Moteur de recherche en page d'accueil de MétéoPolitique

Pamela Porter écope de 2 ans de prison et d'une année de probation
Pamela Mattock-Porter coupable de recyclage des produits de la criminalité.
Dr Arthur Thomas Porter renié par Philippe Couillard,

Condamnation

 Elle a été condamnée à 2 ans moins 1 jour d'emprisonnement et à une année de probation durant laquelle elle devra effectuer 240 heures de travaux communautaires.

 

Dr Arthur Porter est trahi par sa femme
Pamela Mattock Porter trahit Arthur Porter
Philippe Couillard renie l'amitié qui le liait au Dr Arthur Porter
Pamela Porter plaide coupable et est condamnée à 2 ans moins 1 jour de prison. S'ajoutent 240 heures de travaux communautaires.
  

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Finance - Fiche: Corruption - Gens d'affaires - Coupables

Réinsertion sociale pour Pamela Mattock-Porter
la conjointe complice du Dr Arthur T. Porter dans le dossier de la fraude au CUSM

Condamnation

Pamela Porter a plaidé coupable à deux chefs d'accusation de recyclage des produits de la criminalité, le 18 décembre 2014, à Montréal. Elle a été condamnée à 2 ans moins 1 jour d'emprisonnement et à une année de probation durant laquelle elle devra effectuer 240 heures de travaux communautaires. En plaidant coupable, Pamela Porter s'évite ainsi un procès.

Le procureur de la Couronne Paul Mercier a fait savoir que l'équivalent de 5,5 millions dollars, notamment en biens immobiliers, ont été confisqués à Mme Porter au profit du procureur général du Québec.

Marie-Hélène Giroux, procureure du Bureau de lutte à la corruption et à la malversation, s'est dite satisfaite de la peine dont écope Me Porter. Elle s'est aussi félicitée de l'« important retour dans les coffres de l'État ».

En ce qui a trait au chef d'accusation sur la présumée complicité de Mme Porter, la justice a décrété un arrêt des procédures. Une entente négociée est intervenue avec la Couronne à cet effet. Mme Porter faisait partie des neuf coaccusés dans cette affaire. Jusqu'ici, elle est la seule de ce groupe à avoir plaidé coupable.

Réinsertion sociale

Vers le 11 juin 2015: la conjointe d'Arthur Porter, ancien patron du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), a eu la permission de quitter la prison et aller vivre en maison de transition. Six mois après sa condamnation pour recyclage des produits de la corruption, la quinquagénaire affirme avoir eu amplement le temps de réfléchir à ses crimes et être arrivée à une conclusion: elle ne veut plus parler à son mari.

Pamela Mattock Porter a expliqué devant la Commission québécoise des libérations conditionnelles la semaine dernière qu'elle se sent trahie par son conjoint, accusé d'être l'homme clé de «la plus grande fraude de corruption de l'histoire du Canada».

Elle n'a pas parlé au père de ses quatre enfants depuis deux ans, assure-t-elle. M. Porter se trouve au Panama et tente d'éviter l'extradition vers le Canada. «Vous exprimez d'ailleurs ne plus vouloir entrer en communication avec lui», constatent les commissaires Lucie Tétreault et Julie Filion dans leur décision.

Maintenant qu'elle a passé plus du sixième de sa peine en cellule à la prison pour femmes de Tanguay, la Commission québécoise des libérations conditionnelles a accepté la semaine dernière de l'envoyer dans une maison de transition. Là-bas, elle souhaite faire du bénévolat, participer à des thérapies et préparer son retour dans la société.

Dix millions de plus ou de moins...

Lors de l'audience, elle a reconnu avoir fait preuve d'un manque de jugement.

Habituée à crouler sous les millions et la richesse grâce aux multiples emplois et entreprises de son mari partout dans le monde, Mme Mattock Porter, qui demeurait à la maison pour s'occuper des enfants, n'avait pas trouvé anormal de voir 10 millions de plus arriver dans le compte familial et d'utiliser cette somme pour acheter des propriétés dans divers pays.

Villa des Porter dans les caraïbes ( 02 )

«Vous ne trouviez pas les sommes transigées astronomiques dans ce contexte?», questionnent les commissaires. Elle croyait que l'argent avait un lien avec des projets d'affaires en Afrique.

Elle a raconté que son couple avait eu une période difficile lorsqu'Arthur Porter était devenu patron du CUSM et que sa famille était restée aux Bahamas, mais que les choses s'étaient améliorées quand il avait quitté le Canada après sa démission, en 2011.

Mme Mattock Porter, qui travaillait jusqu'ici à la cuisine de la prison, doit toujours accomplir 240 heures de travaux communautaires. Elle est toujours citoyenne du Canada, du Royaume-Uni (son pays natal), des États-Unis, de Saint-Kitts-et-Nevis et de la Sierra Leone, mais elle aimerait éventuellement aller vivre aux États-Unis, et possiblement travailler lorsqu'elle sera complètement libre, à la fin de sa peine.

Selon la Commission, elle présente un faible risque de récidive.

«La Commission est d'avis que le processus judiciaire, cumulant avec l'incarcération, vous a permis de prendre conscience, notamment, de votre manque de jugement. L'effet dissuasif de ce processus transparaît dans votre discours», affirment les commissaires.

Coupables

Gens d'affaires

Pamela Porter écope de 2 ans de prison et d'une année de probation
Pamela Mattock-Porter coupable de recyclage des produits de la criminalité.
Renié par Dr Philippe Couillard,  Dr Arthur Porter est trahi par sa femme
Pamela Porter trahit Arthur Porter
Philippe Couillard renie l'amitié qui le liait au Dr Arthur Porter
Pamela Porter plaide coupable

 

Dr Arthur Porter est trahi par sa femme
Pamela Mattock Porter trahit Arthur Porter
Philippe Couillard renie l'amitié qui le liait au Dr Arthur Porter
Pamela Porter plaide coupable et est condamné à 2 ans moins 1 jour de prison. S'ajoutent 240 heures de travaux communautaires.
 

Pamela Porter écope de 2 ans de prison et d'une année de probation
Pamela Mattock-Porter coupable de recyclage des produits de la criminalité.
Renié par Philippe Couillard, Arthur Porter est trahi par sa femme
Pamela Porter trahit Arthur Porter
Philippe Couillard renie l'amitié qui le liait au Dr Arthur Porter
Pamela Porter plaide coupable

 
 

Aveuglement volontaire

 
 

Pamela Porter a fait de l’aveuglement volontaire en servant d’intermédiaire pour transférer des fonds à l’étranger dans la vaste fraude alléguée de 22,5 millions de dollars au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). 

Mme Porter a reconnu sa culpabilité à deux accusations de recyclage des produits de la criminalité, jeudi, écopant d’une peine de 33 mois d’emprisonnement (ramenée à deux ans moins un jour en tenant compte de la détention préventive). 

Le 19 décembre 2014, le juge Claude Leblond a levé en partie seulement l’ordonnance de non-publication qui pèse sur l’exposé conjoint des faits, présenté par la défense et la Couronne. 

Dans ce document d’une quinzaine de pages, Mme Porter reconnaît qu’une somme de près de 10 millions a transigé dans des comptes de banques de sa compagnie, Regent Hamilton, enregistrée aux Bahamas.
Les fonds provenaient d’une autre compagnie coquille, aussi enregistrée aux Bahamas, Sierra Asset Management.

C’est par le compte de Sierra Asset Management que les pots-de-vin de 22,5 millions$ payés par SNC-Lavalin auraient transigé, en quatre versements. 

Mme Porter, 54 ans, possédait la nationalité de plusieurs pays, dont le Canada, le Royaume-Uni, les États-Unis et la Sierra Leone. Dépeinte comme une mère de quatre enfants, elle n’avait aucun emploi, et aucune source de revenus légitime lorsqu’elle a commis les infractions. Elle n’avait par ailleurs aucune expérience dans la gestion d’entreprise. 

En 2011, elle avait été avisée par son institution financière que les transactions réalisées par Regent Hamilton étaient « problématiques ». La banque voulait rencontrer son mari pour en discuter. 

Mme Porter a choisi de croire son mari, et elle a fait « de l’aveuglement volontaire » en continuant d’accepter les transferts de Sierra Asset Management.

« Elle aurait dû savoir que c’était pour convertir des fonds obtenus frauduleusement dans le cadre du projet du CUSM », affirme l’exposé conjoint des faits.

Dr Arthur-T. Porter. ( 01 )

Mme Porter est un pion dans la fraude de 22,5 millions impliquant d’ex-cadres de SNC-Lavalin et du CUSM, selon des allégations non testées en cour.

L’ordonnance de non-publication du juge Leblond empêche les médias de préciser le rôle joué par les coaccusés dans cette affaire, afin de préserver leur droit à un procès juste et équitable. L’ordonnance force même les médias à préciser que les admissions de Mme Porter, telles que consignées dans l’exposé conjoint des faits, « ne lient que Pamela Porter, à l’exclusion de tout autre inculpé ».

Les avocats des coaccusés ont fait tout un plat pour éviter que des éléments préjudiciables pour leurs clients soient révélés en marge des aveux de culpabilité de Mme Porter. 

En plaidant coupable, Mme Porter a consenti à la confiscation de huit propriétés (dont sept à l’étranger) d’une valeur de 5,1 millions, et d’un peu plus de 300 000 $ dans des comptes bancaires.

22,5 millions$ : Pots-de-vin versés par SNC-Lavalin pour obtenir le contrat du CUSM.

10 millions$ : Somme qui a finalement atterri dans le compte du couple Mattock-Porter.

4 millions$ : Valeur de ce que l'État québécois a saisi avec l'accord de Pamela Mattock Porter après sa condamnation.

Où est le reste des $ ?

 
 

Renié par Philippe Couillard, Arthur Porter est trahi par sa femme

 
 

Même son épouse abandonne Arthur Porter, l'ex-patron du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Pamela Mattock-Porter a plaidé coupable aux accusations dont elle fait l'objet. Pamela Mattock Porter reconnaît ainsi que les millions du couple étaient les fruits du crime, ce que son mari continue de nier.

Pamela Mattock Porter avait la mine basse lorsqu'elle s'est présentée devant la cour, les cheveux noués en une tresse et vêtue d'un chandail de laine rayé.

Elle est restée affalée au fond de son siège pendant que son avocat, Me Marc-Antoine Carrette, expliquait qu'il était parvenu à une entente au sujet d'une réponse à l'accusation avec Me Marie-Hélène Giroux, la procureure qui mène la poursuite pour le Bureau de lutte à la corruption et à la malversation.

Cet aveu de culpabilité sera officiellement enregistré le 18 décembre 2014, ce qui évitera la tenue d'un procès à Mme Mattock Porter, qui est accusée de recyclage des produits de la criminalité et de complot dans la foulée du scandale de corruption du CUSM.

Devant la commission Charbonneau, l'enquêteur de l'Unité permanente anticorruption (UPAC), Jean-Frédérick Gagnon, avait expliqué que la majorité des 11,25 millions de dollars versés en pots-de-vin par SNC-Lavalin à Arthur Porter pour qu'il truque l'appel d'offres du CUSM avait abouti dans le compte d'une société coquille contrôlée par Pamela Mattock Porter aux Bahamas.

«Ultimement, madame Pamela Porter a eu le contrôle de 9,92 millions de dollars découlant des 11,25 millions de monsieur Porter», avait-il déclaré.

Mariée à Arthur Porter depuis plus de 30 ans, Pamela Mattock Porter n'avait jamais vécu à Montréal. Elle menait une vie de multimillionnaire sous le soleil des Bahamas, même lorsque son mari dirigeait le CUSM.

En prison depuis septembre 2014

Mme Mattock Porter avait initialement été remise en liberté dans l'attente de son procès. Mais l'UPAC a découvert que la caution de 250 000$ versée au tribunal au moment de sa libération avait été au moins partiellement tirée des fruits de la criminalité.

Elle est donc derrière les barreaux depuis septembre 2014, dans l'attente de son procès.

Juste avant d'être arrêtée pour la seconde fois, elle avait accordé une entrevue à Radio-Canada dans laquelle elle avait abordé son rôle dans le stratagème allégué. «Je transférais de l'argent. Jamais je n'ai eu un doute que c'était illégal», avait-elle dit.

Le 18 décembre 2014, en reconnaissant qu'elle a participé au recyclage des produits de la criminalité, Pamela Mattock Porter reconnaîtra du même coup que les millions de dollars versés à son mari par SNC-Lavalin étaient des produits de la criminalité. Car s'il y a eu recyclage des produits du crime, c'est qu'il y a eu crime.

Arthur Porter, lui, est toujours détenu au Panama, où il conteste la demande d'extradition des autorités canadiennes.

De là-bas, il continue de clamer fréquemment son innocence. Il jure n'avoir reçu aucun pot-de-vin et ne pas avoir truqué l'appel d'offre du mégacontrat de 1,3 milliard$ pour la construction et l'entretien du CUSM.

 

 

25 mai 2013: Arrestation au Panama par Interpol pour l'UPAC

13 juin 2013: la conjointe d'Arthur Porter
reste détenue

19 décembre 2013: Le juge Réjean Paul a refusé à Pamela Porter le droit de quitter le Québec vers la Floride pour les Fêtes.

2 août 2014: en liberté sous caution devant le Palais de justice de Montréal

22 août 2014: Pamela Porter a été arrêtée de nouveau pour recyclage des produits de la criminalité

3 septembre 2014: avec sa famille elle arrive au quartier général de la SQ. Elle s'est rendue suite à un mandat pour révoquer sa libération conditionnelle

5 décembre 2014: elle plaide coupable

pour éviter un procès

Source: Journal La Presse/Gesca pour Power Corporation du Canada; Ici Radio-Canada pour la Société CBC/Radio-Canada: Journal Le Devoir pour SPEQ Le Devoir Inc.

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 20 décembre 2014

Renié par Philippe Coillard, Arthur Porter est trahi par sa femme. Pamela Porter trahi Arthur Porter. Philippe Couillard renie l'amitié qui le liait au Dr Arthur Porter. Pamela Porter plaide coupable.

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

Des gens d'affaires
mêlés à des histoires douteuses sur le plan de l'éthique

  Politiciens et politiciennes
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

  Employés.es de l'État
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

  Vers la Fiche:
Corruption et Éthique

Pamela Porter écope de 2 ans de prison et d'une année de probation
Pamela Mattock-Porter coupable de recyclage des produits de la criminalité.
Renié par Philippe Couillard, Arthur Porter est trahi par sa femme
Pamela Porter trahit Arthur Porter
Philippe Couillard renie l'amitié qui le liait au Dr Arthur Porter
Pamela Porter plaide coupable

Notes & Références encyclopédiques:

01
 

À propos d'Arthur-T. Porter, ex-directeur du Centre hospitalier universitaire McGill - Sur MétéoPolitique

1. Au fil du temps
2. Nébuleuse Porter - organigramme de ses implications
3. Toujours ami avec Philippe Couillard

 

Retour au texte

02

Le Canada saisit la luxueuse villa du Dr Porter - Sur MétéoPolitique

Retour au texte

Retour à : Plan du site -  MétéoPolitique - Finance - Corruption - Gens d'affaires - Coupables - Haut de page