Retour à : Plan site - MétéoPolitique - Finance - Privatisation & Nationalisation

 

Regard sur la privatisation
sous-traitance, impartition, etc.

 

 
15

Deux décennies de sous-traitance municipale ont fait augmenter le coût des opérations

Il y a une vingtaine d'années, certaines études démontraient théoriquement que des économies seraient réalisables par les municipalités en confiant leurs activités de services aux citoyens.nes à des firmes privées.  En 2017, plusieurs le regrettent et c'est ce que démontre une étude récemment publiée.  «Des décennies de services publics sous-traités ont augmenté les coûts municipaux au lieu de les réduire».

14

Réparation des nids-de-poule: Les cols bleus de Montréal beaucoup moins chers que le privé. Et vlan dans les préjugés anti-cols bleus!

Recourir aux cols bleus pour colmater les nombreux nids-de-poule de Montréal coûtera moins du tiers de ce que l’opération coûtait quand on faisait appel au privé.   La décision de la métropole d’acheter des appareils pour boucher les trous dans les rues en faisant appel à ses employés plutôt que de recourir aux services d’entreprises permettra de réduire la facture de cette tâche récurrente.

13

 

Goldman Sachs met les pattes sur le trésor danois

La banque d'investissement Goldman Sachs a fait face à d'abondantes critiques quant à des gestes peu recommandables ces dernières années. On pense ici à des accusations sur son rôle dans la crise financière mondiale jusqu'à avoir aidé le gouvernement de la Grèce à camoufler ses déficits pour mieux paraître au sein de l'Union européenne.  Maintenant nous pouvons ajouter à son curriculum le fait d'avoir presque fait tomber le gouvernement danois. Maintenant l'hydre devient une des propriétaire de Dong Energy

12

Les politiciens et politiciennes danois se font prendre au piège de Goldman Sachs: privatisation partielle de la société d'État Dong Energy

À l’automne 2013, les Danois apprenaient que 26 % du capital de leur société d'État Dong Energy serait vendu au secteur privé, dont 19 % à Goldman Sachs la banque d’investissement américaine ultralibérale et à deux fonds de retraite. Ce modèle risque-t-il de s'appliquer au Québec?

11

Ex-juge Mark Ciavarella Jr

28 ans de prison à ce juge pour avoir vendu des adolescents à des prisons privées. Un des effets de la privatisation des prisons: la corruption du système judiciaire

Au moment où le premier ministre du Canada avance dans son plan de privatiser les prisons, il faut regarder l'expérience de ceux qui sont passés par là avant nous.  Parlons de ces juges qui envoyaient des enfants en prison en échange d'un montant d'argent basé sur la durée de la peine d'emprisonnement.

10

 

650 $ pour déneiger une borne fontaine, travail qui devrait coûter environ 80$. Ce genre de situation fait partie d'une série d'allégation de corruption quant à la gouvernance du maire de la ville de Mascouche. Après la collusion le bon sens renvient et les célèbres bornes fontaines de Mascouche seront déneigées par les cols bleus syndiqués l'hiver prochain… et à meilleur coût. En effet, les neuf soumissions reçues par la Ville ont toutes été rejetées et le conseil municipal a décidé de rapatrier le travail en régie.

09

Congédié pour avoir sauvé une personne de la noyade

C'était le 5 juillet 2012, un sauveteur aquatique à la Hallandale Beach de Floride USA, est en fonction. Un homme est en train de se noyer, il est à 1500 pieds de la plage officielle, celle couverte par le contrat de la compagnie de sous-traitance qui fournit les secouristes. L'employé sauve la personne et est congédié par son employeur pour ne pas avoir respecté les limites de la plage à laquelle il était assigné.

08

La privatisation du dépotoir de Lachute était légale

Région des Laurentides. Une décision de juge dans un dossier de magouille. La privatisation de la gestion du dépotoir de Lachute au profit d'une société appartenant à la famille Rémillard s'est faite en toute légalité. Et de toute manière, la contestation de la Ville de Saint-Placide s'est faite trop tard

07

Retrait du courrier international. Vers une privatisation à Postes Canada ?

Le retrait du courrier international du privilège exclusif de Postes Canada n'est rien d'autre qu'une tentative de privatisation en douce des services postaux par le gouvernement conservateur

06

 

La sous-traitance coûte plus cher au gouvernement que de réaliser les travaux avec ses employés.es

Réseau routier, le pont de la Montée Fassett (Outaouais), le Centre de signalisation (Québec), entretien d'été, asphaltage par temps froid, les coûts plus élevés en sous-traitance? Plus du tiers des contrats de déneigement attribués à des entrepreneurs privés en 2008-2009 ont dépassé les prévisions de coûts du ministère des Transports du Québec (MTQ), entraînant des dépenses de 6,4 millions de dollars de plus que prévu pour l'entretien hivernal de son réseau

05

 

Le Canada s'enligne sur une tendance pernicieuse. Postes Canada abolit plus de 300 emplois. Les syndicats se battront contre la privatisation

Note de JosPublic: Coïncidence: Après une première vague de privatisation totale ou partielle en Angleterre, aux Pays Bas, en Suède et au Canada, voici que s'y remettent la Belgique, la France, Israël, le Japon, la Tunisie, l'Algérie, le Maroc, la Roumanie. Quant au Canada, le gouvernement poursuit son attaque au service de la poste? Qui pilote le dossier mondialement? Est-ce qu'il y a concertation? Pour le moment impossible d'y voir clair. Voici quand même quelques textes qui permettent de mieux comprendre la situation

04

 

Selon la ville de Saint-Placide, la privatisation est cousue de fil blanc. Le dépotoir de Lachute au coeur d'une bataille juridique incluant le transport de déchets de Longueuil vers Lachute

L'exploitation du dépotoir public de Lachute a été cédée à des entreprises de la famille Rémillard sans demander les autorisations nécessaires et en prévoyant d'avance deux soumissions. C'est ce qu'allèguent devant la Cour supérieure les avocats de la municipalité de Saint-Placide, qui conteste cette privatisation partielle. Deux députés du Parti québécois (PQ) portent plainte au ministère de l'Environnement contre l'enfouissement des déchets de Longueuil dans un dépotoir de Lachute. Cela constituerait selon eux un «non-respect flagrant» de la Loi sur la qualité de l'environnement et du décret ministériel régissant ce dépotoir

03

Birmanie: la junte entame un programme de privatisations

La vente des ressources naturelles à ses voisins asiatiques, notamment la Chine, l'Inde et la Thaïlande, rapporte beaucoup d'argent. "Mais très peu entre en Birmanie car il est sous contrôle du numéro un et du numéro deux", ajoute-t-il, en allusion au généralissime Than Shwe, homme fort de la junte et à son second, le général Maung Aye

02

 

Cameroun: l'empire noir de Vincent Bolloré. L'industrie de l'huile de palme attaque des journalistes

La Société Camerounaise des Palmeraies (SOCAPALM), détenue depuis sa privatisation en l’an 2000 à 38,75% par Bolloré via l’entreprise belge Socfinal, ne cesse d’étendre ses monocultures de palmiers à huile. Du temps de la société d’État, elle n’a pas hésité pas à expulser les populations établies en mettant le feu à leurs maisons. Aujourd’hui, la SOCAPALM continue à détruire la nature locale et à ignorer les droits des populations sur les terres qu’elles exploitent. « Les gens de la SOCAPALM sont venus ici plusieurs fois, nous leur avons dit de nous laisser un peu de forêt pour chasser mais ils ne veulent pas », confie un habitant du village Bidou III à la journaliste Noumba Danielle

01

Privatisation du système de santé: trois ex-ministres mercenaires

Philippe Couillard, Claude Castonguay et Michel Clair ont été ministres de la Santé à Québec. Aujourd’hui, ils utilisent leur notoriété publique pour promouvoir le secteur privé et en tirer profit personnellement. Il y a conflit d’intérêts. Avec des dépenses de 142 milliards par année, environ 10 % du PIB canadien, le secteur de la santé constitue une opportunité sans précédent. Pour le milieu des affaires, il s’agit de percer ce marché sans faire trop de remous