas rejoint, pour le préparer au questionnement potentiel, et ce qu'elle devrait dire avant de faire les déclarations au journaliste?

Associé du cabinet montréalais Bélanger Sauvé de 1991 à 2003, Pierre Moreau a brigué les suffrages sous la bannière du Parti libéral pour une première fois aux élections générales de 2003. Il avait préalablement travaillé pour les cabinets Delisle Moreau (1981-1988) et Hébert Denault Delisle (1988-1991).

On retiendra de maître Pierre Moreau, que pendant 18 mois il a soutenu Jean Charest qui se refusait à créer une commission d'enquête sur la collusion et la corruption dans l'industrie de la construction. Il a de même voté pour ne pas tenir d'enquête publique sur le scandale de la gestion de l'informatique au gouvernement du Québec.      Retour au texte de départ

 

Source: L'agence de nouvelles QMI pour Québecor Inc.; Métro pour Transcontinental média; Le Soleil de Québec pour Capitales médias de Martin Cauchon.

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 20 décembre 2016

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

Politiciens et politiciennes en conflits d'intérêts

  Gens d'affaires en conflits d'intérêts

  Coupables

  Éthique et corruption