Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Environnement - Fiche: Air - Regard sur l'air

Nickel: intoxication en continu des quartiers limitrophes au Port de Québec
Le député fédéral Raymond Côté fait un triste constat de l'état de l'air
Revue de juin 2014 à juin 2015

Tout bouge si lentement, les ministères de l'environnement "ronronnent" comme d'habitude et n'osent pas affronter une compagnie qui leur tient tête. Les partis politiques du Québec sont partis aux toilettes durant le débat, auraient-ils quelque chose à perdre à faire pression sur le gouvernement fédéral, dont c'est la juridiction? Pendant que la santé de la population se détériore, des ports privatisés à des sociétés privées comme à Québec n'ont de comptes à rendre à personne, même pas au vérificateur général du Canada. La compagnie "Arrimage"-"le pollueur" continue de prendre des moyens mitigatoires pour montrer qu'il est un bon citoyen corporatif tout en continuant de polluer. Seul le Parti Néo démocrate (NPD) fait de la pression politique pour tenter d'amener le Parti Conservateur à mettre au pas le pollueur non payeur. Quant au maire de Québec, Régis Labeaume, il est occupé à organiser des ligues de hockey de garage dans son amphithéâtre Québecor. Regardons ci-dessous le déroulement des événements depuis le mois de mai 2014.
                                                                            -
JosPublic

Concentré de minerai de nickel ramassé à Limoilou

                                                                              Port de vrac de Québec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Limoilou, Québec, Nickel, Pollution, air, Limoilou, Nuage rouge, Nickel, pollution au nickel, Limoilou, Québec, Arrimage, Limoilou, Port de Québec, Arrimage, Pollution

5 février 2015 - Nickel: intoxication en continu à Limoilou, un arrondissement de Québec

 

La limite quotidienne de nickel dans l'air est dépassée environ une journée par semaine dans le secteur de Limoilou. Le Nouveau Parti démocratique du Québec (NPD) doute que les mesures de mitigation adoptées par le Port de Québec ( 01 ) et ses locataires fonctionnent ou soient suffisantes.

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec MDDELCC a mis en ligne, au mois de janvier 2015, un nouveau graphique présentant le pourcentage mensuel de données respectant la norme quotidienne relative au nickel à la station Des Sables, située dans Limoilou.

Raymond Côté, député fédéral de la circonscription de Beauport-Limoilou, déplore le manque de compatibilité des données. «On reste dans le noir. On n'est pas capables de dire si les mesures mises en place atténuent le problème ou réussissent à le régler», dit-il.

Cette norme est de 14 nanogrammes de nickel par mètre cube d'air (ng/m3). Elle devrait être respectée tous les jours.

Entre janvier et novembre 2014, on constate que le plafond a été respecté entre 71 % (juillet) et 100 % (mai) des jours d'un même mois...

  Pour lire la suite

Limoilou, Québec, Nickel, Pollution, air, Limoilou, Nuage rouge, Nickel, pollution au nickel, Limoilou, Québec, Arrimage, Limoilou, Port de Québec, Arrimage, Pollution

Du 5 février 2015 au 2 octobre 2014 : Interventions du député néo-démocrate, Raymond Côté, de la circonscription Beauport-Limoilou à propos du nickel dans l'air de Québec. Chambre des communes du Parlement canadien.

 

Monsieur le Président, les prétendues mesures d'atténuation du Port de Québec ne fonctionnent pas.
Une nouvelle analyse des échantillons mesurant la quantité de nickel dans l'air de Limoilou a été publiée en janvier. Cette analyse révèle une détérioration de la qualité de l'air. Un jour sur cinq, la norme est dépassée. C'est inacceptable!

Que compte faire la ministre des Transports pour protéger les citoyens de Québec et s'assurer qu'Arrimage Québec ( 02 ) se conforme aux normes de qualité de l'air?

L'hon. Lisa Raitt (ministre des Transports, PCC): Monsieur le Président, à ce que je sache, le Port de Québec, une société autonome par rapport au gouvernement, collabore avec ses locataires pour que les activités portuaires respectent l'environnement local. Je sais que le Port de Québec rencontre ses locataires et qu'il rencontre aussi la population locale au sujet de ces problèmes. Je l'encourage à continuer ainsi.

  Pour lire la suite

 

09 janvier 2015 - Le Port de Québec se donne des balises

 

Le Port de Québec a fait savoir qu’il comptait soumettre tous ses projets futurs à un nouveau processus d’évaluation environnementale. 

« Ce nouveau processus dotera le port d’un mécanisme formalisé, novateur et ambitieux d’évaluation des effets environnementaux », a fait valoir son p.-d.g., Mario Girard, dans un communiqué.

 En vertu du plan, le Port se donne trois grandes obligations : informer les citoyens, prendre en compte leurs commentaires et faire appel à une « firme indépendante pour produire les études des effets environnementaux [sic] »

Pour l’heure, le Port n’a dévoilé que les grandes lignes du plan et il faudra attendre quelques semaines avant d’en savoir davantage, a fait savoir l'agent de propagande du Port, Anik Métivier. Ce dernier ne cache pas que le Port cherche ainsi à rétablir le dialogue avec la population. 

  Pour lire la suite

 

09 janvier 2015 - Raymond Côté, député du NPD presse le Port de Québec de passer de la parole aux actes

 

Le parti pris pour l'environnement affiché par le Port de Québec en ce début d'année fait réagir. Ses dirigeants sont invités à passer de la parole aux actes. Les députés du Nouveau Parti démocratique (NPD) de la région de Québec ont salué l'annonce de la mise en place d'un nouveau processus d'évaluation environnementale par l'Administration portuaire de Québec (APQ).

Il est désormais envisagé de recourir systématiquement à des consultants indépendants pour réaliser les études des effets environnementaux, de consulter le public et de tenir compte des commentaires recueillis.

Dans un communiqué de presse, le député fédéral de Beauport-Limoilou, Raymond Côté, a parlé d'un «pas dans la bonne direction». Son équipe a exprimé le souhait que les nouvelles mesures soient présentées et surtout mises en application rapidement.

  Pour lire la suite

 

7 janvier 2015 - Port de Québec: le bilan sur la qualité de l'air reporté

 

Le Port de Québec s'était engagé à diffuser les résultats de ses analyses de qualité de l'air sur Internet dès l'automne 2014. Il faudra plutôt attendre le deuxième trimestre de la nouvelle année pour les consulter... en partie.

Seulement les données qui concernent directement le voisinage seront rendues publiques.

Le comité de relations avec la communauté navigue entre deux eaux depuis le départ de son premier et possiblement dernier président, Gaston Déry, en mars 2014 ( 03 ). Celui-ci a été repêché par Arrimage Québec, un des principaux locataires du Port, qui l'a fait vice-président à l'environnement. Le président-directeur général du Port, Mario Girard, a déjà indiqué au Soleil que ce forum de discussion et de consultation sur les projets portuaires pourrait désormais être géré à l'interne, à l'image de ce que fait Valero (Ultramar) sur la Rive-Sud. Une décision est attendue prochainement.

Sur le terrain, le Port devait «effectuer une gestion en continu de la qualité de l'air». Cela supposait de compléter l'achat et l'installation d'équipements de suivi sur son territoire, de faire l'analyse de la qualité de l'air et de «divulguer l'information sur son site Web».

  Pour lire la suite

 

7 janvier 2015 - Arrimage Québec et le Port mis à l'amende

 

Arrimage Québec et l’Administration portuaire de Québec (APQ) ont reçu juste avant Noël des constats d’infraction pour entrave au travail des inspecteurs du ministère de l’Environnement. Les faits remontent à 2013 et seront «vigoureusement» contestés, a déjà indiqué le Port.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a signé les constats d’infraction le 18 décembre 2014 et les a signifiés le lendemain. Le Soleil a été mis au courant cette semaine par des sources non officielles. L’information n’avait pas filtré encore.

C’est au terme d’enquêtes menées par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques que le DPCP a décidé de remettre des constats d’infraction. Les défendeurs sont accusés d’avoir «entravé un employé ou un fonctionnaire autorisé dans l’exercice de ses fonctions», en contravention de l’article 121 de la Loi sur la qualité de l’environnement.

L’amende minimale pour une première infraction est de 7500 $. S’ajoutent des frais de poursuite, soit «le coût de tout échantillonnage, analyse, inspection ou enquête, selon le tarif établi par règlement du ministre». Il est trop tôt pour établir ces frais, a indiqué le porte-parole du DPCP.

Nuage de poussière

Arrimage Québec se voit particulièrement reprocher d’avoir interdit l’accès à ses installations le 25 juin 2013. Une inspectrice avait alors voulu vérifier la présence et déterminer l’origine d’un nuage de poussière signalé par des citoyens de Lévis. La direction d’Arrimage avait refusé sous prétexte qu’il était trop tard pour enquêter, que le vent et la pluie avaient tout balayé. Le Port avait préféré parler d’un «imbroglio de communication».

  Pour lire la suite

 

30 août 2014 - Possibles rejets de nickel au port de Québec: un navire inspecté

 

Environnement Canada met son nez dans le dossier de la pollution émanant du port de Québec. Le ministère fédéral a «des motifs raisonnables de croire qu'il pourrait y avoir un possible rejet de minerai de nickel dans le fleuve Saint-Laurent». Des inspecteurs d'Environnement Canada se sont rendus à deux reprises dans le secteur Beauport du port de Québec, les 13 et 16 juin, pour prendre des échantillons de nickel dans la cale du navire Umiak I. ( 04 )

Celui-ci fait la navette entre la mine de nickel de Voisey's Bay, au Labrador, et le port de Québec, où le minerai est déchargé et renvoyé par train vers l'Ontario pour être transformé.

C'est Arrimage Québec qui s'occupe du transbordement. Les opérations se font à découvert, mais sous la pluie des canons à eau qui rabattent la poussière au sol.

  Pour lire la suite

Limoilou, Québec, Nickel, Pollution, air, Limoilou, Nuage rouge, Nickel, pollution au nickel, Limoilou, Québec, Arrimage, Limoilou, Port de Québec, Arrimage, Pollution

21 août 2014 - La pollution au nickel se poursuit au port de Québec

 

Les canons à eau ont beau être en fonction depuis un an pour rabattre les poussières au port de Québec, des données de l'Environnement obtenues par le journal Le Soleil indiquent que des épisodes de pollution au nickel surviennent encore. Mais aucune des deux compagnies qui manipulent de grandes quantités de nickel dans le port ne veut porter le chapeau.

Au terme d'une enquête en 2013, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques avait conclu qu'Arrimage du Saint-Laurent était responsable de la pollution au nickel dans les quartiers centraux de Québec, où ce métal était présent dans l'air à des concentrations d'environ 50 nanogrammes par mètres cubes (ng/m3) en moyenne entre 2010 et 2012, soit quatre fois la norme provinciale de 12 ng/m3 pour une exposition sur un an.

 Pour lire la suite

Limoilou, Québec, Nickel, Pollution, air, Limoilou, Nuage rouge, Nickel, pollution au nickel, Limoilou, Québec, Arrimage, Limoilou, Port de Québec, Arrimage, Pollution

3 août 2014 - Limoilou: la poussière rouge inquiète encore, croit le NPD

 

Les citoyens du quartier Limoilou retrouvent encore de la poussière suspecte sur leur terrain et s'inquiètent des effets de la pollution sur leur santé, soutient le député fédéral de Beauport-Limoilou, Raymond Côté.

«Il y a des gens qui sont encore pris à essuyer leur set de patio. Il y a encore des gens qui ramassent leur poussière. Le problème est encore là», a soutenu Raymond Côté.

Le député néo-démocrate sillonnait les rues du Vieux-Limoilou pour prendre le pouls des électeurs et faire signer une pétition réclamant un contrôle plus serré d'Ottawa de la qualité de l'air dans Limoilou en raison de la pollution venant du port de Québec.

Des résidents le contactent de plus en plus pour se plaindre des épisodes de poussière. «Il y a beaucoup de gens qui m'ont exprimé leur inquiétude», avance-t-il. «Et ça, c'est sans compter les gens qui me témoignent de leurs problèmes de santé depuis deux ans. Vous seriez surpris des personnes qui se retrouvent avec des problèmes divers, problèmes respiratoires, problèmes de dermatite, d'eczéma... Ça inquiète encore beaucoup.» Les citoyens du Vieux-Limoilou et des zones affectées par la poussière se posent de vraies questions sur les conséquences à long terme de la pollution de l'air, estime le député fédéral.

«Ce qui préoccupe surtout les gens, c'est leur qualité de vie et leur avenir, aussi. Ce sont leurs enfants qui grandissent dans ce milieu-là, et là, ils se posent la question : est-ce que je fais une erreur? Est-ce que mon enfant va développer des problèmes à cause de ça? Ce sont des inquiétudes qui sont légitimes, et il faut y répondre.»

Denis Lebel
Le "tarla" de service, ministre conservateur
de Stephen Harper au Québec

Pour Raymond Côté, l'heure n'est plus à trouver les coupables derrière les épisodes de poussière rouge de nickel.

 «Quand j'ai posé ma première question à l'automne 2012, le ministre Denis Lebel avait carrément répondu que les gens de Limoilou inventaient des choses, et que je cherchais à faire peur au monde», rappelle-t-il.

«Mais la poussière de Limoilou venait bien d'Arrimage Québec et du port de Québec. Ça a été exprimé textuellement

Limoilou, Québec, Nickel, Pollution, air, Limoilou, Nuage rouge, Nickel, pollution au nickel, Limoilou, Québec, Arrimage, Limoilou, Port de Québec, Arrimage, Pollution

4 juin 2014 - Poussière de nickel dans Limoilou: Québec reste muet

 

Le ministère de l'Environnement refuse de dévoiler des documents qui permettraient de confirmer la source de la poussière de nickel dans Limoilou et de savoir comment la pollution a évolué depuis que l'affaire a éclaté au grand jour, au printemps 2013.

Deux demandes d'accès à l'information déposées par Le Soleil dans ce dossier ont été rejetées au cours des dernières semaines. Peu de détails ont été dévoilés sur les motifs de refus et un message laissé au cabinet du nouveau ministre de l'Environnement, David Heurtel, n'a pas eu de retour.

L'une des deux demandes concernait les données quotidiennes sur la qualité de l'air produites par la station d'échantillonnage Des Sables, dans Limoilou. L'Environnement a publié récemment une partie de ces données suggérant que la pollution au nickel est en baisse dans ce quartier - mais toujours au-dessus des normes. Ces chiffres étaient cependant des moyennes annuelles, sans plus de détail; il est donc impossible, à partir de ces moyennes, de savoir si le nickel mesuré vient d'un vieux «fond» accumulé ou si la source de la pollution est toujours active.

  Pour lire la suite

Port de Québec en 2014

Qui est Groupe Arrimage - cliquer ici

Sources: Le Soleil/Gesca pour Power Corporation of Canada:  Chambre des communes du Canada, journal des débats (Hansard). Pour suivre ce dossier au quotidien rendez-vous sur Initiative citoyenne de vigilance du Port de Québec

Choix de photos, fusion de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 12 février 2015

Limoilou, Québec, Nickel, Pollution, air, Limoilou, Nuage rouge, Nickel, pollution au nickel, Limoilou, Québec, Arrimage, Limoilou, Port de Québec, Arrimage, Pollution

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notes & Références encyclopédiques:

01

 

Voici les noms et les photos des gens qui sont en poste dans la gestion du Port et qui tolèrent la pollution au nickel des quartiers limitrophes du Port de Québec

 

Retour au texte

02

 

À propos d'Arrimage Québec, ses propriétaires et administrateurs - Sur MétéoPolitique

 

Retour au texte

03

 

À propos de Gaston Déry qui quitte l'administration portuaire de Québec - Sur Le Soleil, le 25 mars 2014

 

Retour au texte

04

 

Connaissez-vous le Umiak I? - Sur l’initiative citoyenne de vigilance du Port de Québec.

 

Retour au texte

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Environnement - Fiche: Air - Regard l'air - Haut de page