Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Finance - Fiche: Corruption - Gens d'affaires

Le Groupe Roche et l'éthique
Denis St-Cyr

Avant même que son nom sorte à la commission Charbonneau, Roche a écarté son employé tenu responsable de la collusion à ses bureaux de Québec.  En mai 2017 le comité de discipline de l'Ordre des ingénieurs du Québec se penche sur son cas.

Autres employés de Roche incriminés devant la Commission Charbonneau

Gilles CLOUTIER collecteur de fonds pour le PLQ - Magouilleux impuni
Sylvain CORNEAU Collusionneur impuni
André CÔTÉ
Collusionneur impuni

Marc-Yvan Côté
collecteur de fonds pour le PLQ

Mario-W. MARTEL
Collusionneur en chef impuni et non importuné

France MICHAUD

Coupable et condamnée par la justice

Gaétan MORIN
Collusionneur ayant évité un procès pour des raisons nébuleuses

Sergio PAVONE
Collusionneur impuni

 

Denis St-Cyr a quitté l'entreprise le 6 septembre 2013.  Quatre jours plus tard, Patrice Mathieu ( 01 ) un ancien vice-président d'AECOM-Tecsult pour l'Est-du-Québec commençait à témoigner devant la juge France Charbonneau.  Le 11 septembre 2013, il donnait les noms de ses présumés complices répartis dans huit firmes de la ville de Québec.

Roche n'a pas attendu ce signal pour remercier Denis St-Cyr. Il a quitté le siège social du chemin des Quatre-Bourgeois avec ses effets personnels et sous escorte selon les sources du journaliste.

Grâce à son statut de participant à la commission Charbonneau, Roche a un avocat dans la salle d'audience et a accès au résumé du témoignage anticipé de chaque personne convoquée.

L'entreprise a donc appris avant le public que deux de ses employés allaient être incriminés.

M. St-Cyr occupait un poste important chez Roche. Il était vice-président infrastructures urbaines et employé de Roche depuis 25 ans.  Il a aussi quitté le conseil d'administration en octobre 2013.   Denis Saint-Cyr est aussi l'organisateur politique de la conseillère Anne Ladouceur et mairesse suppléante à la ville de Lévis.

Dans un courriel dont le journal Le Soleil a obtenu copie, M. St-Cyr présente son départ comme une occasion de se «concentrer à la poursuite d'un projet personnel», le Carrefour Saint-Romuald, dont il est l'un des promoteurs.  Ce quartier commercial et résidentiel qui pousse à la tête sud des ponts est l'un des plus gros projets de développement à Lévis.

 

Témoignage incriminant

 
 

Patrice Mathieu a été vice-président génie urbain et transport pour l'Est-du-Québec pour l'américaine AECOM (anciennement la québécoise Tecsult) entre 1996 et 2012. 

Il a raconté le 3 septembre 2013 devant la Commission Charbonneau comment ses concurrents et lui en sont venus à fixer les prix de leurs services pendant les années de «manne», donc durant la dernière décennie.

Il a été invité à donner les noms des entreprises et des ingénieurs qui auraient participé au réseau de collusion, qui s'est confirmé en 2006 après la répartition fructueuse, l'année précédente, des contrats des bassins de rétention de la rivière Saint-Charles.

Le témoin a ainsi identifié Michel Labbé et Michel Émond pour SNC-Lavalin ( 02 ).  M. Labbé a signé la première étude sur les coûts du futur amphithéâtre de Québec, celle qui a établi par une règle de trois la cible de 400 millions $.

Éric Tremblay aurait agi pour Genivar ( 03 ).  Vice-président senior, celui-ci a démissionné cet été, causant la surprise au sein de son équipe

Jean-François Lapointe ( 04 ), maire de Lac-Delage entre 1995 et 2005, est associé à Dessau, Marcel Faucher et Jostran Lamontagne à BPR. ( 05 )  Pour CIMA+, Pierre Moffet et Michel Auger ( 06 ) auraient servi d'interlocuteurs tandis qu'Émile Langlois officiait pour Teknika-HBA. ( 07 )

Chez Roche, M. Mathieu a pointé André Côté et Denis Saint-Cyr vice-président infrastructures urbaines et actif au bureau de Lévis, ce dernier est aussi l'un des promoteurs derrière le Carrefour Saint-Romuald, mégadéveloppement commercial à la tête sud des ponts.

 

Groupe Roche experts ingénierie change de nom et devient Norda Stelo

 
 

Suite à la publication du Rapport Charbonneau (Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction) le Groupe Roche, la firme vedette de la Commission avec ses 7 corrupteurs mentionnés à la Commission et ses 2 argentiers pour le Parti Libéral du Québec, se refait une virginité en devenant Norda Stelo c'est-à-dire "Étoile du Nord" en langue Esperanto.  L'ex-président Mario-W Martel le collusionneur en chef doit se tordre de rire en dépensant ses millions acquis à la mamelle de l'État du Québec, sa vache à lait. - JosPublic

  Ici pour voir les principaux propriétaires et administrateurs jusqu'en 2013 dont: Serge Dussault et Mario-W. Martel et les administrateurs

  Ici pour les propriétaires et administrateurs en 2015

 

Sources: Journal de Québec pour Québecor inc. et Le journal Le Soleil pour Power Corporation du Canada

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Mise à jour le 19 décembre 2015

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  Gens d'affaires
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

  Politiciens.nes
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

  Employés.es de l'État
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

  Éthique et corruption

 

Notes & Références encyclopédiques:

01

 

À propos de Patrice Mathieu, témoin devant la Commission Charbonneau - Sur MétéoPolitique

 
 

Retour au texte

02

 

Michel Labbé

À propos de Michel Labbé et Michel Émond collusionneurs pour SNC-Lavalin - Sur MétéoPolitique

 
 

Retour au texte

03

À propos d'Éric Tremblay collusionneur pour Genivar - Sur MétéoPolitique

Retour au texte

04

 

À propos de Jean-François Lapointe collusionneur associé à Dessau  - Sur MétéoPolitique

 

Retour au texte

05

 

À propos de Marcel Faucher et Jostran Lamontagne Collusionneur chez BPR - Sur MétéoPolitique

 

Retour au texte

06

 

Michel Auger

À propos de Pierre Moffet et Michel Auger collusionneurs pour CIMA+ - Sur MétéoPolitique

 

Retour au texte

07

À propos d'Émile Langlois collusionneur pour Teknika-HBA - Sur MétéoPolitique

Retour au texte

Retour à : Plan du site -  MétéoPolitique - Finance - Corruption - Gens d'affaires - Haut de page