Retour à : Plan du site -  MétéoPolitique - Finance - Fiche: Corruption & éthique - Gens d'affaires

Michel Auger en collusion avec des firmes d'ingénierie conseil

Selon le témoignage de Patrice Mathieu devant la Commission Charbonneau, Michel Auger auraient servi d'interlocuteurs au nom de la firme d'ingénierie CIMA-+ Il n'apparait plus dans la structure de Cima+ mais se présente en tant qu'ex-directeur services urbains Québec chez CIMA+, ex-directeur programmation à la ville de Québec, ex-ingénieur chez Roche Ltée Groupe Conseil, ex-ingénieur de produits chez HDPE Piping Systems chez DuPont Canada. Un diplômé de l'école d'administration publique du Québec et de l'université Laval

Voir aussi: les autres collusionneurs de la firme d'ingénierie CIMA+:
Jocelyn DUFRESNE
Lucien DUPUIS
Louis FARLEY
Laval GAGNON
Pierre MOFFET
André MATHIEU
Kazimir OLECHNOWICZ
Yves THÉBERGE

 

Patrice Mathieu a été vice-président génie urbain et transport pour l'Est-du-Québec pour l'américaine AECOM (anciennement la québécoise Tecsult) entre 1996 et 2012.  Il a raconté le 3 septembre 2013 devant la Commission Charbonneau comment ses concurrents et lui en sont venus à fixer les prix de leurs services pendant les années de «manne», donc durant la dernière décennie.

Il a été invité à donner les noms des entreprises et des ingénieurs qui auraient participé au réseau de collusion, qui s'est confirmé en 2006 après la répartition fructueuse, l'année précédente, des contrats des bassins de rétention de la rivière Saint-Charles.

Le témoin a ainsi identifié Michel Labbé et Michel Émond pour SNC-Lavalin. M. Labbé a signé la première étude sur les coûts du futur amphithéâtre de Québec, celle qui a établi par une règle de trois la cible de 400 millions $.

Éric Tremblay aurait agi pour Genivar. Vice-président senior, celui-ci a démissionné cet été, causant la surprise au sein de son équipe. 

Jean-François Lapointe, maire de Lac-Delage entre 1995 et 2005, est associé à Dessau, Marcel Faucher et Jostran Lamontagne à BPR. Pour CIMA+, Pierre Moffet et Michel Auger auraient servi d'interlocuteurs tandis qu'Émile Langlois officiait pour Teknika-HBA. ( 01 )

Source: Journal De Québec pour Québecor Inc.

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 4 septembre 2013

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  Des gens d'affaires
mêlés à des histoires douteuses sur le plan de l'éthique

  Politiciens et politiciennes
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

Employés.es de l'État
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

  Vers la Fiche:
Corruption et Éthique