RetourPlan du site -  MétéoPolitique - Finance - Corruption - Montréal - Dirigeants - Coupables

Robert Fortin, ex-directeur général de l'arrondissement Saint-Laurent de Montréal
Coupable de fraude

 
 

Condamnation par les tribunaux

 
 

31 mars 2006, Robert Fortin, a été condamné à 200 heures de travaux communautaires et à un don à faire à un organisme à but non lucratif.

M. Fortin a plaidé coupable à des accusations d'abus de confiance en décembre 2005. Il avait démissionné de son poste au même moment.

L'ex-directeur général avait été accusé en 2003 après avoir reçu des cadeaux de fournisseurs de l'arrondissement. Il a obtenu l'utilisation d'un tracteur pour une durée de trois mois à son domicile en plus de demander à un entrepreneur de poser de la tourbe à sa résidence secondaire.

Coupable d'abus de confiance, l'ancien directeur général de l'arrondissement Saint-Laurent est condamné à 200 heures de travaux communautaires et à faire un don de 7000 $ à un organisme qui s'occupe de victimes d'actes criminels. Quant aux travaux communautaires, ils devront être effectués au cours d'une période de 18 mois.

Radié de l'Ordre des ingénieurs

Avril 2013 - L'Ordre des ingénieurs en a assez des révélations faites à la commission Charbonneau et il a décidé d'agir. Il vient de radier deux membres condamnés pour fraude et corruption. La purge ne devrait pas cesser bientôt: l'Ordre a dans sa mire une cinquantaine d'autres ingénieurs.

Robert Fortin, l'ex-directeur de l'arrondissement Saint-Laurent, a été radié pour un an après avoir plaidé coupable en décembre 2005 pour abus de confiance. Il avait accepté des cadeaux d'Infrabec, l'entreprise de Lino Zambito, ainsi que de la firme Hortibec.

On peut lire dans la décision du conseil de l'Ordre des ingénieurs du Québec que «Lino Zambito et sa famille font partie des amis personnels de l'intimé». On y apprend également que M. Fortin, qui oeuvrait comme ingénieur depuis 1982, avait un «droit de regard sur tous les contrats auxquels l'arrondissement était partie avant qu'ils ne soient approuvés par le conseil d'arrondissement de qui il relève

L'arrondissement Saint-Laurent «entretenait depuis plusieurs années un important volume d'affaires» avec les deux firmes mentionnées.

 

 
 

Infrabec fait des cadeaux aux donneurs d'ouvrage

 
 

À l'automne 2003, Infrabec ( 01 ) a donné un tracteur Kubota d'une valeur de 28 000$ au directeur général de l'arrondissement de Saint-Laurent de Montréal, de qui l'entreprise obtenait plusieurs contrats. 

Un mois plus tard, il faisait installer gratuitement pour 1 000$ de tourbe sur son terrain de Knowlton par un autre fournisseur
. Cette affaire s'est produite seulement quelques mois après l'arrestation de deux conseillers municipaux de Saint-Laurent, impliqués dans une affaire de pots-de-vin. ( 02 )

Le directeur général, Robert Fortin, malgré sa demande de l'absolution de la Cour, a été reconnu coupable d'abus de confiance, condamné à 200 heures de travaux communautaires, et congédié. Personne n'a été accusé chez Infrabec.

 
 

Un voyage offert par Paolo Catania de Frank Catania Construction

 
 

Mai 2004 Le groupe Catania est sur la sellette pour une histoire de pots-de-vin dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Un an plus tard, le directeur général de l'arrondissement, Robert Fortin, plaide coupable. Il s'est fait payer un voyage en Italie de 6 600$ par Paolo Catania ( 03 )

Source: TVA Nouvelles et Journal de Montréal pour Quebecor Inc.; Radio-Canada pour la Société CBC/Radio-Canada.

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : mai 2013

 

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

 Dirigeants Montréal

  Coupables

Fiche: Collusion & Corruption Montréal

Éthique et corruption

Notes & Références encyclopédiques:

01

À propos d'Infrabec construction - Sur MétéoPolitique

Retour au texte

02

 

Les autorités policières ont accusés et fait condamné Irving Grundman et René Dussault, les deux conseillers municipaux de l'arrondissement Saint-Laurent de la Ville de Montréal - Sur MétéoPolitique

 

Retour au texte

03

À propos de Paolo Catania de Frank Catania Construction - Sur MétéoPolitique

Retour au texte

Retour: Plan - MétéoPolitique - Finance - Corruption - Montréal - Dirigeants Montréal - Coupables - Haut de page