Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Fonctionnement - Finance - Corruption - Fiche Ville de Montréal

Ville de Montréal
Scandale des compteurs d'eau

12

Gérald TREMBLAY
Maire de Montréal

Historique du dossier des compteurs d'eau ICI (industrie-commerce-institution)
De 2003 à juin 2009

 
29

 

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, relance le dossier des compteurs d'eau. Les élus seront consultés à chaque étape

24 avril 2010 - L'administration Tremblay n'a pas renoncé à l'idée d'installer des compteurs d'eau dans les industries, les commerces et les institutions (ICI) et prépare un nouveau projet. Mais pour que cette fois, le projet ne tourne pas au cauchemar, elle prendra ses précautions. En entrevue au Devoir, le maire Gérald Tremblay a soutenu que la Ville envisageait de faire appel à ses cols bleus pour installer les compteurs, que le projet serait fractionné pour éviter les dérapages et que les élus seraient consultés à chaque étape du processus

28

 

Ménage printanier à l'hôtel de ville de Montréal. Restructuration de Services et création d'un Service de l'eau

Mai 2010 - Alors que des dizaines de fonctionnaires municipaux ont déjà été questionnés par des enquêteurs de l'escouade Marteau, l'administration Tremblay a procédé hier à une vaste refonte de la fonction publique de Montréal. Dans une note interne envoyée à ses employés, que La Presse a obtenue, la Ville annonce une centralisation sans précédent de l'appareil municipal

26

Les compteurs d'eau coûteront 6,4 millions$ en 2010

21 janvier 2010 - Même résilié, le contrat des compteurs d'eau continue de coûter des millions de dollars aux contribuables montréalais. La Ville prévoit verser 6,4 millions en 2010 afin de terminer des travaux déjà entamés et de trouver de nouveaux moyens de réduire le gaspillage de l'eau

25

 

Contrat des compteurs d'eau - Montréal mène une enquête sur son vérificateur interne

1er décembre 2009 - La Ville de Montréal a entrepris une enquête sur son vérificateur interne, Denis Savard, afin de comprendre pourquoi il n'a pas supervisé, comme il était tenu de le faire, le processus de qualification du contrat des compteurs d'eau. Cette enquête fait suite à de nouvelles révélations du vérificateur général de la Ville, Jacques Bergeron

24

M. Gérald Tremblay
Maire de Montréal

Montréal n'annule pas le contrat de BPR

23

M. Pierre Lavallée
président de BPR

BPR passe à l'attaque

30 novembre 2009 - Le président de BPR, Pierre Lavallée, avait défendu son projet en avril 2009 devant les membres du conseil municipal de Montréal.  La firme qui a rédigé les devis pour le controversé contrat des compteurs d'eau de la Ville de Montréal donne 30 jours au vérificateur général pour rectifier ses «erreurs» et modifier son rapport, sans quoi elle intentera une poursuite judiciaire pour laver sa réputation

22

Mme Louise Harel
Présidente de Vision Montréal

Pourquoi le contrat de BPR sur les travaux d'eau doit être annulé

28 novembre 2009 - Louise Harel, maintient que la firme d'ingénierie BPR a mal informé les élus lors de la séance spéciale du conseil municipal tenue le 21 avril 2009. Selon elle, il est impératif de résilier le contrat octroyé à GÉNIeau relatif à l'installation des compteurs d'eau et du contrat octroyé à BPR relatif à la surveillance des travaux

 
21

 

Nouvelles révélations du vérificateur général attendues

21 novembre 2009 - Une portion manquante de l'enquête du vérificateur général de Montréal sur les compteurs d'eau sera rendue publique au moment de l'annulation du contrat par les élus, au prochain conseil municipal. Et actuellement, la Sûreté du Québec s'affaire à attacher les dernières ficelles de son enquête dont les résultats passeront par les tribunaux très prochainement

20

BPR conteste le rapport du vérificateur

19 novembre 2009 - La firme BPR, qui a préparé les appels d'offres pour le controversé contrat des compteurs d'eau de la Ville de Montréal, conteste le rapport du vérificateur général et laisse planer la possibilité de poursuivre le vérificateur de même que la chef de l'opposition, Louise Harel de déclarer M Yvon Tourigny

18

M Benoit Labonté
ex-président de Vision Montréal

Compteurs d'eau: Benoit Labonté a reçu de l’argent d’une entreprise impliquée

17 octobre 2009 - « Il (Labonté) a dit spécifiquement, c'est-tu nos amis de...? et là, il a cité une entreprise privée, une firme qui est impliquée dans le scandale des compteurs d'eau aujourd'hui », poursuit la source, qui mentionne qu’il ne s’agit pas de la firme de Tony Accurso

 
17

M Jacques Bergeron
Vérificateur général de la ville de Montréal
 

L'argent de Monopoly derrière les compteurs d'eau

3 octobre 2009 - Jacques Bergeron a longtemps hésité avant d'accepter de parler publiquement des dessous de son enquête qui a mené au dépôt d'un rapport dévastateur sur le contrat des compteurs d'eau. Le vérificateur général de la Ville de Montréal a finalement accepté, tout en expliquant qu'il a un devoir de réserve. «Je dois peser chaque mot», a-t-il expliqué avant de finalement inviter La Presse dans ses bureaux d'une tour du centre-ville. Entretien avec celui qui, arrivé en poste il y a à peine cinq mois, s'est retrouvé avec le plus gros mandat d'enquête jamais attribué à son bureau.

16

Chef d'orchestre des compteurs d'eau à Montréal - BPR a envahi le monde municipal

2 octobre 2009 - Le maire de Verchères est aussi un cadre de la compagnie; l'ex-maire de Rivière-du-Loup et député libéral Jean D'Amour représentait également BPR; l'ex-directeur des travaux publics de Granby a été recruté

 
15

Les compteurs d'eau ne coûteront rien à Québec

1er octobre 2009 - Pendant que la Ville de Montréal se fend en quatre pour savoir comment se dépêtrer d'un coûteux contrat pour des compteurs d'eau, la Ville de Québec vient de procéder en toute simplicité à l'ouverture de soumissions pour des compteurs identiques... qui ne lui coûteront pas un sou

14

M. Gérald Tremblay
Maire de Montréal

Revue de presse suite à la publication du "rapport du vérificateur général de la Ville de Montréal"

22 et 23 septembre 2009 - Plusieurs texte:  "Un rapport dévastateur" selon le journal La Presse, "Le vérificateur éclabousse l'administration Tremblay" titre Canoë, "Critique sévère" titre Rue Frontenac, "Trop chers, les compteurs d'eau" de titrer le journal Le Devoir

 
13

City water-meter deal was changed at 11th hour

20 août 2009 - Shift in key elements took financial risk away from contractor

11

Frank ZAMPINO

Zampino se défend d'avoir favorisé l'entreprise de son ami

10 mai 2009 - Frank Zampino reconnaît avoir commis une «erreur grave» en séjournant à bord du yacht de l'homme d'affaires Tony Accurso et s'en excuse. Mais il se défend avec véhémence d'être intervenu pour que le codirigeant du consortium GÉNIeau obtienne le lucratif contrat des compteurs d'eau

10

 

La colère du vérificateur

23 avril 2009 - Le délai alloué à Michel Doyon, vérificateur général de la Ville, pour son enquête sur les compteurs d'eau est court. Très court. M. Doyon critique d'ailleurs l'empressement dont fait preuve le maire Tremblay à ce sujet. Et il compatit aussi avec Jacques Bergeron, qui prendra la relève comme vérificateur au mois de juin, devant l'ampleur du défi qui l'attend. Mission, vision et valeurs du Vérificateur

MISSION: Fournir au conseil municipal, de façon indépendante et objective, une opinion sur la fiabilité des comptes et des évaluations dans la gestion des affaires municipales en vue d'en accroître la qualité.

VISION: Être reconnu pour son expertise, son approche constructive, la qualité de ses travaux et sa contribution à l'amélioration de la performance municipale.

VALEURS: Compétence, diligence, honnêteté, impartialité, intégrité, objectivité et respect sont les valeurs véhiculées au Bureau du vérificateur général.  Journal La Presse

09

Les contacts étaient interdits

21 avril 2009 - Le processus pour obtenir le plus important contrat de l'histoire de Montréal comprenait une clause empêchant strictement GÉNIeau ou Catania-SM d'avoir toute forme de conversation avec les élus au sujet des compteurs d'eau durant la période d'appel de propositions. Journal La Presse

 
08

M. Frank Zampino

 

Attribution du contrat à GÉNIeau: Zampino est intervenu

15 avril 2009 - Frank Zampino est bel et bien intervenu au conseil municipal de Montréal pour appuyer l'octroi du contrat des compteurs d'eau au consortium GÉNIeau, formé par les entreprises Simard-Beaudry et Dessau, selon des résolutions et l'extrait sonore d'une assemblée du conseil tenue le 13 décembre 2007. Le 29 novembre 2007, M. Zampino a appuyé la proposition faite par Claude Trudel, leader de la majorité au conseil municipal, à l'effet de «retenir la proposition de contrat indexé de GÉNIeau... pour la mesure de la consommation d'eau des industries, commerces et institutions, suivi et optimisation de la distribution de l'eau, pour un montant de 355,8 millions de dollars, taxes incluses».  Journal La Presse

07

M. Gérald Tremblay
Maire de Montréal

Compteurs d'eau: Tremblay fait appel au vérificateur général

6 avril 2009 - Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a annoncé hier qu'il demandera au Vérificateur général de la Ville de se pencher sur le contrat de 355 millions de dollars accordé au consortium GÉNIeau pour installer des compteurs et des chambres de vannes sur le réseau de distribution d'eau.  Journal La Presse

06

M. Franck Zampino

 

Zampino a fait une erreur

5 avril 2009 - L'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino, a omis de se retirer des assemblées du comité exécutif et du conseil municipal, le 21 novembre 2007, quand la Ville a octroyé le plus important contrat de son histoire, d'une valeur de 356 millions de dollars, à un consortium dirigé notamment par son ami Tony Accurso. Le lundi 26 novembre 2007, lorsque le conseil municipal a entériné la décision du comité exécutif, la résolution a également été adoptée en présence de M. Zampino qui l'a même techniquement appuyée, après proposition du conseiller Claude Trudel, tel que l'indique le procès-verbal de l'assemblée.  Journal La Presse

05

M. Franck Zampino
 

Zampino a bien voyagé sur le yacht d'Accurso

3 avril 2009 - L'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino, a bel et bien voyagé en janvier 2007 sur le yacht du promoteur Tony Accurso, dans les Antilles, alors que la Ville se préparait à signer le plus gros contrat de son histoire avec un consortium GéniEAU, codirigé par M. Accurso, a confirmé hier le maire de Montréal, Gérald Tremblay. Dans une lettre qu'il a adressée au maire plus tôt dans la journée, M. Zampino affirme qu'il a séjourné deux fois, et à ses frais, sur le bateau de luxe de Tony Accurso, soit en janvier 2007 et en février 2008. M. Zampino était alors à la tête du puissant comité exécutif de la Ville de Montréal, un poste qu'il a quitté en juillet dernier.  Journal La Presse

04

M. Tony Accurso

Frank Zampino en croisière avec un promoteur?

31 mars 2009 - Le mystère continue de planer: l'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino, est-il allé en croisière sur le bateau du promoteur Tony Accurso en janvier 2007, alors que la Ville s'apprêtait à octroyer le plus gros contrat de son histoire à une de ses entreprises et à la firme Dessau? La leader de l'opposition à l'hôtel de Ville, la conseillère Anie Samson, a tenté de le savoir hier, mais en vain.  Journal La Presse

 

 

Compteurs d'eau: le point de non-retour est franchi

6 février 2009 - Le projet qui vise l'installation de compteurs d'eau dans les entreprises de Montréal a franchi un point de non-retour. Malgré un retard de plus d'un an dans l'échéancier et les doutes soulevés par l'opposition municipale quant à l'apparence de conflit d'intérêts, l'administration Tremblay a signé un important contrat de 355 millions de dollars avec le consortium Génieau au mois de février 2008.  Journal La Presse