Retour à : Plan site - MétéoPolitique - Finance - Privatisation & Nationalisation - Déréglementation

Le Premier ministre du Canada présente un projet de déréglementation de l'agriculture
Stephen Harper appuie le contrôle des semences par les multinationales

Le 9 décembre 2013, le gouvernement du Parti Conservateur du Canada a déposé au Parlement un projet de loi omnibus sur l'agriculture. Plusieurs mesures enfouies dans la quantité exorbitante de modifications aux lois qui traitent de l'agriculture au Canada ont pour effet d'accorder aux géants de l'agroalimentaire la possibilité d'empêcher les agriculteurs de conserver, vendre, mettre en marché et réutiliser les semences comme ils l'ont toujours fait.

 
 
 
 

Nouvelle prise de contrôle privée du patrimoine agricole de l'humanité par les multinationales

Il était assez paradoxal de lire l’expression «L'agriculture en croissance» sur le lutrin qui a servi au ministre de l’Agriculture pour faire l'annonce du dépôt du projet de loi C-18 en 2013.

En 2010, le gouvernement disait vraiment ce qu'il voulait faire en écrivant "Liberté de marché". Comme les agriculteurs ne sont pas d'accord il utilise la langue de bois pour cacher l'intention première, c'est à dire déréguler le marché pour favoriser la grande entreprise et les multinationales.

Perte de droits ancestraux

Le projet de loi C-18, intitulé Loi modifiant certaines lois en matière d’agriculture et d’agroalimentaire, viendra bouleverser considérablement de nombreux aspects de la vie agricole au pays, allant de la médiation sur l'endettement agricole aux semences, en passant par les engrais, la protection des végétaux et une foule d'autres domaines

Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz
en 2013 ci-dessus en 2010 ci-dessous

Le régime Stephen Harper souhaitant procéder rapidement sur ce dossier, la première lecture du projet de loi a eu lieu le jour même du dépôt.

« Ce projet de loi vient affaiblir considérablement les droits ancestraux des agriculteurs en les obligeant à verser des indemnités aux géants de l'agro-industrie sur la totalité de leur récolte. Pourtant, la mise en marché de nouvelles variétés par les grands semenciers repose sur un patrimoine de l'humanité : la patiente sélection, sur des milliers d'années, d'espèces végétales par des générations d'agriculteurs. » affirme Dominique Bernier, responsable du dossier agriculture et alimentation aux AmiEs de la Terre de Québec ATQ.

Soutien à l'innovation ou servage agricole?

Stephen Harper
Premier ministre du Canada

Selon le gouvernement, le projet de loi stimulera l'innovation qui profitera aux agriculteurs en augmentant le choix des cultures, ce qui pourrait leur fournir des revenus plus élevés.

La réalité est cependant bien différente.

Le projet de loi vient limiter ce que les agriculteurs peuvent faire avec les semences en donnant aux entreprises de semences de puissants outils pour extraire l'argent des agriculteurs.

« Ce projet de loi s'inscrit en droite ligne avec le controversé Catalogue des espèces et variétés européen. Quelques semaines après la signature d'une entente de principe sur l'Accord économique Canada-Europe, le Canada a-t-il choisi de céder aux pressions et d'affaiblir, lui aussi, le droit de son peuple d'assurer sa souveraineté alimentaire? » s'interroge Dominique Bernier.

 
«

Maintenant il faudra voir, si les agriculteurs toujours si prompts à appuyer les candidats du Parti Conservateur de leur circonscription comme dans la Beauce et Bellechasse au Québec, perpétueront leur appui au parti qui est contre tout ce qui est collectif. Donc contre les syndicats agricoles, les coopératives et surtout la vente et l'achat contrôlés des produits agricoles. Pour ceux et celles qui ne sont pas du monde agricoles, ce projet de loi mettra une fois de plus le sort des consommateurs entre les griffes des multinationales et ses hausses de prix au comptoir.
                                                                                              
 
- JosPublic

»

Source: Les AmiEs de la Terre de Québec ATQ

Choix de photos, Ajout au texte initial, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 25 janvier 2014

 

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Finance - Privatisation - Déréglementation - Haut de page

Photo de fond: Graines de semence