Retour à : Plan du site Entrée de MétéoPolitique - Environnement - Gaz - Pétrole - Profiteurs - Administrateurs

André CAILLÉ

Lien - organismes

Société en commandite Gaz Métropolitain et Noverco

Groupe Hydro-Québec

Junex Inc. - Administrateur au conseil

Ex-Présidence de Association pétrolière et gazière du Québec

André CAILLÉ

Mise à jour le 17 février 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 1er octobre 1996, André Caillé accède à la présidence d'Hydro-Québec. Il était chez Gaz Métropolitain (aujourd'hui Gaz Métro, Noveler ou Noverco. En 2017, Énergir).

Dès son arrivée à Hydro-Québec, André Caillé rationalise la recherche et le développement et sacrifie la moitié des chercheurs de l'
Institut de recherche en électricité du Québec (IREQ).
 
Il vend des filiales d'Hydro-Québec au secteur privé. Le nouveau président d’Hydro-Québec renonce à tout nouveau chantier hydroélectrique, tant que son énergie coûtera plus de 3 cents/KWh

La construction de centrales cesse brutalement. Seuls les projets de mini-centrales privées seront mis de l'avant. Voilà comment s’organise de toute pièce une pénurie de production hydroélectrique pour justifier l’introduction de la production de l’électricité par le gaz.  

En 2005, Monsieur Caillé est le président du Conseil d’administration d’Hydro-Québec, Thierry Vandal est le président des Opérations, Pierre Corbeil est ministre des Ressources naturelles et
Jean Charest est le Premier Ministre affairé à asseoir ses politiques conservatrices.

Le quatuor, solidairement, refuse l’offre de partenariat de développement éolien avec la firme Siemens, laquelle proposait d’investir un minimum de 4 milliards $, de créer au moins 2 500 emplois permanents et d’apporter une expertise québécoise à l’IREQ. Nous apprendrons plus tard, grâce à une fuite dans les médias, la véritable teneur de cette offre que le gouvernement et Hydro-Québec s’étaient bien gardés de rendre publique. Suite à ce refus Siemens s'est installée aux États-Unis

Après son départ d'Hydro-Québec, en avril 2008, Monsieur Caillé est nommé conseiller Stratégie senior chez Junex
et siège au Conseil d'administration de la compagnie. La compagnie a reçu à prix d'ami des permis pour l'exploration du gaz et du pétrole détenus par Hydro-Québec.

Il devient président de l'Association pétrolière et gazière du Québec
lors de sa fondation en avril 2009. 

André Caillé, Hydro-Québec, André Caillé, Gaz métropolitain, André Caillé, gaz, pétrole

Retour : Plan site MétéoPolitique - Environnement - Gaz - Pétrole - Profiteurs - Administrateurs - Haut de page