Moteur de recherche en page d'accueil de MétéoPolitique

Couillard, Conflits d'intérêts, Arthur Porter, Parti Libéral du Québec, Ministre de la Santé, CUSM, Lobby, Collusion, Couillard Porter et associés, Partie de pêche, Ca de mine,

Retour : Plan site -  MétéoPolitique - Finance - Éthique -  Politiciens.nes - Conflits d'intérêts de Philippe Couillard

Philippe Couillard et Arthur Porter en relation de 2004 à 2012

Pendant que Pierre et moi combattions la corruption, tu faisais des affaires avec Arthur Porter!

Raymond Bachand

  Bio au Fil du temps

Couillard, Conflits d'intérêts, Arthur Porter, Parti Libéral du Québec, Ministre de la Santé, CUSM, Lobby, Collusion, Couillard Porter et associés, Partie de pêche, Ca de mine,
Dr Philippe Couillard, Conflits d'intérêts, paradis fiscaux, nominations partisanes, Pietro Perrino, Arthur T. Porter, Louis Roquet, éthique, Affaire Yves Bolduc, Privatisation de la santé, PCP-Medisys, Arabie Saoudite, Conflits d'intérêts, Collusion, Politique, Parti Libéral du Québec, PLQ, Québec, Gouvernement, Député, ministre, Philippe Couillard, neurochirurgien, Dr Philippe Couillard, Premier ministre du Québec, Chef du Parti Libéral du Québec, fédéraliste, paradis fiscaux, Philippe Couillard, Biographie politique

  Bio au Fil du temps

Couillard, Conflits d'intérêts, Arthur Porter, Parti Libéral du Québec, Ministre de la Santé, CUSM, Lobby, Collusion, Couillard Porter et associés, Partie de pêche, Ca de mine,

Les dessous de la relation Philippe Couillard-Arthur Porter

 

2013, durant la course à la direction du Parti Libéral du Québec, 45 minutes après le début du débat en anglais, à l’Université Concordia, Raymond Bachand dégaine.  Philippe Couillard vient d’affirmer que la commission Charbonneau aurait dû être mise sur pied plus rapidement. L’ancien ministre des Finances lance«Pendant que Pierre et moi combattions la corruption, tu faisais des affaires avec Arthur Porter»! ( 01 )

Dans l’auditorium, des murmures et quelques huées se font entendre. Les conseillers de Couillard s’envoient des textos, dans lesquels dominent les jurons.

Sur scène, Philippe Couillard encaisse. «Je ne vais pas utiliser une basse tactique comme tu viens de le faire. Je peux faire de la culpabilité par association, moi aussi», dit-il avec calme.

Il regarde Raymond Bachand et fait une pause de trois secondes qui paraît une éternité. «Mais je ne vais pas le faire. C’est ridicule et non productif.»

Qu'est-ce qui peut faire croire que se sont des amis?

Sur les réseaux sociaux, les amateurs de politique s’enflamment. Des sympathisants de la Coalition Avenir Québec CAQ et du Parti Québécois PQ s’en donnent à cœur joie, convaincus d’avoir trouvé la faille dans l’armure du meneur. Des journalistes avancent que les adversaires du Parti Libéral du Québec PLQ ont certainement isolé ce passage pour le ressortir en campagne électorale…

Après le débat, Philippe Couillard offre aux journalistes l’une de ces réponses dont il a le secret, plus proches de la philosophie que de la politique: «On fait des choix dans la vie. J’essaie que dans mon cœur ne viennent jamais la haine et la rancune.»

Raymond Bachand et Philippe Couillard, des rictus qui parlent d'amertume politique

Raymond Bachand explique qu’il a été «piqué» par Philippe Couillard sur le bilan du gouvernement Charest en matière de corruption et qu’il a lancé son attaque instinctivement. «J’ai des émotions», dit-il aux médias.

Dans le camp Couillard, on ne croit pas à la thèse de l’improvisation. Dans les jours suivants, Raymond Bachand poursuit l’offensive dans les quotidiens et à la radio, ce qui confirme la stratégie délibérée. À La Presse, il en rajoute: «Vous ne vous associez pas à quelqu’un pour partir une compagnie si vous ne le connaissez pas.»

L’équipe Couillard comprend rapidement pourquoi son adversaire fonce. Les assemblées locales qui choisiront les délégués en vue du congrès doivent commencer dans moins de 10 jours, le 4 février. «Si Bachand n’ébranle pas les militants maintenant, qu’il ne les force pas à reconsidérer leur choix, c’est terminé pour lui», explique Philippe Dubuisson .

Philippe Couillard est sur la défensive. Il explique qu’Arthur Porter a été nommé par le conseil d’administration du Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM) en 2004 — et non par lui ou son gouvernement. Il ajoute que le contrat de construction du nouveau CUSM, accordé à SNC-Lavalin (et pour lequel l’Unité permanente anticorruption a lancé un mandat d’arrêt contre Arthur Porter et quatre autres personnes soupçonnées d’avoir touché des pots-de-vin de 22,5 millions de dollars), l’a été en 2010, «deux ans après mon départ de la politique!» ( 04 )

Attention, ici il faut garder un pied à terre
et questionner la présentation des événements qu'il nous fait

Il est vrai que le Dr. Arthur Porter a été nommé à la tête du Centre universitaire de santé McGill en avril 2004. Sauf que ce projet était sur la table du ministre de la santé que fut Philippe Couillard depuis son élection le 14 avril 2003 et il a quitté le Parti Libéral du Québec le 25 juin 2008.

Donc sans avoir nommé lui-même le Dr. Porter, il cautionna le choix du conseil d'administration de McGill. Il n'était pas sans le connaître ou avoir fait quelques vérification sur l'homme et son histoire, puisqu'en 2005 il fit nommer Arthur Porter président du Réseau universitaire intégré de santé (RUIS).

Quant au CUSM, le ministre a été réélu en 2007 et garda la main haute sur le projet. Devrait-on croire que le passage de Porter parmi les gestionnaires de la santé au Québec était un inconnu pour le ministre de la Santé.

Il était le dirigeant d'un des deux plus gros hôpitaux du Québec et il est très probable que ce sont ces circonstances qui ont fait que les deux hommes se sont trouvés des affinités. Ils ont eu 4 ans pour faire connaissance et même allez à la pêche ensemble.

Lors d'un voyage de pêche au Nouveau-Brunswick en 2006, Philippe Couillard (3e de la gauche) pose entre autres aux côtés de l'ancien patron du CUSM Arthur Porter (5e à partir de la gauche) et de l'avocat Marc Dorion (1er à gauche).  ( 07 )

En privé, Couillard semble plus blessé que fâché par les attaques durant la course à la direction du Parti Libéral du Québec. «Raymond (Bachand) et Pierre (Moreau) me connaissent, ils savent que je n’ai rien à me reprocher, mais ils le font quand même.» L’ancien ministre déplore ce qu’il juge comme une «réécriture de l’histoire».

«À l’époque, on ne savait rien de tout ça sur Porter. Il était un héros dans la communauté anglophone. Une rue a même été nommée en son honneur devant le CUSM!»

Arrestation du Dr. Arthur Porter
au Panama

N’empêche, sa relation avec le controversé personnage attire l’attention, notamment parce que les deux hommes ont créé un cabinet de consultants en juin 2010 — Porter, Couillard et associés —, qui visait à réaliser des mandats sur la scène internationale.

«Ça semblait un bon mix, un ancien ministre qui connaît les rouages du système et un administrateur d’hôpital. On aurait pu conseiller d’autres gouvernements», explique Philippe Couillard.

Cette société restera une coquille vide, puisque l’ancien ministre acceptera de travailler plutôt pour les consultants Secor en 2011 (la firme de Marcel Côté, candidat à la mairie de Montréal en 2013). Elle sera dissoute le 4 octobre 2012, le lendemain de l’entrée de Couillard dans la course au leadership.

Philippe Couillard décrit Porter comme une «bonne connaissance», qu’il voyait dans des activités sociales. «Quelqu’un avec un certain leadership, avec qui c’était agréable de parler», dit-il. Dans une entrevue à La Presse début mars 2013, Arthur Porter s’en désolera, décrivant Philippe Couillard comme un «ami inconditionnel».

Dans une vidéo qui refera surface à une semaine du congrès du Parti Libéral du Québec, on entend l’ancien ministre, en 2011, lors d’un colloque à l’Université McGill, décrire Porter comme un «excellent ami».

 

Couillard, Conflits d'intérêts, Arthur Porter, Parti Libéral du Québec, Ministre de la Santé, CUSM, Lobby, Collusion, Couillard Porter et associés, Partie de pêche, Ca de mine,
Arthur Porter à partir de la prison au Panama se déclare ami intime
 

Suite à de nombreuses demandes d'entrevues, voici une courte discussion entre le Dr. Arthur Porter et son biographe, Jeff Todd, à partir de la prison La Joya au Panama. L'échange porte sur les élections provinciale qui se déroule présentement au Québec (jour de l'élection 7 avril 2014). Les mémoires d'Arthur Porter seront publiés au Canada, aux États-Unis et aux Bahamas au début de septembre 2014.

Entrevue le 2 avril 2014

Couillard, Conflits d'intérêts, Arthur Porter, Parti Libéral du Québec, Ministre de la Santé, CUSM, Lobby, Collusion, Couillard Porter et associés, Partie de pêche, Ca de mine,

Arthur Porter et Philippe Couillard

Cette image ne l'oubliez jamais. C'est un comportement pratiqué par tous les politiciens qui sont conseillés par des agents de propagande ou agents de communication. Sur une scène pendant que les gens applaudissent et que la personne ne sait plus quoi faire, on lui conseille de faire comme si elle connaissait bien une personne dans l'audience. Personne ne sait à qui ça s'adresse mais à la télévision, la personne semble se rapprocher du public. Retenez ces deux photos et portez attention à Obama, Harper ou autres bouffons manipulés volontairement par des agents de relations publiques ou, selon leur nouvelle appellation, les communicants.

Couillard, Conflits d'intérêts, Arthur Porter, Parti Libéral du Québec, Ministre de la Santé, CUSM, Lobby, Collusion, Couillard Porter et associés, Partie de pêche, Ca de mine,

Couillard à la sécurité du Canada!
Une nomination proposé par Arthur T Porter

 

Dans son édition du 18 novembre 2011, le National Post s’intéresse au double-emploi de l’ancien ministre québécois Philippe Couillard d’abord comme membre du comité fédéral responsable de superviser les activités d’espionnage du SCRS, puis comme conseiller du gouvernement de l’Arabie saoudite.

L’article de Kathryn Blaze Carlson intitulé Watching the spywatchers (Surveiller ceux qui surveillent les espions) ( 02 ) mentionne que le Dr. Couillard a joint le Comité canadien de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS) le 24 juin 2010 et qu’il développa ses contacts en Arabie saoudite lorsqu’il y fonda un service de neurochirurgie en 1992.

(Le CSARS) exerce de l’extérieur, au nom du Parlement et du public canadien, une surveillance sur le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS).

Superviseur des activités d'espionnage au Canada et consultant en santé pour l'Arabie Saoudite

L’article sur ce qu’un ancien responsable du SCRS, David B Harris, qualifie de relation « complètement inappropriée » de Philippe Couillard avec l’Arabie saoudite est publié quelques jours seulement après que le président du CSARS, Arthur Porter, ait démissionné en raison de relations d’affaire douteuses avec un consultant de Montréal et de ses liens privilégiés avec le président du Sierra Leone.

Le Dr. Couillard considère son travail au service de l’Arabie saoudite comme une partie « importante » de sa vie professionnelle. Il est payé par le gouvernement saoudien pour rencontrer au moins une fois par année dix autres consultants et le ministre de la Santé du pays pour discuter de possibles réformes.
 
Dans l’article du National Post, l’auteure rappelle que Philippe Couillard et les autres membres du comité de surveillance du SCRS ont accès à des informations hautement confidentielles. C’est pourquoi des analystes œuvrant dans le milieu du renseignement soutiennent que les enjeux sont si élevés que la seule apparence d’irrégularité (ou la possibilité accrue qu’elle survienne) est intolérable.

Le Dr. Couillard refuse de commenter sur les blessures prescrites par la charia. La journaliste du Post contacta le Dr. Couillard pour lui demander de commenter au sujet de l’implication alléguée du ministère de la Santé d’Arabie saoudite pour lequel il travaille. L’histoire du Post ne dit pas si le Dr. Couillard, qui est un neurologue réputé, pourrait être consulté par les autorités saoudiennes


Philippe Couillard estime peu probable qu'Arthur Porter, son ami et associé d'affaires, l'ait fait nommer en 2010 au Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS).

Or, l'arrivée de Philippe Couillard à cet organisme - qui est censé être neutre, représentatif politiquement et ne compter que de trois à cinq membres au maximum - n'aurait rien du hasard, selon plusieurs interlocuteurs du milieu de la sécurité nationale. ( 03 )

 

Porter et Couillard: nominations croisées

Couillard, Conflits d'intérêts, Arthur Porter, Parti Libéral du Québec, Ministre de la Santé, CUSM, Lobby, Collusion, Couillard Porter et associés, Partie de pêche, Ca de mine,

1984: Création du SCRS et du CSARS;

29 avril 2003 au 25 juin 2008 - Ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec dans le cabinet de James John (Jean) Charest

2004
: Le conseil d'administration du centre de santé universitaire de McGill nomme Dr Arthur Porter à la tête du CSUM;

2005: Arthur Porter est nommé par le ministre Philippe Couillard président du Réseau universitaire intégré de santé (RUIS);

18 août 2008 : Couillard devient partenaire du Fonds d'investissement PCP (Persistence Capital Partners);

3 septembre 2008: Arthur Porter est nommé membre du CSARS;

28 mai 2009: Philippe Couillard est nommé au CA de la société minière Canadian Royalties. Arthur Porter est nommé au C.A. de la société minière Canadian Royalties;

21 juin 2010: Philippe Couillard nommé membre du Conseil privé de la Reine;

22 juin 2010: Philippe Couillard et Arthur Porter fondent Porter, Couillard et associés;

23 juin 2010: Arthur Porter est nommé président du CSARS. Philippe Couillard est nommé membre du CSARS;

Le Premier ministre Stephen Harper annonce des nominations
au comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité

Communiqué de presse par le bureau du premier ministre du Canada: Ottawa (Ontario) 23 juin 2010 - Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd’hui la nomination de l’honorable Dr Arthur Thomas Porter, président, et de l’honorable Carol Skelton et de l’honorable Dr Philippe Couillard, à titre de membres du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS).

Le Dr Porter, de Montréal, au Québec, est président du Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) et directeur général et chef de la direction du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), à Montréal. Il a été nommé membre du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité le 3 septembre 2008.

Madame Skelton, de Harris, Saskatchewan, a été ministre du Revenu national.

Le docteur Couillard, de St-Félicien, Québec, est associé à Persistence Capital Partners. Il est également administrateur d’Amorfix Life Sciences.

Conformément à la Loi sur le Service canadien du renseignement de sécurité, le docteur Couillard a été nommé au Conseil privé de la Reine pour le Canada.

Établi en 1984, le CSARS assure l’examen externe des activités du Service canadien du renseignement de sécurité. Il examine aussi les plaintes déposées par les particuliers ainsi que les rapports des ministres portant sur les cotes de sécurité et la sécurité nationale du Canada.

Ces nominations entrent en vigueur le 24 juin 2010

10 novembre 2011: Arthur Porter démissionne du CSARS;

1er octobre 2012: Philippe Couillard démissionne du CSARS;

4 octobre 2012: Dissolution de la firme Porter, Couillard et associés.

Couillard, Conflits d'intérêts, Arthur Porter, Parti Libéral du Québec, Ministre de la Santé, CUSM, Lobby, Collusion, Couillard Porter et associés, Partie de pêche, Ca de mine, CSARS

Sources : Magazine Actualité pour Rogers Communication, Voir pour Urbacom de Pierre Paquet, Finance & Investissements, Ici Radio-Canada pour la Société CBC/Radio-Canada, La Presse/Gesca pour Power Corporation of Canada, Le Devoir pour SPEQ Le Devoir Inc., TVA Nouvelles pour Québecor

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Mise à jour 24 mars 2014

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

Bio au Fil du temps

  Dr Philippe Couillard président du Conseil d'administration d'Amorfix

Dr Philippe Couillard,
dans de sales draps miniers

  Philippe Couillard
au secteur privé chez PCP-Medisys

L'irréformable parti politique de Philippe Couillard

  Philippe Couillard
en Arabie Saoudite

Ici: Les dessous de la relation Philippe Couillard-Arthur Porter Ci-dessus

Des politiciens et politiciennes cupides et immoraux

Philippe Couillard, le nouveau chef du Parti Libéral est l'ancien "faire-valoir" de Jean Charest

 

Notes & Références encyclopédiques:

01

À propos du Dr. Arthur-T. Porter - Sur MétéoPolitique

Retour au texte

02

 

L’article de Kathryn Blaze Carlson intitulé Watching the spywatchers (Surveiller ceux qui surveillent les espions)

 

Retour au texte

03

Pour en savoir plus sur la nomination de Philippe Couillard au CSAR - Sur Cyberpresse, le 15 mars 2013

Retour au texte

04

 

À propos du président Pierre Duhaime dirigeant de SNC/Lavalin au moment où le contrat du CUSM a été donné - Sur MétéoPolitique

 

Retour au texte

07

 

Pour en savoir plus sur la partie de pêche cliquez ici - Sur Cyberpresse, le 14 mars 2013

 

Retour au texte

Retour : Plan site -  MétéoPolitique - Finance - Éthique - Politiciens.nes - Philippe Couillard - Haut de page