Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Société - Laïcité, Religion & Spiritualité - Analyses - Amarouche

La laïcité et les alliés de l'islamisme québécois

En criant haro sur le baudet de façon aussi coordonnée à propos du  projet de laïcité, les politiques et les médias semblent vouloir tuer dans l’œuf tout débat serein sur un sujet maintes fois reporté et dont le retard ne fait qu’accentuer la déliquescence identitaire et institutionnelle de la société québécoise.  De Philippe Couillard à Justin Trudeau, de Lise Ravary à Vincent Marissal en passant par Radio-canada, le front du refus politico-médiatique semble figé dans une position rétive à toute approche sereine et démocratique.

Texte par Mustapha AMAROUCHE

 
 
 

Charte des valeurs: Couillard Réagit

 
 

Philippe Couillard trouve que ce débat sollicite "le côté sombre" des québécois. Il affirme ne pas vouloir de discrimination religieuse dans son pays puisqu’ il l’a subie en Arabie.

Très belle prouesse verbale qui escamote l’embarras suscité par son poste de conseiller d’un ministre saoudien et le retourne malicieusement contre ses adversaires et leur projet qu’il qualifie injustement de discriminatoire.

Sa dernière sortie est effarante : il faudra me passer sur le corps !

Rien que cela. Les formules-choc, les excès de langage  cachent souvent l’absence  d’arguments.

 
 

Mr Trudeau va prier à la mosquée

 
 

Ces satanées voix communautaires, il faut bien les avoir par tous les moyens possibles ou même impossibles. Comme disent les musulmans sincères : Allah saura  reconnaître les siens.

Les québécois méritent mieux, dit-il. Mieux, dans quel sens ? Accentuer la confessionnalisation de l’État ou restaurer sa neutralité et sa mise au service de tous ?

Les libéraux sont dans leur rôle d’opposants. Mais il y a des sujets déterminants pour l’avenir, des tournants de l’histoire, des états d’urgence identitaires qui commandent que les enfants d’une même nation dépassent leurs querelles de clochers et mettent en sourdine les ambitions personnelles ou partisanes.

Cette cacophonie intimidante peut brouiller la vue. Le fait même de dire que la suppression des signes religieux ostentatoires risque de menacer le travail de certains agents de l’État est la plus belle preuve que l’État est pris en otage, que la logique confessionnelle a pris le pas sur la nécessaire neutralité de l’État.

Les éducatrices en milieu de garde sont doublement victimes. Elles sont victimes de l’aliénation islamiste d’abord qui a réussi à leur faire porter  le voile du renoncement à elles mêmes, à leur corps, à leur humanité sous peine de châtiment divin.

Cette peur est, hélas,  bien réelle. 

Ces femmes sont aussi victimes du laxisme québécois, de l’absence de balises, de limites claires entre les convictions et la fonction.  Cette situation, provoquée fortuitement ou à dessein, fait que le voile, qui est le signe de la défaite de l’humanité face à l’obscurantisme en même temps qu’étendard le plus visible de l’islam politique, est intériorisé comme une revanche sur la vertigineuse dévalorisation sociale des médecins, ingénieurs, professeures compétentes qui se voient réduites à des sous métiers alimentaires.

Ces femmes, nos sœurs, vivent un drame qu’on ne peut évacuer. Les juifs et les sikhs qui exhibent leur foi au travail sont dans la même problématique maladive.

Justin Trudeau à la mosquée pour faire le plein de votes

Justin Trudeau porte le vêtement traditionnel pakistanais
École coranique de Calgary / Islamic School de Calgary, 
Justin Trudeau 17 août 2013

 
 

De la prison au prêche: un martyr d'islam ou de la démocratie!

 
 

Adil Charkaoui et les alliés objectifs de l'islamisme québécois

Adil Charkaoui et Salam Elmenyawi sont malins. Ils savent bien que le peuple est pour l’interdiction des signes religieux ostentatoires et ne veut pas un retour de la religion qui avait régi de près la vie de ses ancêtres. 

Mais ils font peu confiance à leurs précieux alliés conjoncturels. Ils décident d’agir et d’organiser une manifestation au grand dam de Lise Ravary qui aurait aimé les supplier de rester tranquilles.

   Qui est le
collectif derrière la manifestation
contre la charte des valeur du 20 septembre 2013?

Elle et ses alliés tenaient leur victoire contre la charte, les islamistes bouillonnants leur mettent, à leur corps défendant, des bâtons dans les roues.

Car, dans sa démarche de conquête permanente, l’islamisme fait parfois des erreurs mais se rattrape aisément. Il s’adapte, avance doucement quand il ne peut faire plus vite. Il a des parrainages extraterritoriaux, des conseillers, des soutiens financiers d’envergure. Et ses idiots utiles intra-muros.

Il a ses intellectuels dits modérés comme Tareq Ramadan qui constituent l’interface douce, presque humaine, pour l’Occident. Il a ses cheikhs incendiaires comme Al Zawahiri pour maintenir la mobilisation enflammée des foules des pays islamisés. Et, comme une gigantesque toile d’araignée à l’échelle de toute la planète, chaque vibration est ressentie par cet ensemble constamment sur le pied de guerre qui apprête alors ses armes financières, politiques, militaires.

La charte est très dangereuse pour l’islamisme québécois et les autres confessions exhibitionnistes.

En voulant restaurer la laïcité de l’État, elle coupe l’herbe sous les pieds des planificateurs de la confessionnalisation rampante du Québec. C’est aussi un signe que la bataille est acceptée, que la résistance s’organise.

C’est l’affolement général, la lumière du jour est l’ennemie des rapaces de l’ombre et des goules de cimetières.

Quel que soit le sort réservé à la charte des valeurs, l’Histoire retiendra les agissements des uns et des autres. Et dans sa marche embarrassée mais irrépressible vers son destin, le peuple québécois saura reconnaître les siens.

Quand à ceux qui, par opportunisme politique ou manque de vision d’avenir, font aujourd’hui barrage à la laïcité, ils font se retourner leurs ancêtres dans leurs tombes.

«

Ce sont tes frères qui ont enterré le mal, ce sont tes frères qui le déterrent
                                           - Lounis Aït Menguellet
                                               poète berbère de Haute Kabylie au nord de l'Algérie

»
 

Sources: France Net Info pour GF Consulting UG (haftungsbeschränkt) Allemagne, Calgary Herald

Choix de photos, mise en page et titrage par : JosPublic
Publication : 24 septembre 2013

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  Interdiction d'entendre de la musique à la maternelle
et autres accommodements déraisonnables

  Analyses & Opinions

Notes & Références encyclopédiques:

Qui est Lise Ravary chroniqueuse chez Québecor inc....

 

‘Ma vie chez les Juifs Hassidiques’ Lise Ravary, aujourd'hui chroniqueuse chez Québecor (journal de Montréal-Québec etc.) relate sa rencontre avec l’univers juif hassidique, le Judaïsme et Israël dans un livre autobiographique iconoclaste et bouleversant.

 

Retour au texte