Retour à : Plan du site -  MétéoPolitique - Finance - Corruption - Gens d'affaires

Charles Ghorayeb devra répondre des fausses factures émises par son entreprise

Propriétaire des Emballages Châteauguay, dans le parc industriel de la municipalité et du restaurant Capiche à Mercier. Il est propriétaire majoritaire de Commerce Al-Shark International avec Ken Crockett au Conseil d'administration de l'entreprise ( 01 ). Homme d'affaires autant que politique, on le retrouve dans la mouvance du Parti Libéral du Canada, de l'Action démocratique du Québec et beaucoup d'interventions municipales. Il lui est surtout reproché d'être le propriétaire d'une compagnie qui émettait de fausses factures pour des entrepreneurs en construction ou des firmes d'ingénierie telles que Genivar (aujourd'hui WSP Global) et Dessau.

 

Charles Ghorayeb au fil du temps

Charles Ghorayeb est économiste de formation et chef d’une entreprise d’emballage. Arrivé du Liban à Châteauguay avec ses parents en 1970, il y a vécu depuis cette date, sauf pour une interruption de quelques années pendant lesquelles son travail l’a amené à s’établir temporairement à l’extérieur du Québec. Après son retour définitif à Châteauguay en 1989, il prend une part active à la vie communautaire locale. Ainsi, outre diverses activités comme entraîneur sportif, il est membre du conseil d’administration du Centre hospitalier Anna Laberge et, par deux fois, en 1991 et en 1995, il se porte candidat, mais sans succès, à la mairie de Châteauguay.

2013

 

30 avril 2013 au 6 mai 2013
Gilles Cloutier l'incrimine à la Commission Charbonneau

 

Témoignant devant la Commission Charbonneau, Gilles Cloutier, ex-vice-président de la firme d'ingénierie Roche, affirme que M. Ghorayeb était un organisateur politique pour l'ex-maire Sergio Pavone. «Il ne savait rien, mais il était rapide pour compter l'argent. Il me collectait, alors je payais mais il avait une entente avec Sauriol de Dessau qu'à chaque qu'il avait un contact Sauriol lui donnait 3% du montant.» Cloutier affirme avoir payé à chacune des élections de Pavone, «10, vingt mille $, sans jamais que nous recevions de contrats,» déplora-t-il.

En mars lors de son témoignage Rosaire Sauriol de Dessau confirma à la Commission avoir fait des contributions illégales à Sergio Pavone et confirma également que Mr Ghorayeb participait dans le système de fausses factures.

Ghorayeb déclara que le tout était faux et sans fondement. Je n'ai rien à me reprocher j'ai une conscience en paix déclara-t-il au Soleil de Châteauguay.

Lire la suite - Sur TVA Nouvelles

2011

19 mars 2013

janvier 2011
Dessau se dénonce à Revenu Canada

 

L'ingénieur vice-président principal Amérique latine de la firme Dessau, Rosaire Sauriol utilisait deux contacts qui avaient des « réseaux d'entreprises » pouvant faire de la fausse facturation, soit Rapide-Chèque (Réjean Robert) et Commerce Al-Shark (le contact était Charles Ghorayeb). Ce dernier avait des liens avec des commerces établis dans la réserve de Kahnawake, a-t-il précisé.

« On demandait à ces gens de rédiger le texte de ce qu'on voulait voir sur la facture. Essentiellement, c'était toujours "développement de projets, développement de ci, développement de ça", parce que toutes ces factures-là étaient imputées dans le poste vente et marketing [...] avec des dépenses de fonction, de tournois de golf », a expliqué Rosaire Sauriol.

« C'était une facture avec TPS et TVQ qu'on recevait. Nous, on la payait et, de mémoire, je dirais que quelques jours après, on recevait 90 % du montant de la facture. Donc, si c'était une facture de 100 000 $, on recevait 90 000 $ », a-t-il poursuivi.

Finalement en 2011, Dessau a communiqué avec les autorités fiscales fédérales et provinciales dans le cadre d'un processus de divulgation volontaire a expliqué Rosaire Sauriol. La firme a dû acquitter une facture de 2 millions pour couvrir les impôts, les intérêts et les taxes impayés sur ces montants.

Lire la suite - Sur Radio-Canada

 

 

2009

 
 

23 septembre 2009
Troisième essai vers la mairie pour Charles Ghorayeb

 

Un quatrième candidat a fait une entrée fracassante dans la course à la mairie de Châteauguay. Un homme d'affaires grand amateur de football qui en sera à son troisième essai. Charles Ghorayeb a annoncé sa candidature en tirant à boulets rouges sur les cols bleus de la localité qui piquetaient au même moment.

Lire la suite - Sur Hebdorégionaux Montérégie

2007

15 mars 2007
Malaise de Charles Ghorayeb

 

 L'association Immigrant Québec avait organisé un débat électoral sur les enjeux de l'immigration et de l'intégration au Québec de la TCRI et l'ADQ n'avait aucun représentant. L'organisatrice de l'événement a annoncé que Charles Ghorayeb, candidat de l'ADQ dans la circonscription d'Acadie avait été victime d'un malaise, ne pouvait se présenter ni être remplacé.

Immigrant Québec déplore que l'ADQ n'ait pas envoyé de remplaçant, privant ainsi les participants d'interroger le parti sur son soudain silence en matière d'immigration, de francisation, de régionalisation des nouveaux arrivants et d'insertion à l'emploi. Immigrant Québec félicite la TCRI pour l'organisation du débat et les 4 partis (PLQ, PQ, Québec solidaire et le parti vert) présents

Source: Communiqué de Immigrant Québec

 
 

2006

 

Janvier 2006
Le Parti Libéral du Canada accueille le candidat Charles Ghorayeb

 

Charles Ghorayeb est fier d'être le candidat libéral dans la circonscription de Châteauguay-Saint-Constant.

Charles Ghorayeb est un homme d'affaires de Châteauguay où il habite depuis 1970. Il est titulaire d'un baccalauréat en Lettres du Collège International de Beyrouth. Il est aujourd'hui étudiant à la faculté des sciences juridiques de l'UQÀM. Monsieur Ghorayeb est un champion de l'unité nationale et a dirigé les troupes fédéralistes à Châteauguay lors de tous les référendums et élections de la région pendant plus de 25 ans.

Il est membre de plusieurs organismes caritatifs, sociaux et récréatifs à Châteauguay, Montréal, Toronto et Ottawa, tels que l'Association du football mineur de Châteauguay, le Forum du Cadre, le Conseil maronite du Canada, le Conseil national pour les relations canado-arabes, la Lebanese Syrian Canadian Association, ainsi que la Chambre de commerce et de l'industrie de Châteauguay. M Ghorayeb siège ou a siégé au Conseil d'administration de tous ces organismes et y a occupé divers postes de direction.

En 1996, M Ghorayeb a fondé l'entreprise "Les Emballages Châteauguay Inc." qu'il dirige toujours. Cette entreprise compte parmi ses clients les plus grands détaillants québécois et canadiens

M. Ghorayeb est marié; à Céline Shakesby depuis 23 ans. Ils ont deux enfants, Michael, 19 ans, étudiant à l'université McGill et Christiane, 15 ans, en 4e secondaire au Howard S. Billing Hingh School à Châteauguay.

Source: Extrait du site du Parti Libéral du Canada

2004

5 juin 2004
Ne sera pas candidat aux élections

 

L'ex-président de l'Association libérale fédéral du comté de Châteauguay-Saint-Constant, Charles Ghorayeb a confirmé qu'il ne sera pas candidat aux élections fédérales du 28 juin prochain comme indépendant. Il avait envisagé cette possibilité il y a quelques semaines

Lire la suite - Sur Le Reflet

   
 

Sources: Les Nouvelles de Saint-Laurent et Le soleil de Châteauguay pour Transcontinental Inc.; Vigil.net site internet indépendant.

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 15 mai 2014

  Pour faire parvenir ce texte à d'autres : 

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

Des gens d'affaires
mêlés à des histoires douteuses sur le plan de l'éthique

  Politiciens et politiciennes
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

  Employés.es de l'État
Ayant un sens de l'éthique en conflit avec l'intérêt de l'ensemble de la population

  Vers la Fiche:
Corruption et Éthique

 

Notes & Références encyclopédiques:

01 Les propriétaires et administrateurs de Al-Shark International - Sur MétéoPolitique

Retour au texte

Retour à : Plan du site -  MétéoPolitique - Finance - Fiche: Corruption & éthique - Gens d'affaires - Haut de page