Retour à : Plan du site -  MétéoPolitique - Finance - Corruption & éthique - Ville de Montréal - Opinions

Une vidéo satirique signée par les cols blancs de Montréal

Estimant que les Montréalais n’en ont pas pour leur argent, le Syndicat des fonctionnaires municipaux de la ville étend aux médias sociaux sa campagne « Montréal, fais une Ville de toi ! » avec un vidéoclip satirique mettant en scène des élus aux prises avec « le monstre bureaucratique qu’est devenue la Ville »

Écrit par Marilou Séguin
Pour le journal Rue Frontenac
Mercredi le 23 février 2011
 



Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal

Le clip de deux minutes égratigne l’organisation de la métropole qui, selon les cols blancs, provoque notamment de l’iniquité dans les services rendus à la population.

On y voit entre autres une caricature du maire Gérald Tremblay circulant en BIXI sur une piste cyclable et fonçant dans un banc de neige à la limite d’un arrondissement où le déblaiement n’a pas été effectué.

« Broche à foin Montréal », « Espérons que c’est beau nulle part parce que c’est là qu’on s’en va » et « Ta structure elle n’a juste pas d’allure » figurent parmi les paroles du clip.

Correction demandées

Pour les instigateurs de la vidéo, il est capital que la Charte de la Ville soit modifiée.

« Il n’y a pas de cohésion, c’est tout croche. La création de 19 petits royaumes a morcelé le pouvoir d’action de Montréal. On veut retrouver la vitalité, le souffle qu’il faut pour relancer cette ville que nous aimons tant ; 20 maires pour une ville, c’est combien de trop ? », demande dans un communiqué Monique Côté, présidente du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP) en campagne depuis le printemps 2010.

« Pour contrer les hausses de taxes et mettre fin au gaspillage, il faut regrouper certaines activités, diminuer le nombre de cadres, rationaliser la mégastructure administrative et décloisonner la gestion des ressources humaines », ajoute-t-elle

Retour à : Plan du site -  MétéoPolitique - Finance - Éthique - Ville de Montréal - Opinions - Haut de page